Auteurs nés en 154470 documents

  • Théologien protestant

  • Carmélite déchaussée. Choisie par Thérèse d'Avila pour être première prieure de Soria. Fondatrice des couvents de Pampelune et Barcelone. Procès de béatification en cours (1990)

  • Archevêque de Cantorbéry. - Baptisé à Prescot, Farnworth, Lancashire, le 12 septembre 1544

  • Archidiacre. - Conquistador

  • Autre(s) graphies(s) : Belaert ; Beller, Belerius. - libraire. - Né à Liège vers 1544. Fils du libraire liégeois Lucas I Bellère et frère des imprimeurs-libraires anversois Jean I et Pierre I Bellère. En 1574-1575 fait son apprentissage de libraire chez son frère Jean I Bellère. Reçu maître libraire dans la guilde de Saint-Luc à Anvers en 1577. En 1582 s'associe à Rumoldus Mercator, fils du cartographe, alors agent de la veuve et des héritiers Birckmann, pour dresser un inventaire de leur maison anversoise, avant sa mise en vente. En activité de 1576 à 1600 au moins. Mentionné parmi les locataires de la fabrique de Notre-Dame de la Nativité de 1587/1588 à 1602/1605. En 1607, un autre "Lucas Beelaert", son fils ou son neveu, est reçu dans la guilde de Saint-Luc en qualité de libraire

  • Abbé d'Echternach. - Historien

  • Historien, homme de lettres

  • A écrit aussi en latin

    Écrivain, célèbre pour avoir critiqué les théories politiques de Machiavel

  • Editeur et marchand d'estampes. - Désigné dans les textes comme marchand imagier en papier. - Frère ainé de Jean Boussy. - Après sa mort le 13 juin 1578, sa veuve, Marie Croquet épouse en 1579 en secondes noces l'imagier Charles Vigoureulx qui reprend le fonds de l'atelier de Marin Boussy, à l'image Saint-Pierre

Auteurs morts en 154443 documents

  • Linguiste. - Fut l'un des premier à traiter lexicalement et grammaticalement la langue italienne. - Notaire, originaire de Cento

  • Éditeur. - Prêtre. - Humaniste

  • Navigateur, pilote et cosmographe portugais. - Aurait accompli le tour du monde

  • Juif converti (converso). - Traducteur de la Bible en latin. - Premier titulaire de la chaire d'hébreu à l'Université d'Alcalá (1512-ca 1544)

  • Libraire. - Établi libraire au Puy (auj. Le Puy-en-Velay), près du cloître de Saint-Pierre-le-Monastier, dès avant avril 1511, date à laquelle sort des presses d'Étienne Baland à Lyon la première édition imprimée du missel du Puy, qu'Antoine Amouroux finance. Épouse Marguerite Allard (dit Vendôme), apparentée au libraire du Puy Jean Allard (dit Vendôme), avant juillet 1523. Encore attesté par un acte du 26 janv. 1525. Décédé en 1544 ou peu avant 1544, date à laquelle sa succession ("hoirs d'Anthoine Amoroux libraire") est mentionnée dans le "compois" (recensement) de la ville du Puy. Le libraire du Puy Julien Amouroux, dit originaire de Saugues (Haute-Loire) et attesté en activité en juillet 1523 et avril 1524, qui lui est apparenté, fait probablement partie de ses héritiers

  • Écrivain provençal du début du XVIe siècle. - Auteur de poèmes macaroniques, qui mêlent le provençal, l'italien et le latin

  • Premier Baron Audley de Walden

  • Autre(s) graphie(s) : Bonemère. - Variante(s) de prénom : Anthonius. - Imprimeur-libraire

  • Juriste, podestà de Crémone en 1525. - Poète

  • Variante(s) de prénom : Louys. - Imprimeur-libraire. - Fils d'un Thomas Bouvet, de Rouen, et frère du libraire rouennais Jean Bouvet. En activité au plus tard en juillet 1510 et peut-être dès 1507. Régulièrement rémunéré par l'archevêché de Rouen pour impressions de 1516 à 1542. Fait aussi imprimer à Rouen et à Paris, et s'associe avec le libraire parisien Jean I Petit pour certaines éditions. Encore en activité en 1543. Sa veuve Gillette Le Forestier et son fils majeur, Denis, sont attestés par un acte du 4 mars 1544 (nouveau style). Denis Bouvet, libraire à Caen à partir de 1541 et à Rouen à partir de 1544, semble lui avoir succédé

