Dates incertaines

Auteurs nés entre 0601-0700143 documents

Auteurs morts entre 0601-0700224 documents

Organisations créées entre 0601-070058 documents

  • Monastère sécularisé au Xe siècle, rendu à la vie monastique au début du XIe. - Rattaché à la Congrégation de Saint-Maur à partir de 1629. - Liée à la Paroisse Saint-Serge d'Angers

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 650, 667 ou 675 (selon les sources) par saint Déodat (saint Dié) et le duc Adalric, parent de sainte Odile, dans l'île de Novientum, appelée plus tard Ebersmünster (du nom latin Aprimonasterium en souvenir du fils de Dagobert II). - En 1482 ou 1507 elle fut réformée par son entrée dans la congrégation de Bursfeld. Le 21 octobre 1624 l'abbaye fonda la congrégation de Strasbourg regroupant 7 abbayes bénédictines du diocèse

    Fermée le 8 août 1791. L'abbatiale devint église paroissiale. L'abbaye fut acquise en 1829 par les Frères Maristes des Ecoles. Depuis 1889 elle est occupée par les Soeurs de Saint-Joseph de Saint-Marc qui y ont ouvert un centre de psychothérapie

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 698 par saint Willibrord, 1er évêque d'Utrecht. Restaurée en 971 par saint Maximin, abbatiale consacrée en 1031, sous les vocables de la Sainte-Trinité, Notre-Dame, Saints-Pierre-et-Paul, et Saint-Willibrord. L'abbaye fut un important centre de production de manuscrits enluminés. Supprimée en 1794 par la Révolution française. Ses bâtiments sont aujourd'hui occupés par un musée

  • Abbaye fondée en 657 (ou 662) par sainte Bathilde pour des Bénédictins venus de Luxeuil. Elle joua un grand rôle dès l'époque carolingienne. Dès le IXe siècle elle disposait d'un atelier de copistes renommé qui diffusa l'écriture dite "de Corbie". Au Xe siècle elle put battre monnaie et devint d'ailleurs une puissance féodale libérée de toute tutelle dont le domaine s'étendit sur 200 paroisses

    Fortement diminuée par la guerre de Cent Ans et les guerres du XVIe siècle, elle connut un renouveau religieux et intellectuel après son adhésion à Saint-Maur en 1619. - Fermée fin août 1790 et détruite. Il reste une partie de l'abbatiale Saint-Pierre et de l'église Saint-Etienne

  • Abbaye double de bénédictins, fondée vers 617 par le comte Agneric

  • Abbaye de Bénédictins fondée par saint Leufroy. Détruite lors des invasions des Vikings puis restaurée au XIe s. Supprimée en 1740, elle est vendue comme bien national en 1791

  • Abbaye double de Bénédictins et Bénédictines, fondée en 630 par saint Amand et Adalbaud comte de Douai. L'épouse de ce dernier, sainte Rictrude, créa en 643 le monastère de femmes qui cohabita avec celui des hommes jusqu'en 1028. Supprimée en 1791 puis détruite, sauf un bâtiment occupé par la mairie actuelle

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 682 par saint Philibert, restaurée en 1030 par le duc Robert I de Normandie

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 641 par Dagobert 1er et par saint Cyran, qui y fut inhumé en 657. Abbaye connue par deux de ses abbés du XVIIe siècle, Martin de Barcos et surtout du Vergier de Hauranne. Souvent nommé Saint-Cyran, il fut ami de Jansénius, directeur de l'abbaye de Port-Royal, et donc un des pères fondateurs du jansénisme. - Cela explique sans doute que la mense abbatiale de l'abbaye de Saint-Cyran ait été unie en 1712 à l'évêché de Nevers, et la mense conventuelle au collège des Jésuites (!) de Bourges

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 686 par Thierry II en expiation du meurtre de saint Léger, évêque d'Autun. Située au nord de la cité de Thérouanne (territoire de l'actuelle commune de Clarques, Pas-de-Calais), elle fut rasée en même temps que celle-ci par les troupes de Charles Quint en 1553, et transférée à Ypres en 1599. Elle continua néanmoins de porter le nom de Saint-Jean de Thérouanne après cette date

Organisations ayant cessé d'exister entre 0601-07004 documents

  • Sixème concile oecuménique

  • Convoqué par l'empereur Justinien II sans l'approbation de Rome, il ne réunit que des évêques orientaux

  • Réuni en 692 à Constantinople dans la salle de la Coupole (Trullos) du palais impérial par les évêques orientaux. - Il est aussi appelé Quinisexte car il eut pour objet de compléter, d'un point de vue de discipline ecclésiastique, les 2 conciles oecuméniques précédents (le 5è de 653, et le 6è de 680-681). - Il ne fut pas reconnu comme concile oecuménique par l'Occident latin.

Œuvres créées entre 0601-070027 documents

  • Une des deux séries de commentaires théologiques de passages difficiles de Grégoire de Nazianze et de Denis l'Aéropagite. - Trad. latine de Jean Scot Érigène

  • Traité de droit irlandais sur le mariage

  • Traité d'astronomie en 30 chapitres, mode d'emploi et commentaire des "Tables manuelles" de Ptolémée. Composé à Constantinople

  • 2 ms attribuent le texte à Grégoire de Nysse

    Commentaire exégétique du Livre de l'Ecclésiaste. - Ms : BnF, Paris (Coislin, 57, parchemin, Xe s.) ; Bibliothèque du Patriarcat orthodoxe, Jérusalem (Hierosl. sabaiticus 579, parchemin, XI-XIIe s.) ; Biblioteca Nazionale, Naples (II B 13 et 14, papier, XVIIe s.) ; Biblioteca casanatense, Rome (198, XIII-XIVe s.)

  • Traité en 60 chapitres sur la virginité, écrit probablement entre 675 et 700

  • Commentaire du "Prakaraṇāryavākā" du même auteur, traduit en chinois par Hiuan-tsang (en 645) sur un original sanscrit perdu. - Texte de l'école bouddhique Yogācāra en 20 volumes, contenant 11 chapitres en vers commentés en prose

  • Premier traité espagnol de mariologie. - Éd. princeps, 1556

  • Auteur censé être un certain Jacob, juif converti malgré lui

    Texte de controverse judéo-chrétienne, daté de 640 (dans la version grecque). - Original grec. - Ms du texte grec : BnF, Paris (Coislin Gr. 299, XIe s.) ; Bibl. Medicea Laureziana, Florence (Plut. IX, cod. 14, XIe s.) ; Monastère Esphigménou, Mont Athos (ms 58, IXe s. ?) ; British libr., Londres (Egerton 2707, fragment)

    Version éthiopienne (remaniement, sans doute par l'intermédiaire de l'arabe ?), versions arabe, syriaque (connue par 2 extraits) et slave

  • Traité de grammaire inclus dans l'encyclopédie "Etymologiae". - En 2 livres "De differentiis verborum" et "De differentiis rerum" très tôt diffusés séparément

Œuvres terminées entre 0601-07003 documents

  • Traité sur la goutte. - Absent du corpus édité par Kühn. - Incipit grec: ᾿Epeì hṓrisen (Ἐπεὶ ὥρισεν). - Incipit latin : Podagricorum causas scire oportet

  • Recueil de 71 sentences morales remontant sans doute au VIIe s.

  • Lexique d'environ 728 citations, dont 159 fragments d'oeuvres perdues, d'auteurs divers. - Connu par 2 manuscrits : BnF, Paris, Département des Manuscrits, Coislin grec 345 ; Supplément grec 869 (copie)

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données