Auteurs nés en 153960 documents

Auteurs morts en 153945 documents

  • Fondeur de caractères et imprimeur-libraire. - Originaire d'Offwiller (Bas-Rhin). Artisan fondeur ("Giesser" en allemand), ce qui lui vaut son surnom, "Hans Giesser", il s'établit vers 1500 à Haguenau dont il acquiert le droit de bourgeoisie par son mariage avec la fille d'un boucher de la ville. Membre de la corporation patricienne des "Constoffler" et élu au sénat de Haguenau, il accède en 1523 à la charge trimestrielle de "maréchal", qu'il exerce à plusieurs reprises jusqu'en 1532. De juillet 1516 à janv. 1517, travaille en association avec l'imprimeur Thomas Anshelm, dans l'atelier que ce dernier établit alors à Haguenau. De 1522 à 1524, dirige l'officine de l'imprimeur de Haguenau Heinrich Gran. Après le décès de sa femme en 1532, il s'établit à Strasbourg, dont il acquiert le droit de bourgeoisie par son remariage avec la veuve de l'imprimeur Johann I Knobloch. Reprenant l'atelier de celui-ci, il publie cependant sous son nom propre, parfois avec la mention "in Officina Knoblochiana", faisant régulièrement travailler le graveur sur bois Hans Weiditz le jeune. Georg Messerschmidt, qu'il emploie en qualité de compagnon, prendra la direction de son atelier à son décès, survenu à la fin de 1538 ou en 1539

  • Autre(s) graphie(s) : Antiquis, Andreas de ; Antiquus de Montona, Andreas. - Éditeur, graveur et imprimeur et compositeur de musique ; également organiste et chantre. - Né à Montona en Istrie (auj. Croatie), entre 1470 et 1480. Prêtre. Compose de nombreuses "frottole" publiées à Venise par Ottaviano Petrucci entre 1504 et 1508. À Rome, il est le premier à éditer de la musique, à partir de 1509 ou 1510. Se fixe après 1518 à Venise où, concurrent d'O. Petrucci, il imprime aussi de la musique à l'aide de caractères mobiles. Son matériel romain se serait transmis, au moins partiellement, à l'imprimeur-libraire Valerio Dorico

  • Compositeur, organiste et chantre. - Organiste de la cathédrale de Florence de 1509 à sa mort

  • Mathématicien, chimiste, architecte et ingénieur, spécialiste en métallurgie

  • Juriste. - Professeur de droit à Bourges et président au parlement de Bordeaux

  • Philologue. - Gradué en droit. - Professeur de rhétorique aux universités de Tübingen puis Vienne

  • Humaniste. - Évêque de Sirmie, Croatie (1526-1532), de Pécs, Hongrie (1532-1537) puis de Vác, Hongrie (1537-1539). - Chancellier, ambassadeur. - Témoin de la bataille de Mohács (1526). - Études à Padoue et à Bologne

  • Cardinal. - Légat du Pape

  • Diplomate de la République de Venise

  • Écrivit aussi en latin. Utilise comme pseudonymes son anagramme et le nom de Théofile Du Mas

    Médecin

Personnes ayant débuté leur activité en 153917 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Burgofranco, Johannes Baptista de. - Natif de Pavie ("Papiensis"). Fils et successeur à Venise de l'imprimeur-libraire Jacopo da Borgofranco Pocatela

  • Exerce la librairie à Paris durant les années 1539-1543, dans une échoppe au Palais où il vend ses éditions, généralement partagées avec de nombreux autres libraires. Confondu par les bibliographes anciens avec l'imprimeur-libraire Simon de Colines, qui était peut-être son père ou son parent et dont il aurait cherché à se distinguer, en ajoutant un diminutif à son nom de famille

  • Autre(s) graphie(s) : Cominus a (ou : ex) Monteferrato ; Cominus a Tridino Montisferrati ; Cominus Tridinensis ; Courin de Trino ; Tridino, Cominus de. - Imprimeur. - Serait décédé vers 1574. Ses héritiers publient encore sous son nom en 1576

