Auteurs nés en 156194 documents

Auteurs morts en 156163 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 156114 documents

  • Imprimeur-libraire. - Originaire de Salo. Frère d'Ercoliano Bartoli, imprimeur à Reggio Emilia

  • Natif de Sercy, près de Saint-Quentin (Aisne). Bourgeois de Paris. Arrêté en nov. 1565 pour hérésie en compagnie du libraire François Le Preux. Condamné par arrêt du parlement de Paris du 9 déc. 1565 à être fouetté de verges et au bannissement du royaume à perpétuité

  • Fils de Jacques Brès, originaire d'Uzès, imprimeur décédé en 1561-1562. Reçu habitant de Genève en 1559 et bourgeois en 1562. Condamné à l'amende honorable (juin 1563) puis privé de la cène (août 1563) pour impression "hérétique". Semble avoir quitté Genève à la suite de cette affaire

  • Associé à Jean Coulomp en 1561. Aurait eu un fils, Jean II Chrestien, reçu libraire et doreur vers 1600 et décédé avant oct. 1627

  • Natif de Lisieux, de confession calviniste, il est reçu habitant de Genève le 26 déc. 1558 (probablement frère d'un Guillaume Clémence, de Lisieux, libraire et reçu lui aussi habitant de Genève en juin 1556, et d'un Jean I Clémence, libraire à Lisieux de 1547 à 1571 au moins) et qualifié de compositeur d'imprimerie. Établi à Rouen en 1561 ou peu avant, il y imprime des publications protestantes en français, en anglais et en néerlandais, et notamment des psautiers huguenots. Veuve attestée à Rouen en 1570. Un Pierre Clémence est encore attesté libraire à Rouen en 1571 et à Lisieux de 1578 à 1597 au moins

  • Variante(s) de prénom : Galiot. - Libraire juré de l'université. - Fils du libraire Galliot I Du Pré, à qui il succède à la même adresse, d'abord en association avec son frère Pierre Du Pré de 1562 à 1567. Décédé avant août 1599 (héritiers attestés)

  • Autre(s) graphie(s) : Duron. - Originaire de Doullens, reçu habitant de Genève en 1556 et bourgeois en 1562. En 1591, un François Duron, compagnon imprimeur, est attesté à Lyon, en provenance de Paris où il travaillait en 1588

  • Autre(s) graphie(s) : Fogneus. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de monseigneur le cardinal de Lorraine (1562) ; de monseigneur le cardinal de Guise (1579). - Peut-être originaire de Foigny, en Picardie. Greffier de formation, associé puis successeur de l'imprimeur-libraire Nicolas Bacquenois (beau-père de son épouse), parti s'établir à Verdun. En 1569, publie "A Defence ot the honour of... Marie quene of Scotlande..." de John Leslie sous la fausse adresse "Imprinted at London in Flete strete, at the signe of Justice Royall against the Blacke Bell, by Eusebius Dicaeophile... are to be solde in the shoppes of Ptolomé and Nicephore Lycosthenes". Auteur de plusieurs épîtres dédicatoires et de : "Le Sacre et coronnement du Roy de France..." (1575). Décédé peu après le 22 mai 1586. Sa veuve lui succède

    A fréquemment travaillé en association avec son beau-père Nicolas Bacquenois et avec le libraire de Paris Nicolas Chesneau

  • Imprimeur-libraire ; à Lausanne et à Morges, imprimeur de Très-Puissants Seigneurs (ou : de Leurs Excellences) de Berne (1571). - Fils du libraire parisien Poncet Le Preux dont il reprend l'adresse à ses débuts. Arrêté pour cause de religion en 1563, il semble avoir fui Paris pour Genève à cette date. Commis de l'imprimeur-libraire genevois Nicolas Barbier (m. 1564), dont il épouse la belle-fille Marie Le Molnier en 1565. Il travaille alors avec sa belle-mère, veuve de N. Barbier, qu'il aide à continuer le commerce. Publie sous son nom à Genève à partir de 1566. Reçu habitant de Lausanne en fév. 1569 avec son frère François Le Preux, il continue cependant à publier à Genève jusqu'en 1572 au moins. Imprime à Lausanne à partir de 1570. Quitte la ville et se fait recevoir habitant de Morges en déc. 1579 (sans son frère). Reçu bourgeois de Genève en juin 1585 (avec son frère). Dit âgé d'environ 77 ans lors de son décès (fév. 1609). Père des imprimeurs-libraires Jean II et Ésaïe Le Preux, ce dernier lui succédant à son décès

