Auteurs nés en 1635147 documents

  • Intendant du Languedoc (1673-1685). - Conseiller d'état (en 1683)

  • A aussi écrit en latin

    Théologien. - Professeur de logique et de métaphysique à l'université de Leipzig, Allemagne

  • Historien et généalogiste. - Avocat

  • Né à Paris. - Oratorien. - Théologien. - Moraliste

  • Envoyé extraordinaire du roi Louis XIV en Tunisie

  • Variante(s) de prénom : Joseph ben Abraham. - Imprimeur-libraire et fondeur de caractères. - Éditeur hébraïque qui serait originaire de Lisbonne. Fils de Jorge Mendez de Castro (1590?-1665), brûlé vif sur ordre de l'Inquisition à Cordoue le 29 juin 1665. Joseph Athias, d'abord établi au Brésil néerlandais, doit se réfugier aux Provinces-Unies lors de la conquête portugaise en 1654. Établit son imprimerie à Amsterdam en 1658. Dit âgé de 28 ans en mai 1663. Publie notamment des bibles en hébreu et en yiddish ainsi que des livres de prières et de liturgie en espagnol, portugais et anglais. Aurait utilisé le procédé stéréotypique dès 1661. Reçu dans la guilde des métiers du livre d'Amsterdam le 24 mars 1661. Rachète en 1681 une fonderie de caractères à la succession de Daniel Elzevier. En faillite en 1695, il doit se cacher pour échapper à la prison pour dettes. Décédé en mai 1700. Son fils Im(m)anuel Athias lui succède et doit revendre une partie du matériel typographique ainsi que la fonderie de caractères, ne conservant d'abord que l'imprimerie hébraïque, qu'il finit par revendre en 1709 pour ne plus exercer que la librairie

    A travaillé en association avec Emanuel Levi puis avec Moijses Josephs et David Nuñez Torres, enfin avec son fils Im(m)anuel (ben Joseph) Athias à partir de 1684 ou 1685

  • Gouverneur de Bombay (1669-1677)

Auteurs morts en 1635141 documents

  • Chancelier de France

  • Poète et savant ottoman. - A servi comme juge (qadi) dans diverses provinces ottomanes après avoir exercé comme enseignant. - Fils du poète Nev'î Yahya Efendi (1533-1599)

  • Imprimeur-libraire. - Fils et héritier de Johann I Aubry. Avec son frère cadet Daniel Aubry et Clemens II Schleich, rachète en 1617 l'officine de Claude de Marne à Francfort. Libraires, David et Daniel Aubry obtiennent en août 1622 un privilège d'imprimeur et sont reçus bourgeois de Francfort. David Aubry s'est cependant établi à Hanau dès 1618. Mort de la peste. Sépulture 1er juillet 1635

    Travaille en association avec son frère Daniel Aubry, établi à Francfort, jusqu'à la mort de celui-ci (1627), sous la raison "Daniel ac David Aubrii", puis avec sa belle-sœur, veuve de Daniel Aubry, jusqu'en 1629

  • Littérateur et géographe. - Officier militaire

  • Graveur à l'eau-forte. - Ingénieur géographe du roi. - En 1621, commissaire architecte des fortifications de Bretagne

  • Homme de lettres, philosophe et mathématicien. - Précepteur. - Membre de l'Académie française (élu en 1634)

  • Poète français et homme de guerre

  • Libraire. - Sorti d'apprentissage en mars 1613. Décédé entre le 31 juillet et le 31 déc. 1635. Sa veuve publie sous son nom en 1636

Personnes ayant débuté leur activité en 163527 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Boissat et socii, Gabriel. - Libraire. - Fils d'un papetier de Vienne (Isère). Entré en apprentissage chez le libraire de Lyon Horace Cardon en avril 1614, on le trouve établi pour le compte de ce dernier à Séville en 1624. Associé aux affaires de la librairie Cardon à partir de 1628. Rachète le fonds de Jacques Cardon avec Henri Bert(h)aud et Laurent Anisson en janv. 1635 pour 160 170 l. Se marie en juillet de la même année. Exerce toujours sous la raison "Gabriel Boissat et associés". Décédé en juillet 1638, alors que son fils Horace est encore mineur. Henri Berthaud étant également décédé en 1638, c'est Laurent Anisson, tuteur d'Horace Cardon, qui prend la direction de l'officine sous la raison "Héritiers de Gabriel Boissat et Paul Anisson". Un privilège est encore obtenu en son nom à la Grande Chancellerie à l'été 1640. Son fonds est racheté en déc. 1650 par les libraires lyonnais Laurent Arnaud, Philippe Borde et Claude Prost

