Auteurs nés en 155487 documents

Auteurs morts en 155453 documents

  • Version

    Imprimeur ; également compositeur ; à Berne, imprimeur de la ville. - Originaire de Franconie, il exerce d'abord comme relieur à Nuremberg puis à Bâle. À Strasbourg, imprime de la musique. Reçu ensuite imprimeur de la ville de Berne

  • Version

    Compositeur. - Prêtre. - Maître de chapelle de la cour impériale de Vienne (1527-1545)

  • Marchand et explorateur

  • Libraire-relieur. - Une seule édition, partagée avec les libraires Guillaume Davoust et Richard Du Hamel, est connue de lui (œuvres de Virgile en français, 1532). Décédé peu avant le 6 oct. 1554, date à laquelle sa veuve Jeanne de Longueve est attestée. Son fils Jean de Beauchesne, alors âgé de 15 ans, entre en apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Poncet Le Preux le 21 nov. 1554. Son autre fils Isaac de Beauchesne, libraire-relieur, par acte du 26 juin 1555, renonce à la succession de son père au profit de sa mère à condition de se voir remettre son matériel de reliure. Beau-père des libraires parisiens Claude de Larche et Jean Pleuvion

  • Architecte et théoricien de l'architecture

  • Professeur de droit civil puis de droit canon à l'Université de Bologne

  • Version

    Historien, docteur en théologie, ecclésiastique et écrivain

  • Notaire et chroniqueur

  • Version

    A aussi écrit en latin

    Dramaturge

  • Version

    Botaniste et prédicateur. - Eut une chaire à l'église bénédictine de Saint Fabian (près de Hornbach)

Personnes ayant débuté leur activité en 155417 documents

  • Imprimeur-libraire. - Fils et successeur de l'imprimeur Mathias Apiarius. Doit quitter Berne de 1559 à 1563. Accusé d'avoir imprimé une poésie injurieuse pour le conseil de Lucerne, il est exilé peu après son retour. Établit la première imprimerie de Soleure en sept. 1565, avant de se fixer définitivement à Bâle (sept. 1566)

    À Berne, travaille en association avec son frère Siegfried

  • Imprimeur-libraire. - Libraire devenu imprimeur vers 1574. Souvent poursuivi en justice pour impressions illicites. Membre de la "Grocers' Company" malgré son activité d'imprimeur. Veuve attestée en 1593

    Jusque vers 1563, travaille en association avec John Tisdale (ou Tysdale)

  • Version

    Originaire de Champagne, d'où son surnom de "Campanus". Correcteur d'imprimerie à Lyon, chez l'imprimeur-libraire Thibaud Payen, dès 1551. Exerce à son compte à Lyon à partir de 1554 puis à Paris en 1561-1563 avant de retourner à Lyon en 1564. Auteur de traductions du latin (notamment la "Chronique de la ville de Mascon" de Philibert Bugnyon en 1560) et de pièces de vers

  • Version

    Imprimeur-libraire ; imprimeur de "l'illustre (H)ul(d)r(e)ich Fugger" (1558-1568) ; humaniste. - Né à Paris. Fils aîné de l'imprimeur-libraire Robert I Estienne. Auteur de nombreux ouvrages. N'exerce à Paris qu'en 1554. Voyage en 1555 en Italie, d'où il rejoint à Genève son père. Succède à celui-ci à sa mort (sept. 1559) et réunit sa propre imprimerie à l'atelier paternel, tandis que ses deux autres frères Robert II et Charles II Estienne sont déshérités. Continue à se qualifier "typographus Parisiensis" sur nombre de ses impressions genevoises sans y indiquer l'adresse de Genève. Soutenu financièrement de 1558 à 1568 par le banquier Ulrich Fugger d'Augsbourg dont il se dit l'imprimeur. Plusieurs fois en difficulté avec le Conseil de Genève, qui saisit notamment une partie de l'édition de ses "Deux dialogues du nouveau langage françois..." en 1578. Part alors pour Paris, où il séjourne en 1579 puis en 1584-1585 à la suite de nouveaux déboires. Décédé à l'hôpital de Lyon en 1598, lors d'un voyage en France. Père de l'imprimeur-libraire Paul Estienne (1566-1637)

  • Variante(s) de prénom : Alfonso. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de (la) Cour (de Sa Majesté le Roi catholique) (1567) ; imprimeur de la Croisade. - Libraire en activité à Madrid dès 1554, il s'associe en mai 1566 ou peu avant avec l'imprimeur Pierres Cosín pour monter la première imprimerie fixe de Madrid. Se sépare de P. Cosín et travaille seul à partir de 1567 en qualité d'imprimeur du Roi. Aurait aussi exercé ponctuellement à Valladolid, au monastère du Prado, en 1572. Malade en fév. 1584, il rédige son testament et meurt peu après. Héritiers puis veuve (María Ruíz) attestés dès 1584

  • Imprimeur-libraire. - Beau-fils d'Ulrich I Morhart, à qui il succède, en association avec sa mère et avec son frère Oswald Gruppenbach. À son propre compte à partir de 1571. Interrompt son activité en 1606 à la suite d'une faillite