    À Genève, il a travaillé parfois en association avec Jean III Petit de Paris et souvent fait imprimer par l'imprimeur François Perrin, dont il rachètera le matériel en 1572

  • Autre(s) graphie(s) : Luillier. - Imprimeur-libraire ; libraire juré de l'université [de Paris] ; libraire ordinaire du Roi (1593-1594) ; imprimeur et libraire ordinaire du Roi (1594-1610). - En 1559, il épouse Marie de Roigny, fille de l'imprimeur-libraire Jean de Roigny et de Jeanne Bade, fille de l'imprimeur-libraire Josse Bade. Associé à son beau-père avant de lui succéder en 1566. En 1588, il suit le roi à Blois, où il s'associe à Jamet Mettayer, imprimeur ordinaire du Roi. S'établit en 1593 à Saint-Denis, à la suite d'Henri de Navarre. En 1594, il est pourvu de la charge d'imprimeur du Roi qu'il partage avec Jamet Mettayer et Fédéric II Morel, en vertu d'un arrêt du Conseil du 20 avril 1594. En 1595, la maison de l'Olivier, et auparavant des Quatre Éléments, dont il a hérité par sa femme, est saisie, puis vendue par autorité de justice (1598). En mars 1596, le roi l'associe à la Compagnie des usages avec Jamet Mettayer. C'est à lui que l'on devrait la distinction des lettres u et v, i et j, voyelles et consonnes. Serait décédé à la fin de 1610. Père du libraire Olivier L'Huillier

    A travaillé au début de sa carrière avec les imprimeurs Annet Brière et Jean Le Blanc, puis de 1588 à 1605 avec Jamet Mettayer

Personnes ayant cessé leur activité en 156117 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Boinsel ; Brisset. - Libraire-relieur. - Bourgeois de Paris. Dit âgé de 30 ans en mars 1529, de 60 ans environ en juillet 1554, et de 60 ans en fév. 1557. Chargé en 1529 de l'inventaire des biens de l'hôtel parisien de La Cousture, rue Saint-Jacques. Marié à Guillemette Bouquart, probablement fille ou parente de l'imprimeur-libraire parisien André Bocard. Très vraisemblablement apparenté à l'imprimeur-libraire Wolfgang Hopyl, décédé en 1522, dont il reprend l'enseigne. Éditions connues entre 1538 et 1545. En déc. 1551, prend pour trois ans en apprentissage de libraire Jean Froger, alors âgé de 18 ans. Présent en fév. 1557 à l'acte de notoriété du libraire parisien Henri Paquot. Une de ses filles épouse l'imprimeur-libraire Nicolas Du Chemin, une autre le libraire Jean I Ruelle. Encore en vie en avril 1561 (mariage de l'une de ses filles). Décédé avant oct. 1579

  • Imprimeur de la ville [de Tours]. - Succède à Jean Rousset en qualité d'imprimeur de la ville de Tours

  • Variante(s) de prénom : Joannes. - Libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire parisien Étienne Caveiller. Gendre en deuxièmes noces du libraire Guillaume Richard. Meurt avant sept. 1562

    A souvent travaillé en association avec l'imprimeur-libraire Benoît Prévost, second mari de sa mère

  • Associé à Jean Coulomp en 1561. Aurait eu un fils, Jean II Chrestien, reçu libraire et doreur vers 1600 et décédé avant oct. 1627

  • Exerce en association avec Pierre Glorie en 1560 et avec Jean I Chrestien en 1561

  • Imprimeur-libraire et fondeur de caractères. - Natif de Villers-en-Arthies (Val-d'Oise). Aurait d'abord travaillé dans l'imprimerie à Paris. S'établit à Genève où il achète une maison en juin 1537. De confession calviniste. Reçu habitant de Genève en 1538 puis bourgeois de la ville le 30 janv. 1540, il y exerce l'imprimerie. En oct. 1540, on lui confie la mission de porter une lettre à Jean Calvin, alors à Strasbourg, pour lui demander de revenir à Genève. Vers le début de 1542, Michel Du Bois quitte Genève et l'Église réformée et s'établit à Lyon, où des impressions à son nom sont connues de 1551 à 1558 ; il y imprime notamment pour Jean II Frellon. Serait rentré à Genève dès 1557 ; il y est déchu de sa bourgeoisie et d'abord emprisonné. À nouveau reçu bourgeois de la ville en mars 1559. Testament 15 janv. 1561. Décédé à Genève en avril ou mai 1561. L'imprimeur Étienne Anastaise reprend son matériel et héberge sa fille et héritière Simone Du Bois entre juillet 1570 et juillet 1572 au moins