Personnes ayant débuté leur activité en 154418 documents

  • Attesté compagnon imprimeur en 1540

  • Autre(s) graphie(s) : Béringue. - Originaire d'Allemagne

    En association avec son frère Marcellin Beringen de 1545 à 1556 environ

  • "Libraire tenant son ouvroir devant le Palais", à Paris, en 1544, d'après une note manuscrite ancienne, conservée dans un exemplaire d'une édition des "Bibliothèques françoises" de La Croix du Maine et Du Verdier de 1584, qui mentionne un livre publié par lui et aujourd'hui réputé perdu : "Les Sylenes d'Alcibiades", d'Érasme, traduit du latin par Martin Fleury, et dont l'existence même a été contestée

  • Variante(s) de prénom : Nicolaus. - Libraire juré [de l'université de Paris]. - Compagnon imprimeur chez son oncle, l'imprimeur-libraire parisien Poncet Le Preux en 1542-1543, il est reçu libraire juré en 1544. Encore en activité en 1558. Encore en vie le 7 déc. 1560, date à laquelle ses créanciers, les libraires de Lyon Antoine I Vincent et Macé Bonhomme, mettent opposition sur le prix à provenir de la vente de ses biens. Décédé avant déc. 1563. Père du libraire Girard Boucher

  • Variante(s) de prénom : Franciscus. - Très probablement fils et associé du libraire du Mans Pierre Cocheri, auquel il succède. Son nom n'apparaît que sur plusieurs éditions partagées s'échelonnant entre 1544 et 1554. Au début des guerres de Religion, il participe à l'occupation du Mans par les calvinistes du 3 avril au 11 juillet 1562 ; fuyant les troupes catholiques, il aurait gagné Rouen puis Vire. Fait partie des nombreux condamnés à mort par contumace en vertu de la sentence du 22 janv. 1563, aux côtés de Louis Gaignot et Jean Hotin, tous les trois qualifiés "libraires", tandis que sa femme doit se constituer prisonnière et que leurs biens sont saisis. D'après Théodore de Bèze, un Pierre Cochery, huguenot, "jeune garçon qui jamais n'avait manié épée", mais qui pourrait être le "petit contreporteur libraire" dont il est question dans le registre du Consistoire manceau, est capturé à Bonnétable, déchiqueté à coups de dague et jeté dans la Sarthe le 6 mars 1563

  • Pierre II Le Bert lui succède, puis Denis et Philippe Du Pré

  • Imprimeur. - François Didier est vraisemblablement son fils et semble lui avoir succédé

  • Originaire d'Angers. Frère du libraire parisien Jacques Gazeau (m. 1548). En 1562, il est chargé par le baron des Adrets, maître de la ville de Lyon, d'inventorier les reliques, l'argenterie et les meubles de l'église ainsi que du couvent des Dominicains, mis à sac par les protestants. Son fils Hugues Gazeau semble lui avoir succédé

    Travaille surtout en association avec l'imprimeur-libraire de Lyon Jean I de Tournes

  • Imprimeur-libraire. - Probablement apparenté aux imprimeurs-libraires Gryphius de Lyon, sans doute neveu de Sébastien

  • Imprimeur. - Originaire des Pays-Bas espagnols, il reçoit en juillet 1544 des lettres de "denization" (petites lettres de naturalisation), après 25 ans de séjour en Angleterre. Veuve attestée en 1560

Personnes ayant cessé leur activité en 154418 documents

  • Libraire. - Établi libraire au Puy (auj. Le Puy-en-Velay), près du cloître de Saint-Pierre-le-Monastier, dès avant avril 1511, date à laquelle sort des presses d'Étienne Baland à Lyon la première édition imprimée du missel du Puy, qu'Antoine Amouroux finance. Épouse Marguerite Allard (dit Vendôme), apparentée au libraire du Puy Jean Allard (dit Vendôme), avant juillet 1523. Encore attesté par un acte du 26 janv. 1525. Décédé en 1544 ou peu avant 1544, date à laquelle sa succession ("hoirs d'Anthoine Amoroux libraire") est mentionnée dans le "compois" (recensement) de la ville du Puy. Le libraire du Puy Julien Amouroux, dit originaire de Saugues (Haute-Loire) et attesté en activité en juillet 1523 et avril 1524, qui lui est apparenté, fait probablement partie de ses héritiers