  • Peut-être fils du libraire parisien Galliot I Du Pré, qui a exercé à la même adresse. Serait décédé avant 1564

  • Fils du libraire parisien Guillaume Eustace (m. avant oct. 1538), à qui il succède, en association avec ses frères Pierre (m. avant le 10 nov. 1539) et Nicolas (attesté de 1539 à 1542, m. avant 1561). On ne connaît à son nom que l'édition d'un missel parisien imprimé en 1542/1543, mais il est attesté entre le 10 oct. 1539 et le 18 avril 1542 par des actes notariés qui le qualifient "libraire" et le déclarent établi à la dernière adresse de son père (rue Neuve-Notre-Dame, à l'Agnus Dei)

  • Autre(s) graphie(s) : Guinguant. - Variante(s) de prénom : Nicolaus. - Libraire-relieur. - Gendre du libraire parisien Jean Granjon dont il reprend l'adresse et l'enseigne "Aux Grands Joncs", d'abord en association avec Robert Granjon pour un an (contrat du 17 nov. 1539). Encore en activité en 1557. Son épouse (ou veuve ?) Geneviève Granjon est encore attestée en 1571. Son gendre, le libraire Gilles Blaise, lui succède en 1573 au plus tard

  • Créancier des héritiers du libraire Vincent Sertenas en 1563

  • Imprimeur-libraire et graveur sur bois. - Natif de Brassó en Transylvanie (Kronstadt ; aujourd'hui Braşov, Roumanie). A étudié à Cracovie, Vienne, Bâle et Nuremberg. Humaniste et cartographe. Imprime des ouvrages luthériens de piété et de catéchèse, surtout en latin, mais aussi en allemand. Décédé en janv. 1549 à Brassó. Les imprimeurs Valentin Wagner, János Nyírő, Georg Greus reprennent son matériel et lui succèdent jusqu'en 1594

  • Autre(s) graphie(s) : Jacobus. - Imprimeur-libraire

  • Association composée de Paolo Manuzio, 3e fils d'Aldo I Manuzio, et de ses frères

Personnes ayant cessé leur activité en 153910 documents

  • Libraire ; libraire général juré de l'université d'Angers. - Succède à son père, le libraire d'Angers Jean Alexandre, décédé en janv. 1505. Qualifié dans un document de "seigneur des Bordeaux". Receveur des revenus de la ville d'Angers à partir du 18 sept. 1522, reconduit dans cette charge jusqu'en 1539, et garde en la Monnaie d'Angers à partir d'oct. 1524 au plus tard. À ce dernier titre, avec l'autorisation de la chambre de la Monnaie (sept. 1533), use du droit de frapper des jetons à ses armes. Les registres de comptabilité municipale tenus de sa main ont été intégralement conservés. Publie surtout des éditions partagées avec d'autres libraires d'Angers, comme Tite Corroyer, Jean Hélye, Richard Picquenot ou Jean Varice, confiant leur impression à des imprimeurs parisiens ou rouennais. On ne connaît pas d'éditions à son nom postérieures à 1535. Décédé à Angers entre sept. 1539 et sept. 1540

    Travaille en association avec le libraire Charles de Bougne jusqu'en 1535

  • Autre(s) graphie(s) : Antiquis, Andreas de ; Antiquus de Montona, Andreas. - Éditeur, graveur et imprimeur et compositeur de musique ; également organiste et chantre. - Né à Montona en Istrie (auj. Croatie), entre 1470 et 1480. Prêtre. Compose de nombreuses "frottole" publiées à Venise par Ottaviano Petrucci entre 1504 et 1508. À Rome, il est le premier à éditer de la musique, à partir de 1509 ou 1510. Se fixe après 1518 à Venise où, concurrent d'O. Petrucci, il imprime aussi de la musique à l'aide de caractères mobiles. Son matériel romain se serait transmis, au moins partiellement, à l'imprimeur-libraire Valerio Dorico