  • Autre(s) graphie(s) : Gruppenbacher. - Imprimeur-libraire. - Beau-fils d'Ulrich I Morhart, à qui il succède, en association avec sa mère et avec son frère Georg Gruppenbach. De 1560 à 1564, travaille également à Urach, à la tête de l'imprimerie slave de Hans Ungnad, baron de Sonneck

  • Autre(s) graphie(s) : Guillart. - De 1559 à 1563, associé à Amaulry Warancore, son beau-frère ; en 1564, à la veuve de celui-ci ; de 1564 à 1567, à Thomas Belot

  • Autre(s) graphie(s) : Honoratis, Sebastianus de. - Libraire. - Né vers 1535 à Florence, il s'établit d'abord à Lyon, puis à Genève à partir de 1566-1567. Confie alors son affaire de Lyon à son neveu Barthélemy Honorat, qui lui succédera en 1572. Travaille en association avec différents libraires, notamment les héritiers de Jacques Giunta. De confession calviniste. Reçu bourgeois de Genève le 18 fév. 1572. Testament le 31 juillet et décès le 1er août 1572 à Genève, âgé d'environ 37 ans

  • Imprimeur. - A travaillé pour le libraire parisien Claude Micard entre 1573 et 1588 au moins

Personnes ayant cessé leur activité en 155418 documents

  • Version

    Imprimeur ; également compositeur ; à Berne, imprimeur de la ville. - Originaire de Franconie, il exerce d'abord comme relieur à Nuremberg puis à Bâle. À Strasbourg, imprime de la musique. Reçu ensuite imprimeur de la ville de Berne

  • Libraire-relieur. - Une seule édition, partagée avec les libraires Guillaume Davoust et Richard Du Hamel, est connue de lui (œuvres de Virgile en français, 1532). Décédé peu avant le 6 oct. 1554, date à laquelle sa veuve Jeanne de Longueve est attestée. Son fils Jean de Beauchesne, alors âgé de 15 ans, entre en apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Poncet Le Preux le 21 nov. 1554. Son autre fils Isaac de Beauchesne, libraire-relieur, par acte du 26 juin 1555, renonce à la succession de son père au profit de sa mère à condition de se voir remettre son matériel de reliure. Beau-père des libraires parisiens Claude de Larche et Jean Pleuvion

  • Autre(s) graphie(s) : Bruciolus, Alexandrinus

  • Version

    Imprimerie des frères Alessandro, Francesco et Antonio Brucioli, fondée spécialement pour la publication des ouvrages de ce dernier

  • Version

    Imprimeur-libraire ; libraire juré [de l'université de Paris]. - Épouse Geneviève, fille de l'imprimeur Jean Higman et belle-fille d'Henri I Estienne et de Simon de Colines, lequel lui cède sa librairie en 1539. Regnault I Chaudière ne succède à Simon de Colines comme imprimeur qu'en 1546, en association avec son fils Claude Chaudière, et parfois sous la raison "Officine Chaudière" (ou : "Officina Calderiana"). En activité jusqu'en 1554. Beau-père des libraires parisiens André Roffet, Jean Macé et Mathurin I Du Puis

  • Exerce la librairie dès avant l'introduction de l'imprimerie au Mans, partageant ses éditions, imprimées à Paris puis au Mans, avec d'autres libraires manceaux, comme Denis Gaignot, Pierre et François Cocheri, Mathieu Vaucelles ou Étienne Brindeau. En sept. 1534, obtient en qualité de "libraire en l'université de Paris" un privilège du parlement de Paris pour l'édition d'un ouvrage de théologie, dont on ne connaît pas d'exemplaires à son nom, mais seulement à celui de son associé Denis Gaignot, alors établi à Paris, avec lequel il a une marque et une devise communes. Il est possible qu'il se soit installé lui-même à Paris en 1534, avant de revenir au Mans l'année suivante. On lui attribue, ainsi qu'à Mathieu Vaucelles, l'édition en 1539 de la première carte du diocèse du Mans, exécutée par Macé Ogier et gravée par Jacques Androuet

  • Version

    Variante(s) de prénom : Jehan. - Apparenté à Étienne et Antoine Durand, courtiers sur les foires de l'imprimeur de Lyon Jacques I Mareschal. D'abord libraire (il vend des livres de Jacques I Mareschal puis de l'imprimeur de Clermont Nicolas Petit), il s'établit imprimeur vers 1552 au plus tard. Son fils Jean II Durand lui succède

  • Imprimeur du Roi pour les livres d'usage en français. - D'origine française, il reçoit en 1544 des lettres de "denization" (petites lettres de naturalisation)

  • Autre(s) graphie(s) : Gayot. - Gendre de Marguerite Brosseron, veuve du libraire parisien Julien Lunel, mort avant 1538. Exerce à l'ancienne adresse de celui-ci, qu'il partage avec son beau-frère, le libraire André Le Sueur, ayant racheté les parts des cohéritiers de J. Lunel en 1550 et 1554. Publie à son nom de 1549 à 1554 au moins. Décédé avant le 16 fév. 1561 (nouveau style), date à laquelle est mise en vente une maison du faubourg Saint-Marcel, avec appentis "servant à mestier d'imprimer", qu'il avait achetée en fév. 1552

