Auteurs nés en 154976 documents

Auteurs morts en 154951 documents

  • Imprimeur. - Originaire de Tarascon, en Provence, il émigre avant 1498 à Barcelone et s'y établit comme imprimeur en nov. 1505. Continue à se qualifier provençal ("Provensalis") jusqu'à la fin de son activité. Son véritable nom, Bolóç, n'apparaît jamais sur ses impressions. Décédé en sept. 1549. Son fils et successeur Juan Carlos (Joan Carles) Amorós se fait également appeler Carlos

  • Prieur de l'Abbaye bénédictine de Lorch (1525-1548)

  • A aussi écrit en italien

    Humaniste. - Poète. - Diplomate

  • Architecte, s'établit en France dès 1497 et se met au service de Charles VIII. - Il participe à la constructions de plusieurs châteaux de la Loire (Amboise, Blois, Chambord...), son oeuvre la moins contestée est l'Hôtel-de-Ville de Paris (1532, incendié lors de la Commune en 1871)

  • Peintre, deuxième fils de Dirck Bouts

  • Homme d'église. - Poète et écrivain

  • Seigneur de Serrant et de Lanchenay. - A accompli des missions pour le roi François Ier pendant la guerre des Gueldres auprès du duc de Clèves et en Allemagne. Plusieurs lettres du seigneur de Serrant sont conservées à la Haupstaatsarchiv de Düsseldorf. - A traduit du grec en latin le discours Nicoclès d'Isocrate, œuvre qu'il a dédiée à François Ier. - Un aveu rendu par sa femme Rennée Anne en 1549 (Angers, AD, G 143, f. 111) laisse entendre que Magdelon était mort à cette date-là

  • Épouse de Jean Calvin

  • Poète, linguiste, juriste et collectionneur humaniste. - Jésuite. - Secrétaire de Léon X. - Évêque de Nocera Umbra, Italie

Personnes ayant débuté leur activité en 154919 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Bevillaqua ; Bevilaqua. - Imprimeur-libraire ; à Turin, imprimeur ducal. - Originaire de Termenago près de Trente ; en apprentissage chez Paolo Manuzio. S'établit à son compte en 1549 ou peu avant. En butte aux manoeuvres de Lucantonio II Giunta à Venise, il quitte la ville après sept. 1572 pour répondre à l'invitation de la duchesse régente de Piémont, Marguerite de Valois, et s'établit à Turin

  • Autre(s) graphie(s) : D'Allier ; Dalier. - Libraire ; imprimeur du Roi pour les monnaies (1559). - Succède à Étienne Roffet dont il épouse la veuve. Les occurrences lyonnaises de 1561 et 1565 seraient dues à des contrefaçons de Claude Despreaulx. Veuve attestée en 1574

    Au début de son exercice, travaille en association avec Jacques Roffet, probablement son beau-fils ; en 1568-1569, en association avec Jean Canivet

  • A écrit aussi en allemand

    Philosophe et médecin. - Professeur de philosophie à Wittenberg en 1549 ; médecin à Zwickau en 1568. - Membre de l'académie d'Iéna (Allemagne). - En activité de 1549 à 1582 au moins. - Probablement apparenté à l'imprimeur-libraire de Wittenberg Hiob Wilhelm Fincelius (1599-1666), natif de Zwickau

  • Autre(s) graphie(s) : Guarin. - Libraire (Lyon) ; imprimeur (Bâle). - Originaire de Tournai, il est dit "marchand allemand" à Lyon et sera reçu bourgeois de Bâle en nov. 1557. À Bâle, succède à son beau-père Michael Isengrin en 1567

  • Autre(s) graphie(s) : Gayot. - Gendre de Marguerite Brosseron, veuve du libraire parisien Julien Lunel, mort avant 1538. Exerce à l'ancienne adresse de celui-ci, qu'il partage avec son beau-frère, le libraire André Le Sueur, ayant racheté les parts des cohéritiers de J. Lunel en 1550 et 1554. Publie à son nom de 1549 à 1554 au moins. Décédé avant le 16 fév. 1561 (nouveau style), date à laquelle est mise en vente une maison du faubourg Saint-Marcel, avec appentis "servant à mestier d'imprimer", qu'il avait achetée en fév. 1552