  • Autre(s) graphie(s) : Bongne, Carolus ; Bongne, Charles ; Bougne, Karolus de ; de Boingne ; de Bongne ; de Bongue. - "Libraire général et garde de la librairie de l'université d'Angers et suppôt d'icelle". - En activité dès avant 1494 (alors établi à la chaussée Saint-Pierre, il indique à l'adresse d'une édition avoir exercé auparavant à la porte Angevine). Beau-père du libraire d'Angers Philippe Bourgoignon, marié vers 1530 à sa fille Nicole (de) Bougne, et dont la mère, veuve de Jean Bourgoignon, épouse Charles de Bougne en secondes noces ; également beau-frère du libraire d'Angers Guillaume Lambert. Fait imprimer ses éditions à Paris et à Rouen. Tient aussi, dès 1522, un dépôt de livres à Tours. En 1537 cède sa librairie de l'université à son gendre Philippe Bourgoignon, "en avancement de droit successif". Attesté en vie et toujours qualifié de "marchand libraire et suppost de l'université" dans un document notarié en date du 16 août 1547

    Travaille notamment en association avec le libraire d'Angers Jean Alexandre (qui partage les mêmes marque et devise, portant le nom "Debougne" et les initiales "IA") puis avec son fils Clément Alexandre, ainsi qu'avec des libraires de Nantes

  • Libraire juré de l'université [de Paris] (1537). - Fils de l'imprimeur-libraire parisien Claude Chevallon, décédé peu avant le 18 juillet 1537 et à qui il succède, et beau-fils de Charlotte Guillard ; frère de l'avocat au parlement de Paris Louis Chevallon. Encore en activité en 1539

  • Imprimeur. - Fils et successeur de Johann Otmar

  • Imprimeur, imprimeur de musique, éditeur et graveur. - Natif de Fossombrone (Pesaro), il s'établit à Venise et commence à y imprimer en 1501. Inventeur des caractères mobiles pour l'impression musicale. Retourne à Fossombrone où il exerce de 1511 à 1536, imprimant notamment les œuvres de Paolo di Middelburg, évêque de Fossombrone. Ouvre aussi une papeterie à Fossombrone en 1520. Retourne en 1536 travailler à Venise où il décède en mai 1539

  • Autre(s) graphie(s) : Sartieres, Petrus (de). - En activité dès 1504 et jusque vers 1539

    Fait imprimer à Paris et travaille le plus souvent en association avec des libraires de Paris ou de Bourges, notamment Girard Paon

  • Autre(s) graphie(s) : Scoti, Heredes (nobilis viri) domini Octaviani. - Des héritiers sont attestés à partir de 1499 en succession de l'imprimeur-libraire de Venise Ottaviano I Scoto, décédé en 1498 ou 1499. Il s'agit de : Bernardino Scoto, son frère ; Amedeo Scoto, son neveu, fils de Brandino ; Paolo et Ottaviano Scoto, ses neveux, fils de Bernardino ; Giovanni Battista, son petit-neveu, fils d'Amedeo. Encore en activité en 1539

  • Autre(s) graphie(s) : Liesveldt. - Sans doute proche parent de Jacob, père de Hansken II Van Liesvelt

  • Autre(s) graphie(s) : Bernardin ; Bernardino (da Venezia ; Veneto ; Veneziano ; Vinetiano ; Vinitiano) ; Bernardinus (de Vitalibus ; Venetus) ; Bernardus ; De Vitalibus ; Veneto ; Venetus (de Vitalibus) ; (di) Venezia ; Veneziano ; (di) Vidali ; Vinetiano ; Vitale ; Vitales ; (di) Vitalli. - Imprimeur-libraire

    A imprimé des ouvrages de musique en association avec son frère Matteo de Vitali entre 1523 et 1529, parfois sous la raison : "Albanesoti"

Organisations créées en 15396 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 15397 documents

  • Monastère bénédictin fondé en 1083, supprimé en 1539

  • Diocèse supprimé après 1539

  • Abbaye fondée en 1135. L'église fut démolie en 1539. Il reste des vestiges de la salle capitulaire...