  • Autre(s) graphie(s) : De Prado ; Dupré ; Pratesis. - Variante(s) de prénom : Galeatus ; Galeotus ; Galiot ; Galiotus ; Galyot. - Libraire ; libraire juré de l'université [de Paris]. - Originaire du Calaisis. Peut-être fils de l'imprimeur-libraire parisien Jean I Du Pré. Bourgeois de Paris. Reçu maître en 1511, on trouve une édition sous son nom dès 1506. Auteur de nombreuses préfaces

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi (1551) ; médecin, auteur et traducteur. - Troisième fils de l'imprimeur-libraire Henri I Estienne et frère de François I et Robert I Estienne. Après avoir étudié en Italie, il devient docteur en médecine (mai 1542), docteur régent de la faculté de Paris. Épouse Geneviève de Verly, petite-fille du libraire Simon Vostre. Précepteur du fils de Lazare de Baïf, Antoine, le futur poète. Au départ de Robert pour Genève, Charles, demeuré catholique, assure la tutelle des enfants de son frère, restés à Paris, et lui succède en qualité d'imprimeur du Roi (sauf pour le grec, charge attribuée à Adrien Turnèbe) puis obtient mainlevée du séquestre mis sur les biens de Robert (août 1552). Auteur de traités de médecine, d'un ouvrage d'anatomie illustré, le "De dissectione partium corporis..." (1545), d'une traduction de comédie italienne (1543), de plusieurs ouvrages sur la botanique et le jardinage dont le "Praedium rusticum" (1554 et nombreuses rééd. en diverses langues, notamment en français sous le titre "L'Agriculture et maison rustique..."), du "Thesaurus Ciceronis", d'opuscules pédagogiques écrits à l'intention de ses neveux, d'éditions critiques, et d'un guide de voyage à succès, "La Guide des chemins de France" (1552 et nombreuses rééd.) ; a collaboré aussi aux dictionnaires publiés par Robert I Estienne. À la suite de mauvaises affaires, il en vient à dilapider les biens de ses pupilles (1556-1557), de concert avec leur autre tuteur, l'imprimeur Michel de Vascosan, mais ses biens sont saisis en juillet 1557 puis vendus en 1561-1563. Emprisonné pour dettes, il serait décédé dans les prisons du Châtelet, peu avant le 14 janv. 1564. Son gendre, le médecin Jean Liébault, et sa fille renoncent à sa succession le 3 août 1564

  • Autre(s) graphie(s) : Dauphiné dit Fezandat, Michel. - Également archer de la ville de Paris. Reçoit encore un apprenti le 16 juin 1561. Sa veuve Jeanne Croisé, toujours domicilée à l'hôtel d'Albret, est attestée en activité à l'occasion d'un acte de vente de mobilier en date du 26 janv. 1564

    En 1550-1551, travaille en association avec Robert Granjon ; l'association est dissoute par acte du 27 déc. 1551

  • Graveur et fondeur de caractères ; libraire. - Natif de Paris. En apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien et graveur de caractères Antoine Augereau, il travaille ensuite pour Pierre Haultin et Geoffroy Tory. Exerce à son compte rue Saint-Jacques en qualité de graveur de caractères à partir des années 1530. Créateur des caractères "Grecs du Roi", que lui commande Pierre Du Châtel, conseiller et aumônier de François Ier, qui seront utilisés par les imprimeurs du Roi pour le grec, et de types romains et italiques qui sont à la base de la typographie classique. Fournit les imprimeurs parisiens ainsi que Christophe Plantin à Anvers. Établi également libraire à Paris en 1545 ou peu avant, en association avec Jean Barbé. Beau-frère de l'imprimeur et fondeur de caractères Pierre Gaultier, qui imprime ses éditions. Testament 23 sept. 1561. Décédé à Paris peu avant le 18 nov. 1561 (inventaire après décès)