  • Imprimeur et fondeur de caractères. - Mentionné dans un acte notarié du 8 avril 1549 précisant qu'il habite avec son beau-père, l'imprimeur parisien Jean Kerbriant, rue Saint-Jacques, à l'Image Saint Louis. Témoin du dépôt de testament du libraire Thibault Charron le 22 janv. 1553 et de celui du libraire et marchand de vins Jacques Callot le 26 août 1553. Dit âgé de 45 ans et demeurant rue des Carmes, à l'enseigne de l'Homme sauvage, dans un acte notarié du 18 janv. 1559 (nouveau style). Son nom n'apparaît que sur quelques impressions liturgiques, réalisées entre 1550 et 1555 pour les libraires Madeleine Boursette, veuve de François Regnault , ou Oudin I Petit. Testament le 31 oct. 1560. Peut-être décédé peu après

  • En activité à Paris en 1549, il y publie "Les Grands Triumphes faictz a lentree du treschrestien & victorieux roy Henry second de ce nom en sa noble ville cite & universite de Paris"

  • Variante(s) de prénom : Jehan. - N'est connu que par un occasionnel publié à son nom se rapportant aux entrées solennelles du roi Henri II et de la reine Catherine de Médicis à Paris en juin 1549

  • Autre(s) graphie(s) : Nivellus ; Nyvelle. - Imprimeur-libraire ; libraire juré [de l'université de Paris] (1571). - Fils de Jean Nivelle, papetier à Troyes, il commence à travailler chez Charlotte Guillard dont il épouse la nièce, Madeleine Baud(e)au (1533?-1611), en nov. 1550. Travaille en association avec de nombreux imprimeurs et libraires, notamment avec son oncle par alliance, Guillaume Des Bois, puis sa veuve, Michelle Guillard, et Guillaume Merlin dès 1558. Cette association choisit une marque particulière avec la devise : "Veniet tempus messionis. Non oderis laboriosa opera. Homo nascitur ad laborem. Vade, piger, ad formicam." Dit âgé de 43 ans en sept. 1568. En 1588, s'associe à Fédéric II Morel pour la publication du "Code du roi Henri III" ; intente à ce propos un procès aux frères Gabiano de Lyon, procès terminé en 1597. Membre de la première Compagnie de la Grand-Navire fondée en 1582 et de la Compagnie des usages fondée en 1586 avec Michel Sonnius, Guillaume Chaudière, Guillaume de La Nouë et Thomas Brumen. Participe activement aux foires de Francfort. Décédé à Paris en nov. 1603. Sa veuve lui succède

  • Libraire. - Originaire de Noyon, docteur en droit, lieutenant pour le Roi en Vermandois, maître des requêtes de la reine de Navarre, il se lie à J. Calvin et à Th. de Bèze, se déclare officiellement réformé en 1548 et échappe à la persécution en gagnant Genève. Condamné à mort par contumace le 7 sept. 1552 par le parlement de Paris. Commence à exercer la librairie vers 1549 et publie à partir de 1554. Reçu bourgeois de Genève (1551), avocat (1556), membre du conseil des Deux Cents (1559). Fait travailler sur ses presses l'imprimeur François Perrin à partir de 1563. - Mort de la peste le 14 août 1569

Personnes ayant cessé leur activité en 154921 documents

  • Imprimeur. - Originaire de Tarascon, en Provence, il émigre avant 1498 à Barcelone et s'y établit comme imprimeur en nov. 1505. Continue à se qualifier provençal ("Provensalis") jusqu'à la fin de son activité. Son véritable nom, Bolóç, n'apparaît jamais sur ses impressions. Décédé en sept. 1549. Son fils et successeur Juan Carlos (Joan Carles) Amorós se fait également appeler Carlos

