Auteurs nés en 156386 documents

Auteurs morts en 156387 documents

  • Peintre, dessinateur. - Les dates de naissance et de mort sont très incertaines et varient selon les biographes

  • Religieux franciscain. - Calligraphe

  • Écrit en latin

    Théologien protestant de l'université de Wittemberg

  • Théologien, hébraïsant et helléniste. - Prononce ses voeux en octobre 1520, prieur du couvent de Batalha (Portugal), élu provincial de son ordre (1560)

  • Écrivait aussi en latin

    Évêque missionnaire protestant en Irlande, à Ossory, sous Edouard VI. - Revenu en Angleterre sous le règne d'Élisabeth I. - Historien, polémiste, dramaturge, commentateur de la Bible

  • Moine à l'abbaye de Saint-Pierre de La Couture (Le Mans) de 1526 à 1563. - Dramaturge. - Auteur de chansons

  • Editeur et imprimeur de musique flamand. - Il s'installe à Nuremberg (1531) et s'associe avec Ulrich Neuber (enregistrés officiellement comme imprimeurs en 1542). - Il publie surtout de la musique religieuse protestante et de nombreux ouvrages de théorie musicale

  • Prit part aux campagnes de Hongrie, d'Italie, d'Allemagne et de France dans les armées de Charles Quint. - Commissaire de Cambrai. - Originaire de Liège

  • Fils du duc Jacques Ier et de sa première femme Eléonore (Louise ?). - Cinquième duc de Bragance

Personnes ayant débuté leur activité en 156320 documents

  • Imprimeur. - Fils de l'imprimeur limougeaud converti au calvinisme Paul Berton. Réfugié à Lyon, il s'établit ensuite à La Rochelle (avant l'été 1562). A publié également sous les pseudonymes de : Willhem Hopper ("Heyldebergue" (sic), 1568) et de : Pieter Vuallemand (Bâle, 1573). Décédé à l'automne 1573

  • Libraire. - Un Thibault Bessault, messager juré de l'université de Paris pour le diocèse de Thérouanne, est attesté en 1551, marié à Françoise Galland, sœur du lecteur du Roi et principal du collège parisien de Boncourt Pierre Galland. S'il s'agit du futur libraire, il aurait ensuite épousé Madeleine Berthelin, fille du défunt libraire André Berthelin, et aurait succédé en 1563 à sa belle-mère Barbe Regnault, veuve d'André Berthelin, aux mêmes adresse et enseigne. Père du libraire Jean Bessault (1563-1590). Décédé en 1565 ; sa veuve Madeleine Berthelin lui succède dès 1565, avant de se remarier avec le libraire parisien Antoine Houic

  • Imprimeur-libraire. - A travaillé en association avec Egidio Regazzola, de 1569 à 1578

  • Autre(s) graphie(s) : Gara, Giovanni de. - Variante(s) de prénom : Jo(h)annis. - A imprimé certains de ses premiers livres dans les locaux de Daniel Van Bomberghen après son décès, et sur les presses de Cristoforo Zanetti. Entré en possession de la plus grande partie du matériel typographique de Van Bomberghen, il est considéré comme son héritier. Mis à l'amende en 1568 par la République de Venise, en même temps que trois autres imprimeurs, pour avoir imprimé des livres jugés incorrects et non expurgés. Seul éditeur vénitien à publier des ouvrages en hébreu, entre 1569 et 1573