Organisations créées en 156115 documents

  • Académie littéraire créée à Pérouse en 1561, et surtout active au XVIIème s.. - Emblème : un vol de grues au-dessus de la mer, chacune portant une pierre à la patte. - Devise : "Vel cum pondere"

  • De 1317 à 1561, la communauté était restée bénédictine ; elle fut sécularisée en 1561

  • Installation en 1561. L'hôpital, avec sa chapelle du Sauveur, fondation de Maximilien Ier, est affecté par Ferdinand Ier au Collège dont les nouveaux bâtiments commencèrent à s'élever à partir de 1562 sur les plans du P. Grim

  • Le Collège Cardinal-de-Tournon, fondé par le cardinal François de Tournon (1489-1562), est confié par lui à la Compagnie de Jésus en 1561. Le statut universitaire lui est contesté par le Parlement et par l'Université, qui triomphent en 1626. D'abord rattaché à la Province de Lyon, il l'est, à partir de 1620, à celle de Toulouse. Après la dissolution de la Compagnie, le Collège devient Collège militaire de Tournon, sous la direction des Oratoriens, juqu'à la Révolution

  • Le Collège des boursiers de Saint-Bertin est créé par l'évêque Gérard d'Haméricourt. Confié aux Jésuites entre 1567 et 1761, il retourne sous la responsabilité de l'évêché en 1762. En 1812, un petit séminaire est créé ; en 1835, il élargit ses missions et prend le nom de Pensionnat Saint-Bertin. En 1849, le statut du pensionnat est modifié, il obtient le droit de dispenser la totalité de l'enseignement (y compris celui du lycée) et prend le nom de Collège Saint-Bertin

  • Assemblée de théologiens réunie par Catherine de Médicis et Michel de L'Hospital en vue d'un rapprochement entre calvinistes et catholiques

Organisations ayant cessé d'exister en 15616 documents

  • Abbaye de Bénédictins fondée par saint Géraud, sécularisée en 1561

  • Abbaye bénédictine soumise à Saint-Victor de Marseille de 1063 à 1317. Église abbatiale érigée en cathédrale en 1317. La communauté, restée bénédictine de 1317 à 1561, est sécularisée en 1561

  • Imprimerie fondée par les sénateurs Federico Badoer, Domenico Venier et Girolamo Molino, dont la direction est confiée à Paolo Manuzio. Publie les ouvrages des académiciens et des éditions classiques. Supprimée par un décret du sénat en 1561

  • Assemblée de théologiens réunie par Catherine de Médicis et Michel de L'Hospital en vue d'un rapprochement entre calvinistes et catholiques

  • Réunis en décembre 1560, à Orléans, ils confient la régence à Catherine de Médicis pendant la minorité de Charles IX, au détriment d'Antoine de Bourbon. Mais, ilsreclamèrent la reforme des abus de l'Eglise, l'institution d'états généraux périodiques

  • Ordre militaire créé en 1202 par Albert de Buxhoeveden, évêque de Livonie, dans le but d'évangéliser les Livoniens. En 1237, fusion avec le Deutscher Orden

Organisations ayant débuté leur activité en 15612 documents

  • Imprimerie-librairie. - Imprimerie de la ville de Debrecen fondée par Gál Huszár en 1561 et mise au service de la défense du calvinisme contre le luthéranisme, le catholicisme et l'unitarisme. Premiers directeurs de cette imprimerie : Raphael Hoffhalter de 1563 à 1565, Mihály Török de 1565 à 1568, András Komlós (Andreas Lupulus) de 1569 à 1575, Rudolf Hoffhalter de 1575 à 1587, sa veuve de 1587 à 1590, János Csáktonyai de 1590 à 1595 et Pál Lipsiai Rheda de 1596 à 1619. L'imprimerie de Debrecen perd de son importance après la fin de l'occupation ottomane de Buda en 1686. Établissement encore en activité, sous l'appellation "Alföldi Nyomda", en 2018

  • Imprimerie romaine fondée par le pape Pie IV au début de l'année 1561 et confiée à la direction de Paolo Manuzio (Paul Manuce), humaniste et imprimeur vénitien, fils d'Aldo I Manuzio (Alde Manuce l'Ancien), qui la dirigera jusqu'en 1570 en publiant également en son nom propre. Reçoit en 1566 du pape Paul V le monopole de l'impression des livres liturgiques réformés suivant le concile de Trente. Financée par une partie de l'octroi de la ville de Rome sur le vin, et non par le budget de la Chambre apostolique, d'où l'appellation d'imprimerie du peuple romain. Imprimerie établie d'abord au palais d'Aragonia, à la fontaine de Trevi, puis près de Santa Maria della Minerva