  • Autre(s) graphie(s) : Beaugard ; Bogart ; Bognard ; Boigard ; Boygard. - Imprimeur-libraire. - Originaire de Connerré (Sarthe) ; bourgeois de Paris. Neveu des imprimeurs-libraires parisiennes Charlotte et Michelle Guillard. Après avoir été messager juré de l'université de Paris au diocèse du Mans, il s'établit le 15 juillet 1541 imprimeur-libraire à Paris à l'adresse de Claude Chevallon, son oncle, décédé en 1537, puis du fils de celui-ci Gervais, décédé entre-temps. Épouse en mai 1542 E(d)mée (ou : Émonde) Toussain (ou : Tousan), veuve de l'imprimeur-libraire Conrad Néobar, dont il reprend l'imprimerie et utilise la marque. Mort entre le 11 août et le 28 oct. 1548, le même jour que sa femme et l'un de ses trois enfants. Deux éditions paraissent encore sous son nom en 1549. Son gendre Martin Le Jeune lui succède

  • Autre(s) graphie(s) : Carthularius ; Cartolarj. - Variante(s) de prénom : Girolamo di Francesco di Baldassare ; Girollimo ; Hieronymus Francisci. - Imprime pour la première fois en 1510, mais ne commence vraiment son exercice qu'à la mort de son père Francesco Cartolari. A pour héritier (fils adoptif) Andrea Bresciano

    Travaille peut-être en association avec son frère, Baldassare Cartolari, durant les premières années de son exercice (une mention en 1523). Travaille en association avec Bianchi dal Leone (1519), et avec Andrea Bresciano (1542-1543)

  • Encore en vie en 1553

    Associé à l'imprimeur Sulpice Sabon

  • Autre(s) graphie(s) : Da Ponto, Gottardo ; Pontio, Gotardo ; Ponte, Gotardus de ; Pontano, Gottardo. - Imprimeur-libraire. - Serait originaire de Bruges en Flandre

  • Peut-être fils du libraire parisien Galliot I Du Pré, qui a exercé à la même adresse. Serait décédé avant 1564

  • Libraire de l'université de Bourges. - Son nom n'apparaît que sur deux éditions partagées, réalisées à Paris en 1522, d'ouvrages liturgiques, destinés à l'usage du diocèse de Bourges, et sur une réédition partagée, elle aussi parisienne, d'un ouvrage de logique, à la date de 1524. Mais des documents d'archives l'attestent en activité jusqu'en 1549 au moins

    Travaille en association notamment avec le libraire de Bourges Pierre de Sartières et le libraire parisien Enguilbert I de Marnef, qui tient une succursale à Bourges

  • Autre(s) graphie(s) : Gazelle. - Imprimeur-libraire. - Frère du libraire de Lyon Guillaume Gazeau. Libraire devenu aussi imprimeur en 1548, après la mort de son beau-frère Jean Barbé (1547). Décédé à Paris en mai 1548. Une publication au moins paraît encore sous son nom en 1549. Sa veuve lui succède jusqu'en 1551

  • Imprimeur-libraire et graveur sur bois. - Natif de Brassó en Transylvanie (Kronstadt ; aujourd'hui Braşov, Roumanie). A étudié à Cracovie, Vienne, Bâle et Nuremberg. Humaniste et cartographe. Imprime des ouvrages luthériens de piété et de catéchèse, surtout en latin, mais aussi en allemand. Décédé en janv. 1549 à Brassó. Les imprimeurs Valentin Wagner, János Nyírő, Georg Greus reprennent son matériel et lui succèdent jusqu'en 1594

  • En activité à Paris en 1549, il y publie "Les Grands Triumphes faictz a lentree du treschrestien & victorieux roy Henry second de ce nom en sa noble ville cite & universite de Paris"

Organisations créées en 15499 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 15492 documents

  • Des chrétiens fuyant les persécutions de Septime Sévère se seraient réfugiés dans cette île du Rhône. Dès 240, un bâtiment de résidence et une chapelle dédiée à Saint-André furent construits pour eux. La communauté se choisit un abbé à la fin du IVe siècle : c'est peut-être le début d'une véritable communauté monastique. Vers 640, l'abbaye adopta la Règle de saint Benoît. Le patronage de saint Martin semble s'imposer au début du IXe siècle. Elle connut son âge d'or du règne de Charlemagne au XIIIe siècle, sur le plan spirituel comme temporel. En 1183, elle possédait 40 prieurés et plus de 100 églises