  • Chartreuse fondée en 1398 par Thomas de Holland, duc de Surrey, supprimée en 1539

    Localisation à la paroisse de East Harlsey, près de Ingleby et à 7 miles de Northallerton (Cottineau, Gruys)

  • Le collège ecclésiastique fondé à Plympton dans la seconde moitié du Xème siècle par le roi Edgar fut remplacé en 1121 par une communauté de chanoines augustiniens, à l'initiative de William Warlewas

  • Abbaye bénédictine fondée en 969 par saint Æthelwold de Winchester, à Ramsey, Huntindongshire, GB

Œuvres créées en 153932 documents

Œuvres terminées en 15393 documents

  • Genre musical: madrigal

    Auteur: Jacques Arcadelt (1507?-1568)

    1re éd. dans : "Il secondo libro de madrigali" : [s.l. : s.n.], 1539

  • Genre musical: motet

    Auteur: Adrian Willaert (1490?-1562)

    A été faussement attribué à Jacob Obrecht. - 1re éd. dans : "Motetti... libro secondo a quattro voci" : Venise : Scotto, 1539

  • Tenture en laine et soie en cinq panneaux réalisée en Flandre (Bruxelles ou Tournai), commande de Jean des Prés, seigneur de Montpezat et doyen du chapitre collégial. Représente la vie de saint Martin de Tours en seize scènes. - Conservée dans le choeur de la Collégiale Saint-Martin de Montpezat (Tarn-et-Garonne)

Documents publiés en 15391005 documents

  • ספר נחום

    Description : Note : 12e partie de la Bible en hébreu in-4 de Robert Estienne (voir BP16_109168). - Titre et adresse en hébreu en tête ; date en hébreu : « Elul [5]299 » (entre le 15 août et le 12 septembre 1539). - Il existe une deuxième édition, portant la même date de 1539 en hébreu et en latin, mais qui ne peut pas être antérieure à 1543 d'après les caractères hébraïques employés (qui sont ceux de l'« Alphabetum Hebraicum » de 1543) ; le nom du prophète est orthographié : « Nahum » au titre latin
    Sources : Renouard, ICP, V, 1160
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1364 et 1365
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 90
    Édition : Paris : Robert I Estienne , 1539
    Annotateur : François Vatable (....-1546)
    Auteur du commentaire : David Kimhi (1160?-1235?)
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41882185m]
  • ספר מיכה

    Description : Note : 11e partie de la Bible en hébreu in-4 de Robert Estienne (voir BP16_109168). - Titre et adresse en hébreu en tête ; date en hébreu : « Av [5]299 » (entre le 16 juillet et le 14 août 1539) ; à la dernière ligne du titre latin : « & diligentia ». - Il existe une deuxième édition, portant la même date de 1539 en hébreu et en latin, mais qui ne peut pas être antérieure à 1543, d'après les caractères hébraïques employés (qui sont ceux de l'« Alphabetum Hebraicum » de 1543) ; à la dernière ligne du titre latin : « et diligentia »
    Sources : Renouard, ICP, V, 1159
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1362
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 89
    Édition : Paris : Robert I Estienne , 1539
    Annotateur : François Vatable (....-1546)
    Auteur du commentaire : David Kimhi (1160?-1235?)
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb418821848]
  • ספר הדקדוק

    Description : Note : Suite du « Peculium », édité en 1537 (voir BP16_108543). - Épître dédicatoire de l'auteur à ses élèves, datée de Paris, le 13 septembre. - Textes hébreu et latin en regard. - L'adresse au titre (« Apud Collegium Italorum ») semble être alors celle des lecteurs d'hébreu au Collège royal où Agacio Guidacerio enseigna de 1530 à 1540
    Sources : Renouard, ICP, V, 1373
    Édition : Paris : sans nom , 1539
    Auteur du texte : Agacio Guidacerio (1477-1542)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41882401k]
  • ספר צפניה