  • "Libraire tenant son ouvroir devant le Palais", à Paris, en 1544, d'après une note manuscrite ancienne, conservée dans un exemplaire d'une édition des "Bibliothèques françoises" de La Croix du Maine et Du Verdier de 1584, qui mentionne un livre publié par lui et aujourd'hui réputé perdu : "Les Sylenes d'Alcibiades", d'Érasme, traduit du latin par Martin Fleury, et dont l'existence même a été contestée

  • Autre(s) graphie(s) : Bonemère. - Variante(s) de prénom : Anthonius. - Imprimeur-libraire

  • Autre(s) graphie(s) : Bruciolus, Franciscus

  • Autre(s) graphie(s) : Fontanetensis ; Monfe(r)ra(to)

  • Peut-être apparenté aux imprimeurs rouennais Robert et Marin (de) La Motte

  • Originaire d'Orléans. Après des études à Paris et à Padoue et un séjour à Venise comme secrétaire d'ambassadeur (1528-1529), il étudie le droit à Toulouse. Là, orateur de la nation française, il provoque des désordres et doit quitter la ville. S'installe à Lyon et devient correcteur d'imprimerie chez Sébastien Gryphius en 1534. Obtient de François Ier en mars 1538 un privilège général de 10 ans pour tout livre composé, traduit ou édité par lui. Négligeant de demander toute autorisation préalable et composant parfois des ouvrages jugés hérétiques, il est incarcéré à plusieurs reprises entre 1542 et 1546. Condamné à mort le 2 août 1546, il est pendu puis brûlé le lendemain place Maubert à Paris

  • A traduit de l'araméen et de l'hébreu en latin

    Autre(s) graphie(s) : Buchelin ; Büchlin. - Théologien protestant et hébraïsant. Directeur de la première imprimerie hébraïque d'Allemagne, à Isny puis à Constance, qui publie ses propres ouvrages et ceux d'Elias Levita. - Fils du maître d'école Peter Büchelin (ou Büchlein), il se fera cependant toujours appeler Paulus Fagius dans ses publications. Né à Rheinzabern (Palatinat). Après des études à Heidelberg (1515-1522), il se rend à Strasbourg où il apprend l'hébreu. Directeur d'une école de latin (1527) puis prédicateur à Isny (1537) et à Constance (1543), où il transfère son imprimerie, dirigée alors par son beau-frère Jakob Froschesser (Jacobus Ranivora), de Strasbourg. Liquide son imprimerie avant de quitter Constance pour Strasbourg à l'été 1544. Décédé à Cambridge, où il avait été invité à occuper la chaire d'hébreu

  • Frère aîné du libraire parisien Gilles Gilles, et oncle du libraire Nicolas II Gilles avec qui il a pu être confondu

  • Autre(s) graphie(s) : Gois ; Goos ; Goyns ; Goynus. - Auteur de poésies et d'un ouvrage pédagogique ; traducteur. Quitte Anvers après 1544, peut-être pour Genève

Organisations créées en 15444 documents

  • Établissement luthérien appartenant au Chapitre de Saint-Thomas. Crée initialement pour proposer un enseignement théologique aux futurs pasteurs, il sert aussi aujourd'hui de lieu de résidence pour d'autres étudiants

  • Maison royale

  • Par lettres du 7/11/1544, une taxe est levée sur tous les habitants aisés de la capitale pour constituer un budget d'assistance géré par un bureau des pauvres. Le grand bureau des pauvres de Paris administre les hôpitaux des Petites Maisons et de la Trinité

  • Réunion des états de l'Empire tenue à Spire en 1544, où charles Quint demanda de l'aide contre les turcs et un accord pour la guerre contre la France, alliée des turcs

Organisations ayant cessé d'exister en 15442 documents

  • Issue de la fusion à l'avènement de Louis XII de la bibliothèque royale de Charles VIII et de la bibliothèque des ducs d'Orléans. - Un inventaire de 1518 dénombre 1626 ouvrages. - Un inventaire de 1544 en dénombre 1896. - Reçoit à partir de 1537 les exemplaires déposés au titre du dépôt légal. - Fusionne en 1544 avec la bibliothèque royale de Fontainebleau

  • Réunion des états de l'Empire tenue à Spire en 1544, où charles Quint demanda de l'aide contre les turcs et un accord pour la guerre contre la France, alliée des turcs

