Tout (2 Documents)
  • [André Bouys et sa femme, Marianne Rousseau]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 36,7 x 30,3 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome III, Bizemont-Prunelé (Comte de) - Cars (Laurent) / Bibliothèque nationale, département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque Nationale (Paris), 1934, article BOUYS (André), n. 1
    Sources : Le peintre-graveur français / par A.-P.-F. Robert-Dumesnil, 1835-1871. Tome 4, article Bouys (André), n. 1
    Édition : [S.l.] , [1713]
    Graveur : André Bouys (1656-1740)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44535126p]
  • [André Bouys et sa femme, Marianne Rousseau]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 36,7 x 30,3 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : À mi-corps, devant le chevalet du peintre
    En marge : "Andreas Bouys // Ex olbia * (* Hieres) in ora Provinciæ pictor Regius... // ... et uxor ejus Mariana Rousseau Parisina"
    Ce tableau fut offert par J.-J. Caffiéri, neveu de Marie-Anne Rousseau, à l'Académie, qui l'accepta "avec reconnaissance, comme un nouveau témoignage de l'affection de cet Officier pour la Compagnie" (5 juillet 1777). Il est aujourd'hui au Musée de Versailles (n° 3708)
    "L'idée de se peindre avec sa femme a peut-être été suggérée à Bouys par les compositions analogues de Mignard se peignant avec sa fille et de Rigaud peignant sa femme... Le petit tableau intime de Bouys n'a cependant rien qui sente le pastiche. L'artiste s'est représenté dans son atelier en compagnie de sa jeune femme : lui en robe de chambre, un bonnet sur la tête, le crayon en main, se préparant à dessiner son portrait ; elle en beaux atours, tête nue, la poitrine découverte, posant d'une main sur son sein un bijou en forme de pensée. La gravure [est] de dimension très voisine de celle de la peinture, mais en sens inverse..." (E. Bouvy, "art. cité", p. 72)
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome III, Bizemont-Prunelé (Comte de) - Cars (Laurent) / Bibliothèque nationale, département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque Nationale (Paris), 1934, article BOUYS (André), n. 1
    Sources : Le peintre-graveur français / par A.-P.-F. Robert-Dumesnil, 1835-1871. Tome 4, article Bouys (André), n. 1
    Édition : [S.l.] , [1713]
    Graveur : André Bouys (1656-1740)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445351271]
Tout (2 Documents)

Citer la page

Télécharger les données