Auteurs nés en 1667137 documents

Auteurs morts en 1667160 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 166729 documents

  • Libraire-relieur. - Semble n'avoir édité qu'entre 1672 et 1699

  • Variante(s) de prénom : Olivarius. - Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'université [d'Angers] ; de monseigneur l'illustrissime et révérendissime évêque d'Angers. - Fils de Pierre II Avril, imprimeur-libraire à Angers. Baptisé le 25 déc. 1649. Se forme chez son père. Reçu maître le 15 mars 1667. A parfois publié en association avec son père. Garde de la bibliothèque de l'université d'Angers. Décédé le 11 oct. 1695. Sa veuve Claude Maillot (1654?-1726) lui succède

  • Libraire. - Fils d'un potier lyonnais, ne semble pas avoir été apparenté aux imprimeurs et libraires Guillaume et François Barbier. Gendre d'Antoine Molin et beau-frère d'Horace Molin à partir de 1684 ; associé à ce dernier de janv. 1692 à fév. 1694. Décédé peu après la dissolution de leur société (fév.-mars 1694). Plusieurs publications paraissent encore sous son nom en 1695. Sa veuve, M. Molin, se remarie avec Laurent Bachelu le 20 mars 1695

  • Variante(s) de prénom : Stephanus. - Libraire. - Également relieur. Père (et associé en 1685) d'Hilaire Baritel. Teste le 12 sept. 1686. Sa veuve et ses héritiers revendent son fonds le 7 déc. 1688

  • Pseudonyme utilisé entre 1667 et 1716 pour la publication d'ouvrages jansénistes, notamment de Pierre Nicole et d'Antoine Arnauld en 1667 et 1692. En 1667, ce pseudonyme dissimule une éd. de Daniel Elzevier à Amsterdam

  • Autre(s) graphie(s) : Bautier. - Imprimeur-libraire ; imprimeur-libraire de la ville et du collège [de Montargis]. - Reçu imprimeur et libraire à Montargis par sentence du bailliage de la ville le 20 avril 1667, en succession de Jean Frappin (ou : Frapin), décédé en fév. 1667. Obtient l'exclusivité de la vente des livres à Montargis le 1er sept. de la même année. Aurait travaillé auparavant, ainsi que son compagnon imprimeur Jean Jeuneau, pour le "sieur Foucquet" [i. e. Nicolas Fouquet ?] (lettre anonyme à Jean-Baptiste Colbert du 14 mai 1667, transcrite par François Ravaisson Mollien, "Archives de la Bastille : documents inédits", t. III, p. 47, où le nom "Bottier" est orthographié "Bautier"). Sépulture le 27 mars 1674 à Montargis, sous le nom de "Bauqué". Sa veuve lui succède avant de se remarier en juin 1680 avec l'imprimeur Michel Prévost, qui reprend l'affaire

  • Imprimeur-libraire. - Fils de Girolamo Bragadin auquel il succède à la tête de l'Officine Bragadin ("Stamperia Bragadina") vers 1667. - Associé à son fils Alvise III Bragadin

  • Libraire. - En apprentissage entre 1657 et 1664

  • Autre(s) graphie(s) : Danther. - Imprimeur juré de la cité de Liège. - Succède à la veuve de Jean Bronckart

  • Autre(s) graphie(s) : De Kleyn. - Libraire. - Reçoit un octroi de libraire le 6 nov. 1676 mais exerce dès 1667. Encore en activité en 1689. Veuve attestée en 1691

Personnes ayant cessé leur activité en 166732 documents

  • Fils de l'imprimeur-libraire parisien Jean Barbote. En activité dès 1638, il exerce l'imprimerie et se marie en avril 1646, mais ne paraît pas avoir été reçu officiellement maître. Ne figure pas aux procès-verbaux de visite des imprimeries parisiennes de 1657 et 1666. Semble avoir succédé à son grand-père Nicolas Barbote, à la dernière adresse de celui-ci, en qualité de "libraire-questionnaire" du parlement de Paris ; publie à ce titre les arrêts du parlement et sentences du Châtelet condamnant à la peine capitale et aux peines afflictives les plus sévères. Encore en activité le 25 janv. 1667. Un arrêt du Conseil du 17 fév. 1667 lui fait défense, ainsi qu'à 12 autres particuliers, de continuer à exercer l'imprimerie. N'est plus attesté par la suite

  • Imprimeur ; imprimeur de la cour électorale de Saxe. - Fils et successeur de l'imprimeur de Dresde Gimel II Bergen. Gendre (1654) de l'imprimeur de Freiberg Georg Beuther. Décédé à Dresde en déc. 1667. Sa veuve Anna Elisabeth Beuther lui succède jusqu'en 1690