Œuvres créées en 154440 documents

Œuvres terminées en 15444 documents

Documents publiés en 15441031 documents

  • לוה הרקרוק

    Description : Note : Nouvelle émission de l'édition de 1543 (BP16_111117), avec la modification de la date au titre
    Sources : Bakelants-Hoven, Clénard, I, n° 9
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 151
    Édition : Paris : Chrétien Wechel , 1544
    Auteur du texte : Nicolaus Clenardus (1495-1542)
    Imprimeur-libraire : Chrétien Wechel (1495-1554)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439848128]
  • ספר ישעיה

    Description : Note : 9e partie de la Bible en hébreu in-16° de Robert Estienne (BP16_110990). - Titre et adresse en hébreu en tête ; daté en hébreu : Adar [5]304 (entre le 26 janvier et le 24 février 1544)
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1385
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 146
    Édition : Paris : Robert Ier Estienne , 1544
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43984696k]
  • ספר ירמיהו

    Description : Note : 10e partie de la Bible en hébreu in-16° de Robert Estienne (BP16_110990). - Titre et adresse en hébreu en tête ; daté en hébreu : Av [5]304 (entre le 21 juillet et le 19 août 1544)
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1386
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 147
    Édition : Paris : Robert Ier Estienne , 1544
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43984697x]
  • יהושע ושופטים

    Description : Note : 6e partie de la Bible en hébreu in-16° de Robert Estienne (BP16_110990). - Titre et adresse en hébreu en tête ; daté en hébreu : Kislew [5]305 (entre le 16 novembre et le 15 décembre 1544)
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1382
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 149
    Édition : Paris : Robert Ier Estienne , 1544
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439846957]
  • ספר יהזקאל

    Description : Note : 11e partie de la Bible en hébreu in-16° de Robert Estienne (BP16_110990). - Titre et adresse en hébreu en tête ; daté en hébreu : Elul [5]304 (entre le 20 août et le 17 septembre 1544)
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1387
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 148
    Édition : Paris : Robert Ier Estienne , 1544
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439846988]
  • נביאים ראשונים

    Description : Note : 2e partie de la Bible en hébreu in-4° de Robert Estienne (BP16_109168). - Titre et adresse en hébreu en tête ; daté en hébreu : [5]303 (entre le 11 septembre 1542 et le 29 août 1543)
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 1351
    Sources : L. Schwarzfuchs, Le livre hébreu à Paris au XVIe siècle, Paris, 2004, n° 145
    Édition : Paris : Robert Ier Estienne , 1544
    Imprimeur-libraire : Robert Estienne (1503?-1559)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43984694w]
  • ♦ Περὶ Ελκῶν

    Édition : Paris : Pierre Gaultier : Jacques Gazeau , 1544
    Auteur du texte : Hippocrate (0460-0377 av. J.-C.)
    Imprimeur-libraire : Pierre Gaultier (15..-1562), Jacques Gazeau (15..-1548)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439849236]
  • ♦ Γνῶμαι παραινετικαί δίστιχοι

    Description : Note : Texte grec seul
    Sources : Renouard, Imprimeurs, V, n° 171
    Édition : Paris : Jacques Bogard , 1544
    Auteur prétendu du texte : Dionysius Cato (02..?-02..?)
    Imprimeur-libraire : Jacques Bogard (15..-1548)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43984738p]
  • ♦ Περὶ τῶν ἀρεσκόντων τοῖς φιλοσόφοις φυσικῶν δογμάτων ἐπιτομῆς, Βιβλία πέντε

    Description : Note : Texte grec seul ; pour la traduction latine, « De placitis decretisque philosophorum naturalibus », voir l'édition au nom de Jacques Bogard, 1544 (BP16_111830)
    Sources : Renouard, Imprimeurs, V, n° 195
    Édition : Paris : Jacques Bogard , 1544
    Auteur du texte : Plutarque (0046?-0120?)
    Imprimeur-libraire : Jacques Bogard (15..-1548)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439850082]
  • ♦ Θεογονία... Ποίημα περὶ τῆς ἀσπίδος τοῦ Ηρακλέους

    Description : Note : Texte grec seul ; traduction latine par Boccardo éditée séparément par Jacques Bogard la même année 1544 (BP16_111737)
    Sources : Renouard, Imprimeurs, V, n° 183
    Édition : Paris : Jacques Bogard , 1544
    Auteur du texte : Hésiode
    Imprimeur-libraire : Jacques Bogard (15..-1548)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439849147]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données