  • Libraire-relieur. - Fils de Didier Braconnier, libraire à Montauban, originaire de Langres. Né en août 1613. De confession calviniste. Qualifié de libraire lors de son mariage avec la fille d'un marchand de Montauban, en mars 1635. Pas de publication connue avant 1637. Teste en juin 1673 ; probablement décédé peu après. Son fils Pierre II Braconnier lui succède

    Travaille en association avec son frère Philippe Braconnier en 1648

  • Imprimeur-libraire. - Reçu maître le 18 janv. 1635. Dit "feu Michel" à la réception de son fils Sylvain comme apprenti, le 11 juin 1661

    Au début de son exercice, a travaillé en association avec Arnoul II Cotinet

  • En apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Jacob Du Val à partir d'août 1619. Reçu maître le 1er fév. 1635. Encore en activité en 1653

  • Variante(s) de prénom : Petro ; Petru. - Imprimeur-libraire ; imprimeur épiscopal ; imprimeur du Sénat ; [du tribunal] de la Très Sainte Inquisition

  • Imprimeur-libraire. - Reçu apprenti en sept. 1620. En activité dès 1635 (ou peu avant), il est reçu libraire le 22 janv. 1637 et ouvre une imprimerie avant 1644. Sépulture 20 déc. 1648. Inventaire après décès 5-27 mai 1649. Sa veuve lui succède avant de se remarier en sept. 1650 au libraire Jean I Guignard

  • Troisième fils du libraire parisien Claude Du Brueil (m. janv. 1615). Reçu maître le 6 sept. 1635. Il aurait été un des relieurs du cardinal Mazarin. Encore en activité en 1665

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Parlement (1649) ; imprimeur de Son Altesse [le Lord Protecteur] (1649-1660) ; à Cambridge, imprimeur de l'université (1655). - Originaire de Digswell (Hertfordshire). En apprentissage à Londres de janv. 1627 à fév. 1635. Jusqu'en 1644 au moins, il exerce seulement la librairie

  • En apprentissage chez le libraire-relieur parisien Eustache Foucault à partir de sept. 1618. Reçu maître le 29 mars 1635. Décédé avant 1695. Père du libraire-relieur Martin II Hauteville (1636-169.?), reçu maître en mai 1659

  • Imprimeur-libraire et fondeur de caractères ; (imprimeur-) libraire juré en l'université de Paris (1657?). - Fils de l'imprimeur-libraire parisien Mathurin Hénault. Reçu maître le 27 sept. 1635. Publie en 1667 un "Catalogue des livres imprimez par Jean Henault..." et des "Epreuves des poinçons, matrices, lettres et caracteres" de son imprimerie. Encore en activité en 1673. Veuve attestée dès 1673

    Travaille fréquemment en association avec son père Mathurin Hénault jusqu'en 1651

Personnes ayant cessé leur activité en 163522 documents

  • Imprimeur-libraire. - Fils et héritier de Johann I Aubry. Avec son frère cadet Daniel Aubry et Clemens II Schleich, rachète en 1617 l'officine de Claude de Marne à Francfort. Libraires, David et Daniel Aubry obtiennent en août 1622 un privilège d'imprimeur et sont reçus bourgeois de Francfort. David Aubry s'est cependant établi à Hanau dès 1618. Mort de la peste. Sépulture 1er juillet 1635

    Travaille en association avec son frère Daniel Aubry, établi à Francfort, jusqu'à la mort de celui-ci (1627), sous la raison "Daniel ac David Aubrii", puis avec sa belle-sœur, veuve de Daniel Aubry, jusqu'en 1629

  • Libraire. - Sorti d'apprentissage en mars 1613. Décédé entre le 31 juillet et le 31 déc. 1635. Sa veuve publie sous son nom en 1636

  • Imprimeur-libraire ; à Troyes, imprimeur du Roi (1594-1620)

  • Imprimeur. - Vraisemblablement fils de l'imprimeur-libraire de Rouen Pierre Courant. Reçu maître entre 1610 et 1612. Publications connues à partir de 1614. Condamné à l'emprisonnement en 1618 par le bailliage de Rouen pour impression sans permission. Signe le registre de la communauté des imprimeurs, libraires et relieurs jusqu'en 1627. Mentionné à la confrérie jusqu'en 1635

  • Acquitte la taxe d'ouverture de boutique en 1610-1612. Père du libraire-relieur Antoine Du Hamel et grand-père du relieur Jean II Du Hamel. Encore en activité en 1635, il décède avant 1637 (il figure sur la liste des services funéraires célébrés par la communauté entre 1634 et 1637). Un Jean Du Hamel apparemment sans lien de parenté entre en apprentissage chez l'imprimeur-libraire Denis I Langlois en janv. 1633

  • Nom patronymique : Anne Sauva(i)ge. - Libraire. - Épouse Mathieu I Guillemot en janv. 1600. Lui succède en avril 1610. Encore en activité en 1635. Inventaire après décès le 30 avril 1637