    Description : Note : 14e partie de la Bible en hébreu in-4 de Robert Estienne (voir BP16_109168). - Titre et adresse en hébreu en tête ; date en hébreu : « Tamuz [5]299 » (entre le 17 juin et le 15 juillet 1539) ; à la troisième ligne du titre latin : « literarum ». - Il existe une deuxième édition, portant la même date de 1539 en hébreu et en latin, mais qui ne peut pas être antérieure à 1543 d'après les caractères hébraïques employés (qui sont ceux de l'« Alphabetum Hebraicum ») ; disposition différente du titre en hébreu ; à la troisième ligne du titre latin : « literarũ »
    Sources : Renouard, ICP, V, 1162
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1367
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 88
    Édition : Paris : Robert I Estienne , 1539
    Annotateur : François Vatable (....-1546)
    Auteur du commentaire : David Kimhi (1160?-1235?)
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb418821879]
  • ספר ישעיה

    Description : Note : 3e partie de la Bible en hébreu in-4 de Robert Estienne (voir BP16_109168). - Titre et adresse en hébreu en tête ; daté en hébreu : « Tishre » (entre le 26 août et le 24 septembre 1538)
    Sources : Renouard, ICP, V, 1157
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1352
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 86
    Édition : Paris : Robert I Estienne , 1539
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41882182k]
  • ספר חגי

    Description : Note : 15e partie de la Bible en hébreu in-4 de Robert Estienne (voir BP16_109168). - Titre et adresse en hébreu en tête ; daté en hébreu : « Elul [5]299 » (entre le 15 août et le 12 septembre 1539)
    Sources : Renouard, ICP, V, 1163
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1369
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 91
    Édition : Paris : Robert I Estienne , 1539
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41882188n]
  • שיר השירים

    Description : Note : Texte hébreu et traduction latine en regard. - Suivi de l'Ecclesiaste. - Épître dédicatoire d'A. Guidacerio à ses élèves, datée de Paris, 13 septembre 1539. - L'adresse au titre ("Apud Collegium Italorum") semble être alors celle des lecteurs d'hébreu au Collège royal où A. Guidacerio enseigna de 1530 à 1540
    Sources : Renouard, ICP, V, 1164
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1542
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 93
    Édition : Paris : sans nom , 1539
    Éditeur scientifique : Agacio Guidacerio (1477-1542)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb418821890]
  • ספר חכקוק

    Description : Note : 13e partie de la Bible en hébreu in-4 de Robert Estienne (voir BP16_109168). - Titre et adresse en hébreu en tête ; date en hébreu : « Kislew [5]300 » (entre le 12 novembre et le 11 décembre 1539). - Erreur typographique à l'avant-dernière ligne du titre hébreu - corrigée à la main en barrant le dernier caractère dans certains exemplaires
    Sources : Renouard, ICP, V, 1161
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1366
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 92
    Édition : Paris : Robert I Estienne , 1539
    Annotateur : François Vatable (....-1546)
    Auteur du commentaire : David Kimhi (1160?-1235?)
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41882186z]
  • ספד תרי עשר

    Description : Note : 6e partie de la Bible en hébreu in-4 de Robert Estienne (voir BP16_109168). - Titre et adresse en hébreu en tête ; daté en hébreu : « [5]299 » (entre le 26 août 1538 et le 13 septembre 1539) ; marque au titre. - Titre général pour les « Douze prophètes », mais le texte ne comprend que le prophète Osée ; les autres prophètes formant des parties séparées, datées de 1539 à 1540 (BP16_109171 à BP16_109175 et BP16_109605 à BP16_109611)
    Sources : Renouard, ICP, V, 1158
    Sources : Renouard, n° 292 (marque)
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1355
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 87
    Édition : Paris : Robert I Estienne , 1539
    Auteur du commentaire : David Kimhi (1160?-1235?)
    Éditeur scientifique : François Vatable (....-1546)
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41882183x]
  • ♦ Λακεδαιμονίων πολιτεία

    Description : Note : Texte grec seul
    Sources : Renouard, ICP, V, 1536
    Sources : Renouard, Loys, n° 84
    Édition : Paris : Jean Loys , 1539
    Auteur du texte : Xénophon (0430?-0355? av. J.-C.)
    Imprimeur-libraire : Jean Loys (15..?-1547)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41882566f]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données