    Le déclin s'amorça à la fin du XIIIe siècle : relâchement dans le suivi de la Règle, détournement des aumônes, mauvaise gestion du patrimoine. Le 12 avril 1549, le pape Paul III sécularisa l'abbaye

    L'île Barbe, île de la Saône, était située sur le territoire de la commune de Saint-Rambert-l'Île-Barbe jusqu'en 1964. A cette date, celle-ci fut rattachée à Lyon (IXe arrondissement)

  • 35e et dernier concile régional de Mayence, sur la Foi et sur les mœurs, à la suite du premier tenu le 9 juin 813

Organisations ayant débuté leur activité en 15491 document

Organisations ayant cessé leur activité en 15491 document

Œuvres créées en 154943 documents

Œuvres terminées en 15494 documents

Documents publiés en 15491073 documents

  • העשרים וארבע

    Description matérielle : f. [lac. p. de t.] 688-861, [1 bl], 836-926, 1-7, [1], 889-949, [1]
    Description : Note : Texte principal et targûm en carré ponctué ; commentaires en rashi ; massore en carré non ponctué. - 3ème Biblia Rabbinica.
    Le titre, l'éditeur, l'imprimeur et la date sont pris aux colophons ; voir Darlow 5093, Steinschneider 125, Zedner p.97. - Le f 819 porte un titre ainsi rédigé : שיר השירים רות איכה קהלת מגלת אסתר עם תרגום ופירוש רש"י ואבן עזרא בהיות שכוונותינו שיהיה זה העשרים וארבע גדול בתכלית מהשלימות ומיופי הסידור ראינו להדפיס אלו החמש מגילות בכרך בפני עצמן והיה הרצון בו בעבור שכל אחד יוכל לקשרם עם או זה ספר שירצה כפי שיורה שכלו ורצונו ׃ [= Šîr ha-šîrîm rût eykah qohelet megîlat ester `im targûm û-ferûs rš"y we-ibn `ezra' bi-heyôt še-kawônôtênû še-yiheyeh zeh ha-`esrîm we-arba` gadôl be-taklît we-hašelêmût û-mi-yôfî ha-sîdûr ra'înû le-hadpîs elû ha-hameš megîlôt be-kerak bi-fnê `açman we-hayah ha-raçôn bô ba-`avûr she-kol ehad yûkal le-qašram `im ô zeh sefer še-yirçeh ke-fî še-yôrah śiklô û-reçônô : = Cantique des Cantiques, Ruth, Lamentations, Ecclésiaste, Rouleau d'Esther avec Targûm et commentaire de Rashi et Ibn Ezra. Comme il est dans notre intention que cet (ensemble) des Vingt-Quatre soit grand dans la perfection de l'achèvement et la beauté de l'arrangement, nous avons voulu imprimer les Cinq Rouleaux en un volume autonome. La raison en est que chacun pourra les relier avec tel ou tel livre qu'il voudra selon ce que lui dictera son entendement et sa volonté.]
    Édition : Venise : Daniel Bomberg , 309 [1549/1550]
    Auteur du commentaire : Abraham ibn ʿEzraʾ (1089?-1164), Gersonide (1288-1344), David Kimhi (1160?-1235?), Saadiah ben Yosef (gaon, 0882-0942), Salomon ben Isaac (1040-1105)
    Traducteur : Onkelos

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44730236d]
  • ♦ Επιστολαί

    Description : Note : Texte grec seul
    Édition : Paris : Thomas Richard , 1549
    Auteur du texte : Marcus Brutus (auteur prétendu)
    Imprimeur-libraire : Thomas Richard (15..?-1568?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43986592d]
  • ♦ Λακεδαιμονιων πολιτεια

    Description : Note : Texte grec seul
    Édition : Paris : Martin Le Jeune , 1549
    Auteur du texte : Xénophon (0430?-0355? av. J.-C.)
    Imprimeur-libraire : Martin Le Jeune (15..-1584)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439869570]
  • Τῶν ἐπτά σοφῶν καὶ τῶν σὺν αὐτοῖς καταριθμουμένων ἀποφθέγματα, συμβουλαὶ καὶ ὑποθὴκαι,...