    Associé à son frère l'imprimeur-libraire Christian II Bergen jusqu'en 1666-1667

  • Variante(s) de prénom : Geronimo. - Imprimeur-libraire. - Associé à ses frères Lorenzo, Alvise II, Vincenzo I, Nicolà et Giacomo jusqu'en 1650, dans la succession de leur père Giovanni

  • Autre(s) graphie(s) : Crips ; Crippse. - Succède en 1661 ou 1662 à son mari le libraire de Londres Henry II Cripps. Se remarie après 1667 avec Peter II Parker, son ancien apprenti puis associé

  • Variante(s) de prénom : Gartrude. - Veuve et successeur de John II Dawson

  • Libraire. - Vraisemblablement apparenté au libraire de Rouen Jean Delamare (m. 1646). Reçu maître le 4 oct. 1663 avec la mention "fils de maître", il est attesté à la confrérie des imprimeurs, libraires et relieurs de Rouen dès 1654. Épouse en sept. 1664 Catherine Courant, apparentée aux imprimeurs-libraires rouennais Courant et nièce du libraire Jacques II Besongne. Sépulture à Rouen le 22 avril 1667, dit alors âgé de 25 ans environ

  • Nom patronymique : Henriette Girault. - Fille d'un tailleur d'habits parisien. Épouse l'imprimeur-libraire Jacques Dugast en juillet 1631. Lui succède en 1653, avant le 6 août, mais apparemment pas en qualité d'imprimeur du Roi. Encore en activité lors du procès-verbal de visite des imprimeries parisiennes d'oct. 1666 et jusqu'à la fin de l'année 1667 (publie alors un almanach pour l'année 1668)

  • Autre(s) graphie(s) : Fickwirdt

  • Autre(s) graphie(s) : Huré fils, Sébastien. - Libraire ; imprimeur du Roi (1662). - Reçu libraire le 8 fév. 1646 ; gendre du libraire Jacques Quesnel, il succède à son père Sébastien I Huré en 1651, d'abord en association avec sa belle-mère, veuve de celui-ci ; reçu imprimeur du Roi en août 1662 par la cession d'Antoine Estienne. Se démet en avril 1667 en faveur de Frédéric I Léonard, son associé depuis 1656, à qui il revend également son fonds

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur-libraire de la "république [ville libre impériale] d'Ulm". - Natif d'Erfurt, où il fait son apprentissage. Établi en 1636 à Ulm, il y épouse en juin 1637 la veuve de Johann Sebastian Meder, dont il reprend l'imprimerie. Son fils Christian Balthasar Kühn (né du premier mariage) et sa veuve (en deuxièmes noces) lui succèdent

Organisations créées en 166713 documents

  • Imprimerie-librairie. - Association constituée par cession d'un tiers des privilèges octroyés pour les nouvelles ordonnances royales et les "Conférences des nouvelles ordonnances..." au maréchal-duc de La Feuillade en 1667 pour 50 ans et le 28 mai 1677 pour 40 ans aux libraires parisiens Pierre II Aubouyn, Claude Barbin, Jean II Guignard, Étienne Loyson, Guillaume de Luynes, la veuve d'Edme II Martin, Nicolas Pépingué, Denis II Thierry et la veuve de Denis I Thierry. Privilège renouvelé périodiquement, en dernier lieu pour 6 ans en faveur d'André-François Knapen, le 17 fév. 1768

    Composition du groupe lors du renouvellement du privilège du 3 août 1737 pour 10 ans : Jean-Barthélemy Alix, Michel III Brunet, Guillaume III Cavelier, Michel-Antoine David l'aîné, Michel-Étienne I David, Robert-Marc I Despilly, Nicolas Gosselin, Laurent-Charles Guillaume, Théodore I Le Gras, Denis Mouchet, Jean-Jacques de Nully, Pierre-Augustin Paulus-Du-Mesnil, veuve de Claude Prudhomme, Jean Rouy, Claude-Marin I Saugrain et Guillaume-Claude Saugrain

  • Congrégation enseignante de droit diocésain fondée en 1667 au Puy-en-Velay par un sulpicien, Antoine Tronson, et Anne-Marie Martel. Au milieu du XIXe siècle, les Béates étaient 1100 religieuses, dont 756 en Haute-Loire, où elles exerçaient leur apostolat d'enseignement dans les bourgs les plus éloignés des campagnes. Elles furent donc souvent nommées Béates de la Haute-Loire et la congrégation fut reconnue d'utilité publique par ordonnance du 25 janvier 1843. Des maisons furent également fondées en Argentine (1888), Canada (1896), Belgique (1903), Chili (1918)