  • Patientia pauperis non peribit in finem

    Variante(s) de prénom : Claudius. - Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi (1578) ; peut-être également graveur sur bois. - Attesté dans les registres paroissiaux de Troyes de 1563 à 1587. Publie à son nom de 1571 à oct. 1588 au moins, à l'adresse de sa boutique ou à celle de son atelier. Devient imprimeur du Roi à Troyes par lettres patentes du 30 janv. 1578, confirmées le 22 sept. 1583. Serait décédé vers le 25 janv. 1589, dans des circonstances dramatiques, s'il s'agit du même Claude Garnier que celui qui, suspect de protestantisme et ayant refusé de prêter le serment imposé par le duc de Mayenne, est condamné au bannissement et "tué près de la ville" lors d'une tentative de fuite. Inventaire après décès en 1589. Son nom réapparaît sur l'édition d'un livre d'heures de Sens, de 1591, à son adresse, et il figure encore en 1631 sur un titre de la Bibliothèque bleue. Beau-père de l'imprimeur-libraire Jean I Oudot, qui lui succède dès 1593, reprenant sa devise et sa marque au Chapon couronné

  • Variante(s) de prénom : Saturninus. - Imprimeur-libraire ; libraire et imprimeur juré de la ville et de l'université [d'Orléans] ; imprimeur ordinaire du Roi et de la ville et université [d'Orléans] (1598). - Fils aîné du libraire de Chartres Philippe Hotot. Né à Chartres vers 1544, il y exerce la librairie puis s'établit vers 1572 à Orléans où il devient aussi imprimeur. Gendre (1573) du libraire de Chartres Richard Cottereau. Publie également à l'adresse de Lyon en 1576. La fin de son exercice se confond avec le début de celui de son fils Saturnin II Hotot (1591-16..). Aurait exercé à Orléans jusque vers 1622. Décédé avant 1624

    A fréquemment travaillé en association avec son frère Fabien Hotot. Entre 1577 et 1587, travaille en association avec Éloi Gibier

  • Autre(s) graphie(s) : Du Chien. - Imprimeur. - Originaire de Paris, où il a été apprenti de l'imprimeur-libraire Robert I Estienne. Reçu habitant de Genève le 20 janv. 1553 et bourgeois de la ville le 6 janv. 1562. D'abord compagnon imprimeur à Genève, il demande en vain au Conseil à pouvoir s'y établir à son compte en juin 1561, puis en oct. 1561, enfin en janv. 1562, ce qui lui est alors refusé pour cause d'"incapacité". Établi en juin 1563, il travaille d'abord pour Henri II Estienne. À la suite de mauvaises affaires, il sollicite en nov. 1565 l'autorisation du Conseil de Genève pour aller exercer à Lyon, où il embauche des compagnons imprimeurs. À nouveau en sept. 1568 à Genève, où il obtient séparation de sa femme, accusée de prostitution. Décédé de la peste à Genève en oct. 1568

  • Imprimeur ordinaire du Roi. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire de Rouen Martin I Le Mesgissier. Imprime pour la Ligue entre 1588 et 1593. Décédé en 1597 ou peu après

Personnes ayant cessé leur activité en 156319 documents

  • Fils de Jacques Brès, originaire d'Uzès, imprimeur décédé en 1561-1562. Reçu habitant de Genève en 1559 et bourgeois en 1562. Condamné à l'amende honorable (juin 1563) puis privé de la cène (août 1563) pour impression "hérétique". Semble avoir quitté Genève à la suite de cette affaire

  • Également marchand de vins. Épouse en 1545 Jeanne Garreau, veuve et successeur de l'imprimeur-libraire parisien Pierre Vidoue (décédé peu avant le 26 sept. 1543). On ne connaît qu'une seule publication à son nom, un recueil de vers grecs traduits en latin par Jean Mercier (Mercerius), déjà publié par P. Vidoue en 1543. Domicilié à l'ancienne adresse de Vidoue (au coin de la rue des Amandiers et de la rue des Sept-Voies, devant le collège de Reims), il ne fait pourtant pas figurer cette adresse sur son édition. Qualifié "libraire" jusqu'en 1549 dans des documents d'archives, il est attesté jusqu'en 1563, date à laquelle on sait seulement qu'il éprouve des difficultés à acquitter son loyer

  • Autre(s) graphie(s) : Dugord. - Fils aîné du libraire rouennais Jacques Du Gort, à qui il succède