    A travaillé en association avec : Samuel Thiboust, premier époux (déc. 1614) de sa fille Jeanne Guillemot, de 1611 à 1625 ; la veuve d'Abel L'Angelier, Françoise de Louvain, de 1611 à 1620 ; Toussaint Du Bray, en 1611-1612 ; Daniel Guillemot, frère de feu son mari, en 1612 ; Jean Libert, futur deuxième époux (1638) de sa fille Jeanne Guillemot, en 1616 ; Mathieu II Guillemot, son fils ou son beau-fils, de 1622 à 1635 ; Claude Sonnius, de 1629 à 1632

  • Imprimeur-libraire ; à Amiens, imprimeur de la ville. - Fils du libraire de Rouen Laurent Hubault. Reçu maître peu avant 1604 à Rouen, où il se marie le 3 nov. 1604. Part s'établir à Amiens en 1609 à l'invitation de la municipalité, qui lui prête 124 l. le 28 mars 1609. Reste cependant affilié jusqu'à sa mort à la confrérie des libraires et imprimeurs de Rouen. Inventaire après décès à Amiens le 26 juin 1635

  • Probablement apparenté à l'imprimeur-libraire parisien Pierre I Hury (15..-1596). N'est attesté qu'entre 1627 et 1635 ; publie à cette dernière date "Le Seminaire d'Hermogenè..." du capucin Philippe d'Angoumois

  • Graveur anglais actif de 1598 à 1635

  • Autre(s) graphie(s) : Kopff ; Kopffius. - Libraire. - Notaire de formation, il épouse la fille du libraire Nikolaus Basse(e) et devient l'un des plus grands libraires de Francfort. Fait faillite en 1633. À sa mort, ses filles reprennent son affaire puis la revendent

Organisations créées en 163519 documents

  • Cette abbaye de Bénédictins adhéra en 1635 à la Congrégation de Saint-Vanne et Saint-Hydulphe. Fermée à la Révolution ; l'abbatiale est devenue église paroissiale

  • "Au cours de ses trois siècles et demi d'existence, elle a su maintenir ses institutions, qui ont fonctionné avec régularité, hormis l'interruption de 1793 - 1803"

  • La province érigée en 1635 et restaurée en 1932. Elle est aujourd'hui une des deux provinces françaises de l'ordre, avec la Province Avignon-Aquitaine. Elle compte 4 couvents : Paris (fondé en 1611), Lille (Nord, 1646), Avon (Seine-et-Marne, 1920), et Janville-Gommerville (Eure-et-Loir)

  • La Faculté des lettres de Budapest comprend seize instituts (intézet) en 2005

  • La Faculté des sciences naturelles de Budapest comprend cinq instituts [intézet] : Biologie (12 chaires [tanszék]), Physique (5 chaires), Chimie (4 chaires), Mathématiques (7 chaires) et Géographie-Sciences de la Terre comprend 2 centres [központ]. - La faculté des sciences faisait partie, à l'origine, de la faculté des lettres. Elle devient indépendante en 1949. - Entre 1953 et 1957, elle a été divisée en deux : mathématiques-physique-chimie d'une part et sciences de la vie et de la terre d'autre part. - Ses nouveaux locaux se trouvent depuis 2001dans le quartier de Lágymányos

  • Couvent fondé par Anne Petau le 3 février 1635. En septembre 1635, 13 Cordelières du tiers-ordre de Saint-François, de la congrégation des Filles de la Conception, arrivèrent de leur maison-mère de Toulouse pour s'y installer. Le couvent fut fermé en 1790 ; a cette date il restait 24 religieuses et 8 converses. - Le couvent fut démoli en 1807, par le percement des rues Duphot et Richepanse

  • Admis au service de la France en 1635, il est le plus ancien régiment de cavalerie française. - Au retour d'Algérie en 1961, le régiment s'implante à Saint-Wendel en Sarre

Organisations ayant cessé d'exister en 16353 documents

Organisations ayant débuté leur activité en 16351 document

Œuvres créées en 163553 documents

Œuvres terminées en 16356 documents

Documents publiés en 16351558 documents

  • Abbrégé du parallèle des langues françoise et latine repporté au plus près de leurs propriétés... par le P. Philibert Monet,... Dernière édition reveuë, augmentée et suppléée des omissions survenuës parmi l'impression...

    Description matérielle : In-4° , pièces limin. et 1394 p.
    Édition : Genève : E. Gamonet , 1635
    Auteur du texte : Philibert Monet (1569-1643)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30962493k]
  • Abrégé du parallèle des langues françoise et latine, rapporté au plus près de leurs propriétez... par le P. Phillibert Monet,... Cinquiesme édition reveuë, rangée, augmentée et suppléée des omissions survenuës parmy l'impression...