Organisations ayant cessé leur activité en 15611 document

  • Imprimerie fondée par les sénateurs Federico Badoer, Domenico Venier et Girolamo Molino, dont la direction est confiée à Paolo Manuzio. Publie les ouvrages des académiciens et des éditions classiques. Supprimée par un décret du sénat en 1561

Œuvres créées en 156126 documents

Documents publiés en 1561895 documents

  • L'Abolition de la foraine que le duc de Savoye a octroyée, et faict publier en sa ville de Chambéry le XII. de juillet, 1561

    Description matérielle : In-8°, 8 p.
    Édition : Paris : V. Sertenas et : J. Dallier , 1561
    Auteur du texte : Savoie (Duché)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33756322m]
  • Acte de l'enregistrement fait en la Chambre impériale de Spire... de la transaction passée à Nuremberg le 26 août 1542 autre Ferdinand, roi des Romains... et les députés du duc Antoine de Lorraine...

    Description matérielle : In-4°
    Édition : (S. l. n. d.)
    Auteur du texte : Spire. Allemagne

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33754104n]
  • Acte de réception et d'approbation de la compagnie de Jesus en France, par l'assemblée générale du clergé, tenue à Poissy en l'année 1561...

    Description matérielle : In-4°. Pièce
    Édition : (S. l. n. d.)
    Auteur du texte : France. Assemblée générale du clergé

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33769620p]
  • [Actes des martyrs, qui en ce temps ont constamment espandu leur sang pour la verite de l'Evangile. IIII]

    Description matérielle : 16 f., p. 17-754, [5] p.
    Description : Note : Titre, lieu de publication restitués. Après une epître de Jean Crespin, avant-titre : "IIII. Martyrs de Brabant". - Table. - Conforme à la descrption donnée pour un ouvrage ainsi paginé et conservé à la Wurttembergische Landesbibliothek. D'après Worldcat
    Édition : , 1561
    Auteur du texte : Jean Crespin (1520?-1572)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39340007c]
  • Ad edicta veterum principum de licentia sectarum in christiana religione. Item, methodus contra sectas, quam sequiti sunt primi catholici imperatores... per F. Claudium de Sainctes,...

    Description matérielle : In-8° , III-118 ff.
    Édition : Parisiis : apud C. Frémy , 1561
    Auteur du texte : Claude de Sainctes (1525-1591)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31278151d]
  • Ad Illustriss. Christophorum Madrotium, principem Tridentinum et Cardinalem... Alexandri Trajani Petronii Dialogi de re medica. Quid in singulis contineatur, sequens pagina indicabit

    Description matérielle : In-4° , ff. limin. et 64 ff.
    Édition : Romae : apud V. Doricum , 1561

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31095288c]
  • Adonis,... Breviarium chronicorum ab origine mundi ad sua usque tempora, id est ad regnum Ludovici Francorum regis cognomento simplicis an. Domini DCCCLXXX. (Guil. Morelio edente)

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Parisiis : apud G. Morelium , 1561
    Éditeur scientifique : Guillaume Morel (1505-1564)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb339845459]
  • Agamemnon, tragédie retirée de Sénèque... [L'Histoire de Lucresse, prinse du second des Fastes d'Ovide... - L'Idole vengeur, traduit de Théocrite]

    Description matérielle : Pièces limin., sign. a-nii
    Édition : Paris : R. Breton , 1561
    Auteur du texte : Louis François Le Duchat (1536-15..)
    Traducteur : Théocrite (0300?-0250? av. J.-C.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38650070q]
  • Aldi Manutii Pii,... Grammaticarum institutionum libri IIII

    Description matérielle : In-8° , 219 p., marque des Alde au titre
    Édition : Venetiis : apud P. Manutium , 1561
    Auteur du texte : Aldo Manuzio (1450?-1515)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308740334]
  • Alexandri ab Alexandro,... Genialium dierum libri sex, varia ac recondita eruditione referti...

    Description matérielle : 384 f. et l'index ; in-8 °
    Édition : Parisiis : apud Hieronymum de Marnef , 1561
    Auteur présumé du texte : Alessandro Alessandri (1461-1523)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39337454g]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données