    Travaille en association avec son frère Jean Du Gort

  • Variante(s) de prénom : Jherosme, Jérôme. - Imprimeur-libraire. - Fils aîné et successeur de l'imprimeur-libraire de Bâle Johann Froben. Cousin de l'imprimeur-libraire Heinrich Petri. Maître ès arts (1520). Gendre en premières noces du libraire Wolfgang Lachner. Décédé à Münster en mars 1563. Ses fils Ambrosius (1537-1602) et Aurelius (Erasmus) (1539-1587) Froben lui succèdent

    Travaille en association avec son beau-père Johann I Herwagen jusqu'en 1531 et avec son beau-frère Nikolaus I Episcopius de 1528 à 1563, souvent sous la raison "Officina Frobeniana"

  • Créancier des héritiers du libraire Vincent Sertenas en 1563

  • Variante(s) de prénom : Carolus. - Libraire ; libraire juré de l'université de Paris. - Frère puîné du libraire parisien Arnoul L'Angelier et son associé jusqu'en 1538, souvent sous la raison : "(Arnoul et Charles) les Angel(l)iers". Décédé en 1563, avant nov.

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur ordinaire du Roi (1557). - Libraire, il s'établit imprimeur vers 1555 et est reçu imprimeur du Roi par lettres de provision du 7 juin 1557. Également fermier de la halle aux Bresliers de Rouen à partir de 1556. Semble avoir épousé en deuxièmes noces la veuve du libraire Claude Le Roy. Décédé peu avant le 18 août 1563, date à laquelle son fils Martin II Le Mesgissier lui succède en qualité d'imprimeur du Roi. Sa veuve continue le commerce de plumes, papiers et encre à la porte du Palais jusqu'à son décès (peu avant le 18 avril 1572)

  • Imprimeur-libraire et relieur ; relieur de l'université de Caen (1522-1557). - Fils du libraire de Caen Robert I Macé, auquel il succède avec ses frères aînés Richard et Girard Macé. En 1520, tente en vain d'obtenir l'office de libraire de l'université de Caen que son frère Richard vient de résigner. Nommé relieur de l'université en 1522 et maintenu dans ce titre jusqu'en 1557. Vers 1534, reçoit pour apprenti relieur le jeune Christophe Plantin. Publie à son nom à partir de 1550, se qualifiant imprimeur de 1556 à 1560. Son épitaphe, composée par le poète contemporain Jean Rouxel, lui donne le titre "typographus regius" et le dit décédé en août 1563, "âgé de 60 ans, 3 mois et 6 jours". La fin de son exercice se confond avec le début de celui de son fils Bénédic Macé (15..-1599?), pourvu d'un privilège d'imprimeur du Roi à Caen dès le 10 nov. 1554

  • Libraire ; libraire juré de l'université de Paris ; relieur. - Exerce la librairie à Paris dès avant 1542, date à laquelle il partage une édition de Térence imprimée par Pierre Gromors. Nommé libraire juré de l'université en 1543, entre le 23 juin et le 10 oct., à la suite de la résignation en sa faveur de Jacques Nyverd. Épouse Jeanne Du Gast, fille d'un marchand drapier de Senlis, par contrat du 27 janv. 1550. Attesté par des documents d'archives jusqu'en 1563, année durant laquelle il décède entre Pâques et Noël. Apparenté par mariage à Robert Du Gast, canoniste, curé de Saint-Hilaire, principal du collège de Coquerel et fondateur de celui de Sainte-Barbe, qui lui loue dès 1549 une grande maison, le laissant à son tour y loger de nombreux locataires. Sa femme Jeanne Du Gast lui succède à sa mort et exerce jusqu'en 1571 au moins, date à laquelle elle est taxée à 8 l. lors d'une levée d'impôt. J. Du Gast est encore attestée en qualité de veuve de Guillaume Mondet dans un acte notarié parisien du 25 août 1589