    Description : Note : Texte grec et latin. Adresse complète au titre latin ; adresse sans date au titre grec ; colophons à la fin des deux textes
    Édition : Paris : Guillaume Morel , 1er octobre 1549
    Imprimeur-libraire : Guillaume Morel (1505-1564)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43986538m]
  • Τῆς Καινῆς Διαθήκης ἂπαντα.

    Description : Note : Suit l'édition de 1546 au nom de Robert Ier Estienne (BP16_112332). - Texte grec seul. - Page de titre et foliotation particulières pour chacune des 2 parties : Évangiles et Actes ; Épîtres et Apocalypse. - Imprimé par Benoît Prévost d'après le colophon
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n°s 3687-3688
    Sources : Renouard, Imprimeurs, IV, n° 87
    Édition : Paris : Veuve d'Arnold Birckmann : Pierre Haultin : Benoît Prévost , 15 mars 1549
    Imprimeur-libraire : Veuve d'Arnold Birckmann (150.?-1580), Pierre Haultin (1500?-1580?), Benoît Prévost (15..-1562?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb439865796]
  • ♦ Συγγράμματα τρία, Εἰ καλῶς εἴρηται τὸ λάθε βιώσας. Περὶ φιλοπλουτίας. Ποτερον τὰ τῆς ψυχῆς ἤ τα τοῦ σώματος πάθη χείρονα

    Description : Note : Comprend seulement les deux premiers textes grecs annoncés au titre (16 p. ; sign. A-B4), suivis de leur traduction latine (7 p. ; sign. A4 et 13 p. ; sign. a-b4). - Colophon à la fin de la traduction du deuxième texte daté du 1er novembre 1549
    Édition : Paris : Guillaume Morel , 1er Novembre 1549
    Auteur du texte : Plutarque (0046?-0120?)
    Imprimeur-libraire : Guillaume Morel (1505-1564)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43986899n]
  • Η Καινὴ Διαθήκη.

    Description : Note : Suit l'édition de 1543 aux noms de Jacques Bogard, Charlotte Guillard et Jean de Roigny (BP16_111002). - Texte grec et traduction latine. - Page de titre et foliotation particulières pour chacune des 2 parties : Évangiles et Actes ; Épîtres et Apocalypse
    Sources : Bibles imprimées du XVe au XVIIIe siècle conservées à Paris..., Paris, 2003, n° 3809
    Édition : Paris : Jacques Ier Du Puis : Michel Fezandat : Robert Granjon : Jérôme et Denise de Marnef , 1549
    Imprimeur-libraire : Jacques Du Puis (15..-1589?), Michel Fezandat (imprimeur-libraire, 15..-156.), Robert Granjon (1513?-1590), Denise de Marnef (149.?-1555?), Jérôme de Marnef (1515?-1595)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43986581r]
  • Achillis Statii Lusitani Sylvae aliquot, una cum duobus hymnis Callimachi, eodem carminis genere ab eo latine redditis

    Description matérielle : In-4° , 20 ff.
    Édition : Parisiis : apud T. Richardum , 1549
    Auteur du texte : Aquiles Estaço (1524-1581)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30407358w]
  • Acroamaton in librum Hippocratis de natura hominis commentarius unus, D. Eustathio Quercetano auctore. Ejusdem auctoris in Cl. Galeni libros tres de temperamentis scholia. Quibus tractandarum medicarum questionum ratio traditur, et variis in medio propositis exemplis exercetur...

    Description matérielle : In-8° , 286 p. et index
    Édition : Basileae : per J. Oporinum , 1549

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30364691w]
  • Acroamaton in librum Hippocratis de Natura hominis commentarius unus, D. Eustathio Quercetano autore [cum versione latina]. Ejusdem autoris in Cl. Galeni libros tres de temperamentis scholia...

    Description matérielle : In-8° , 287 p., index
    Édition : Basileae : per J. Oporinum , 1549
    Auteur du texte : Hippocrate (0460-0377 av. J.-C.)
    Traducteur : Thomas Linacre (1460?-1524)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb306067552]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données