  • Autre(s) graphie(s) : Kepfel ; Köpffel ; Köpph(e)l. - Variante(s) de prénom : Wolff ; Wolfius. - Imprimeur-libraire. - Né à Haguenau (Bas-Rhin), fils d'un maréchal-ferrant et neveu du théologien réformateur homonyme (Wolfgang Fabricius Köpfel), plus connu sous la forme latinisée de son nom, Capito(n) (1478-1541). Attesté en 1522 au service de l'imprimeur Thomas Wolff à Bâle. S'établit la même année à son compte à Strasbourg. D'emblée acquis à la Réforme, il publie des écrits de Luther, Zwingli, Capiton, Bucer ou Zell, ainsi que des livres pour le nouveau culte. De 1525 à 1528, emploie en qualité de correcteur pour le grec l'humaniste Johann Lonicer (1499-1569) et comme apprenti puis correcteur pour le grec le futur imprimeur Peter Braubach (1500?-1567), qui procurent chez lui des éditions de la Bible, du Nouveau Testament, du Psautier, de l'"Iliade" et de l'"Odyssée" en grec. S'associe en 1525 avec Johann Schott pour l'impression d'un écrit de Martin Luther en français. Fermier du moulin à papier municipal de Strasbourg à partir de 1526. Arrêté en 1526 pour délit d'impression, il est libéré après le paiement d'une amende. Décédé en 1554 ou peu après. Ses fils Paul et Philipp Köpfel (ou : Köpflein) lui succèdent ; en 1557 ils s'installent à Worms, où ils continuent à travailler ensemble puis séparément, le premier jusqu'en 1560, le second jusqu'en 1563 au moins

Organisations ayant cessé d'exister en 15542 documents

Œuvres créées en 155432 documents

Œuvres terminées en 15545 documents

Documents publiés en 1554641 documents

  • Achillis Statii Alexandrini de Clitophontis et Leucippes amoribus libri VIII, e graecis latini facti a L. Annibale Cruceio

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Basileae : per J. Hervagium , 1554
    Auteur du texte : Achille Tatius
    Traducteur : Luigi Annibale Della Croce (1509-1577)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30002487v]
  • Achillis Statii (sic) Alexandrini de Clitophontis et Leucippi amorib. libri VIII e graecis latini facti a L. Annibale Cruceio

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Basileae : per J. Hervagium , 1554
    Auteur du texte : Achille Tatius
    Traducteur : Luigi Annibale Della Croce (1509-1577)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb339845141]
  • Actos de cortes del Reyno de Aragón

    Description matérielle : In-fol. goth.
    Édition : Caesaraugustae : Pedro Bernuz , 1554
    Auteur du texte : Aragon (Royaume)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33755939r]
  • Ad illmum serenissimumque Venetiarum principem Franciscum Venerium oratio,... Bergomi civitatis nomine habita per Hieronymum Zanchum,...

    Description matérielle : In-4° , signé A
    Édition : (S. l.,) , 1554
    Auteur du texte : Girolamo Zanchi (15..-1576)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31681377v]
  • Adr. Turnebi Apologia adversus quorundam calumnias ad librum primum Ciceronis de Legibus

    Description matérielle : In-4° , 32 p.
    Édition : Parisiis : A. Turnebus , 1554
    Auteur du texte : Adrien Turnèbe (1512-1565)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31505958c]
  • Adversariorum ex Pandectis Justiniani imperatoris liber prior, ad quinque et viginti antecedentes libros, authore Petro Costalio

    Description matérielle : In-fol., pièces liminaires et 427 p.
    Édition : Lugduni : apud M. Bonhomme , 1554
    Auteur du texte : Pierre Coustau (15..-15..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30282468k]
  • L'Alessandro, comedia del S. Alessandro Piccolomini, nuovamente ristampata e tutta rivista... da Girolamo Ruscelli

    Description matérielle : In-8° , 119 p.
    Description : Note : Delle Comedie elette libro I
    Édition : In Venetia : per P. Pietrasanta , 1554
    Auteur du texte : Alessandro Piccolomini (1508-1578)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31104727m]
  • Alexandri Aphrodisiensis,... in octo libros Topicorum Aristotelis explicatio,... nunc fidelius multo et accuratius versa atque edita

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Venetiis : apud Scotum , 1554
    Auteur du texte : Alexandre d'Aphrodisias

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30009857q]
  • L'algèbre de Jaques Peletier du Mans, departie an deus livres

    Description matérielle : 229 p.
    Édition : Lion : par Jan de Tournes , 1554
    Auteur du texte : Jacques Peletier (1517-1582)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37303998m]
  • L'algèbre de Jaques Peletier du Mans, départie en 2 livres...

    Description matérielle : XIV-237 p.
    Édition : Lion : J. de Tournes , 1554
    Auteur du texte : Jacques Peletier (1517-1582)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb310742114]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données