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur juré de l'université de Bordeaux. - Originaire d'Yvrac (Gironde, près de Bordeaux). Le 28 mars 1521, entre en apprentissage chez l'imprimeur de Bordeaux Jean Guyart. Lui succède en 1542. Le 14 juillet 1552, le parlement de Bordeaux lui intente un procès "pour avoir imprimé certaines lettres missives sans permission de la dite cour". Il est le premier à imprimer un livre en langue basque, le "Linguae Vasconum Primitiae" de Bernard Dechepare, en 1545. Encore en activité en 1563 ; veuve attestée dès le 23 janv. de cette année

Organisations créées en 156310 documents

  • En 1560, Louis Du Prat, évêque de Clermont légua aux Jésuites une forte somme pour la fondation d'un collège. Ouvert, le 1er octobre 1563, il est fermé de décembre 1594 au 15 février 1618. En 1682, il reçoit le nom de Collegium Ludovici Magni , "Collège de Louis-le-Grand". Le 3 mai 1762, les Jésuites sont expulsés du collège qui est nommé "chef-lieu de l'Université", par les lettres patentes du 21 novembre 1763, sous la direction d'un conseil d'administration présidé par l'archevêque de Reims. - Cela n'empêcha pas sa riche bibliothèque de 32000 volumes d'être revendue à cette date. - A partir de 1792, il va connaitre différentes appellations : "Collège Egalité", "Institut central des boursiers" (1797), "Prytanée Français" (1798), "Collège de Paris" (1800) et enfin en 1802 , il reçoit le titre de "Lycée de Paris"

  • Institut séculier fondé en 1563

  • Créé par Charles IX en novembre 1563

  • Corps d'élite créé pour protéger Charles IX, en 1563, les Gardes françaises formaient un régiment de 3600 hommes, cantonné à Paris en 1789. Les Gardes françaises entrèrent massivement dans la Garde nationale et leur régiment fut dissous, le 1er septembre 1789. Leur défection fut le premier craquement et le début de la décomposition de l'armée de l'Ancien Régime

  • Deviendra le Tribunal de commerce de la Seine (1792), puis de Paris (1968). - But : retirer aux juridictions ordinaires des affaires purement commerciales de façon à permettre aux marchands de "négocier ensemble de bonne foi" les chicanes

  • Monastère, palais et panthéon royal espagnol, élevé sur ordre de Philippe II de 1563 à 1584, pour commémorer la victoire remportée par les Espagnols sur les Français à Saint-Quentin le jour de la Saint-Laurent (10-08-1557). L'édifice, en forme de gril, est dû à Juan Bautista de Toleda et Juan de Herrera. Le monastère confié à l'origine à des hiéronymites de l'abbaye de Guadalupe a été attribué en 1885 à des augustins

  • Oeuvre de charité fondée par un bref de Pie IV en 1560, et qui commença à fonctionner en 1563 ; premiers statuts en 1573 ; statuts en 1603

Organisations ayant cessé d'exister en 15633 documents

  • Réuni en 25 sessions de 1545 à 1549 (à Bologne d'avril 1547 à 1549), en 1551-1552 et en 1562-1563. - Ses décisions donnèrent lieu à des documents pontificaux promulgués dans les deux décennies suivantes

  • L'histoire de ce diocèse avant 1133 est très mal connue. - En 1133, Innocent II décide que le Diocèse d'Accia, précédemment suffragant de Pise, sera désormais suffragant de Gênes. - Le 30 juin 1563, Pie IV réunit ce diocèse à celui de Mariana, et le titre d'Accia reste joint à celui de Mariana jusqu'à la Révolution. - De la ville d'Accia ne restent que quelques ruines

Œuvres créées en 156329 documents

Œuvres terminées en 15634 documents

Documents publiés en 1563873 documents

  • Absoluta responsio D. Friderici Staphyli in defensionem Apologiae suae, de vero germanoque Scripturae sacrae intellectu, et de sacrorum Bibliorum in vulgare idioma translatione, adversus Jacobum Smidelinum,... interprete F. Laurentio Surio,...