    Description matérielle : In-4° , sign. +, A-Z, AA-ZZ, AAA-ZZZ, AAAA-ZZZZ, AAAAA-ZZZZZ, AAAAAA-ZZZZZZ, AAAAAAA-ZZZZZZZ, AAAAAAAA-IIIIIIII
    Édition : Paris : M. Hénault , 1635
    Auteur du texte : Philibert Monet (1569-1643)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb309624927]
  • L'Accademia disunita, del dottor Paganino Gaudenzio,...

    Description matérielle : In-4° , pièces limin., 252 p., frontisp. grav.
    Édition : Pisa : F. Tanagli , 1635
    Auteur du texte : Paganino Gaudenzi (1595-1649)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30486756q]
  • Accusation faicte par devant Nosseigneurs de l'Assemblée généralle du clergé contre Daillé ministre de Charenton, prédicant d'une tierce religion abolissante toutes les autres, Mestrezat complice, par François Véron,... - Seconde accusation contre le dernier synode national des ministres pour avoir décrété l'union en religion des calvinistes avec les luthériens contre les édicts du Roy..., par François Véron,... - Plainte et accusation troisiesme contre tous les ministres pour avoir osté de leurs Bibles et Pseaumes la prière pour le Roy, "Seigneur sauve le Roy", comme aussi d'avoir falcifié leurs mesmes Bibles en tous les principaux articles controversés en religion... [Signé : F. Véron.]

    Description matérielle : 3 parties en 1 vol. in-8° , 64 p.
    Description : Note : La 2e partie porte l'adresse : "Paris, J. Mestais" ; la 3e : "Paris, C. Morlot". Aucune date d'impression ne figure sur ces deux parties
    Édition : Paris : C. Morlot , 1635
    Auteur du texte : François Véron (1575-1649)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31564494v]
  • Accusation faite par-devant nosseigneurs de l'Assemblée générale du clergé contre Daillé, ministre de Charenton, prédicant d'une tierce religion abolissante toutes les autres, Mestrezat, complice

    Description matérielle : In-8 °
    Édition : Paris : C. Morlot , 1635
    Autre : François Véron (1575-1649)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb363465022]
  • Acheminement à la langue allemande ["sic"]... item le trucheman des François et Allemands, c'est-à-dire devis ou colloques françois et allemands pour toutes occurrences... par Daniel Martin,...

    Description matérielle : In-8° , pièces limin., 246 p.
    Édition : Strasbourg : E. Zetzner , 1635
    Auteur du texte : Daniel Martin (1594-1637)
    Libraire : Eberhard Zetzner (1586-1657)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308942709]
  • Acte concernant l'acceptation faite par l'université de Paris de demeurer en son ancienne dotation et droit de pourvoir aux messageries de ce royaume (30 mars 1635)

    Description matérielle : In-4°. Pièce
    Édition : (S. l. n. d.)
    Auteur du texte : Université de Paris (1215-1793)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33752099d]
  • Ad aram lemniam Dosiadae, poëtae vetustissimi et obscurissimi, encyclopaedia, in qua plurima veterum historicorum, poëtarum et philosophorum abditissima sensa enucleantur ; patefactis speciatim ignium natura ibus attributis. Authore Fortunio Liceto,...

    Description matérielle : In-8° , pièces limin., 316 p.
    Édition : Parisiis : apud C. Cottard , 1635
    Auteur du texte : Fortunio Liceti (1577-1657)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30816616f]
  • Addresse spirituelle contenant une facile pratique des moyens de se perfectionner en la voye du salut

    Description matérielle : 2 parties en 1 vol. (411, 59 p.)
    Édition : Paris : M. Soly , 1635
    Auteur du texte : Eustache de Saint-Paul (1573-1640)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36035303w]
  • [Les adieux]

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : eau-forte ; 5,2 x 8 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Sources : Recherches sur la vie et les ouvrages de Jacques Callot suite au Peintre-graveur français de M. Robert-Dumesnil / par Edouard Meaume, Paris, 1860, n° 55
    Sources : Jacques Callot : catalogue raisonné de l'oeuvre gravé / par J. Lieure, Paris, 1924-1929, Callot n° 1406
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIe siècle, Tome II, Boulanger (Jean) - Chauveau (François) / par Roger-Armand Weigert, Paris : Bibliothèque nationale, 1951, Callot n° 1406
    Sources : Jacques Callot : 1592-1635 : Musée historique lorrain, Nancy, 13 juin-14 septembre 1992, Paris, 1992, n° 350
    Édition : , [1635]
    Graveur : Jacques Callot (1592-1635)
    Éditeur commercial : Israël Henriet (1590?-1661)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42652486z]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données