    Description matérielle : XLVII-615 p.
    Description : Note : Ex-libris ms. de Balesdens et des Augustins déchaussés de Paris
    Édition : Coloniae : apud haeredes J. Quentel et G. Calenium , 1563
    Auteur du texte : Friedrich Staphylus (1512-1564)
    Éditeur scientifique : Laurentius Surius (1522-1578)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31399218p]
  • Achille Tatio Alessandrino. Dell' amore di Leucippe e di Clitophonte Nuovamente tradotto dalla lingua greca (da Francesco Angelo Coccio)

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Venetia : D. Cavalcalovo , 1563
    Auteur du texte : Achille Tatius

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30002498h]
  • Achille, tragédie françoise de Nicolas Filleul Normand...

    Description matérielle : In-4 °
    Édition : Paris : Thomas Richard , 1563
    Auteur du texte : Nicolas Filleul (153.-15..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb393248779]
  • Ad Francisci Balduini, apostatae Ecebolii, convicia, Theodori Bezae,... responsio, et Joannis Calvini brevis epistola

    Description matérielle : In-8° , XIV-216 p.
    Édition : (S. l.,) , 1563
    Auteur du texte : Théodore de Bèze (1519-1605)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30101935x]
  • Ad Husgnaleos hujus tempestatis, Ecclesie catholicae et romanae hostes publicaeque tranquilitatis perturbatores

    Description matérielle : 47-[1] f.
    Édition : , 1563
    Auteur du texte : Jacques Le Fèvre (15..-15..)
    Imprimeur-libraire : Jacques Kerver (15..-1583)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39353889p]
  • Jacobi Raevardi Brugens. I. C. Ad Leges Duodecim tabularum liber singularis...

    Description matérielle : 81-[5] p.
    Description : Note : Privilège royal octroyé à l'auteur et à l'imprimeur-libraire pour 6 ans daté Bruxelles, le 15 juillet 1563. - Marque typogr. au titre avec devise. - Index
    Édition : , 1563
    Auteur du texte : Jacob Raewaerd (1534?-1568)
    Imprimeur-libraire : Hubertus Goltzius (1526-1583)
    Ancien possesseur : Claude Dupuy (1545-1594)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb311710293]
  • Ad omneis [sic] omnium generum atque ordinum homines, qui remp. christianam afflictam et prostratam erigere atque excitare possunt cohortatio

    Description matérielle : [4]-39-[5] f.
    Description : Note : Titre courant : "Cohortatio ad omn. om. gen. homines". - Par Jean Vetus, d'après une note ms.. - Marque au titre
    Sources : CG, CCVII, 593
    Édition : , 1563
    Auteur du texte : Jean Vetus (1525?-1593?)
    Imprimeur-libraire : Gabriel Buon (15..-1595?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31567954q]
  • L'alcoran de l'antechrist romain, et marque d'iceluy descouverts & confrontez, avec la doctrine de Jesus Christ notre seul sauveur

    Description matérielle : 79 p.
    Édition : , 1563
    Imprimeur-libraire : Jean Saugrain (1518-1586)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39308185j]
  • Aldi Manutii Pii,... Grammaticarum institutionum libri IIII

    Description matérielle : In-8° , 219 p., marque des Alde au titre
    Édition : Venetiis : (apud P. Manutium) , 1563
    Auteur du texte : Aldo Manuzio (1450?-1515)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30874034g]
  • Alexandri Aphrodisiensis,... in octo libros Topicorum Aristotelis explicatio,... nunc fidelius multo et accuratius versa atque edita

    Description matérielle : In-fol.
    Édition : Venetiis : apud Scotum , 1563
    Auteur du texte : Alexandre d'Aphrodisias

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300098582]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données