    En 1957 les Béates firent fusion avec les Soeurs du Saint-Enfant-Jésus d'Aurillac (fondées en 1804) et les Soeurs de la Sainte-Enfance de Jésus de Rambouillet (fondées en 1686) pour former une nouvelle congrégation : les Soeurs de l'Enfant-Jésus de Versailles

  • Ordre religieux fondé en 1667, de droit pontifical depuis 1672, supprimé en 1820 puis restauré en 1984

  • Une chartreuse dédiée à Notre-Dame de la Rose fut fondée à Rouen en 1384. Le 29 juin 1667 des chartreux de Notre-Dame furent transférés dans l'ancienne abbaye bénédictine de Saint-Julien-aux-Bruyères de Quévilly (fondée en 1060). Les deux chartreuses coexistèrent jusqu'en 1672, date de la suppression de Notre-Dame. - Saint-Julien fut vendue en 1791, partiellement démolie et transformée en logements particuliers

  • Couvent de dominicaines fondé en 1667 par Soeur Inés del Espíritu Santo (Inès Sisternes de Oblites)

  • Communauté hospitalière fémininine, fondée en 1667, à l'Hôpital Saint-Jacques de Besançon, par les Sœurs hospitalières de Sainte-Marthe de Beaune. Antoine-Pierre de Grammont, archevêque de Besançon, lui imposa des constitutions plus conformes à la Règle de saint Augustin et aux normes tridentines. Les Hospitalières de Besançon prirent le nom de Filles de Notre-Dame des Sept-Douleurs. Après leur retour à Saint-Jacques de Besançon, le 21 décembre 1801, elles fondèrent des communautés du même nom dans divers hôpitaux de France et de Suisse. Institut religieux de droit diocésain (Diocèse de Besançon). - Les Hospitalières de Besançon, filles de Notre-Dame des Sept-Douleurs, adhérèrent en 1962 à la Fédération des congrégations hospitalières issues de Beaune

    Absorbe en 1967 les Hospitalières de Notre-Dame des Sept-Douleurs de Pontarlier. - Institut absorbé en 2004 par les Sœurs de la Charité de sainte Jeanne-Antide Thouret

  • D. 90-90-439 du 25 mai 1990 modifiant le D. 85-715 du 10 juillet 1985 relatif à l'Observatoire de Paris

Organisations ayant cessé d'exister en 16673 documents

  • Fondée par Léopold de Médicis et le grand-duc de Toscane Ferdinand II, elle avait pour but de vérifier par l'expérimentation les principes de philosophie naturelle d'Aristote

  • Fondée le 14 août 1658 à Francfort par plusieurs principautés allemandes et à laquelle la France adhère peu après. - Renouvelable tous les 3 ans, elle ne le fut pas en 1667

  • Créée le 15 février 1386 par Philippe le Hardi, la chambre des comptes de Lille est l'une des quatre chambres des États bourguignons (avec celles de Dijon, Bruxelles et La Haye), puis après 1482, des Pays-Bas habsbourgeois. - Son ressort est alors les comtés de Flandre, Artois, Hainaut, Namur, Bourgogne (Franche-Comté) et la seigneurie de Malines. - En 1667, lors de la conquête de Lille par les Français, la chambre est transférée à Bruges

Organisations ayant débuté leur activité en 16672 documents

  • Imprimerie-librairie. - Association constituée par cession d'un tiers des privilèges octroyés pour les nouvelles ordonnances royales et les "Conférences des nouvelles ordonnances..." au maréchal-duc de La Feuillade en 1667 pour 50 ans et le 28 mai 1677 pour 40 ans aux libraires parisiens Pierre II Aubouyn, Claude Barbin, Jean II Guignard, Étienne Loyson, Guillaume de Luynes, la veuve d'Edme II Martin, Nicolas Pépingué, Denis II Thierry et la veuve de Denis I Thierry. Privilège renouvelé périodiquement, en dernier lieu pour 6 ans en faveur d'André-François Knapen, le 17 fév. 1768

    Composition du groupe lors du renouvellement du privilège du 3 août 1737 pour 10 ans : Jean-Barthélemy Alix, Michel III Brunet, Guillaume III Cavelier, Michel-Antoine David l'aîné, Michel-Étienne I David, Robert-Marc I Despilly, Nicolas Gosselin, Laurent-Charles Guillaume, Théodore I Le Gras, Denis Mouchet, Jean-Jacques de Nully, Pierre-Augustin Paulus-Du-Mesnil, veuve de Claude Prudhomme, Jean Rouy, Claude-Marin I Saugrain et Guillaume-Claude Saugrain

  • Imprimerie-librairie. - Les héritiers Salvioni puis Nicola Bellelli prennent la suite de la "Stamperia camerale" avec le titre de "stampatori camerali"

Œuvres créées en 166734 documents

Documents publiés en 16671913 documents

  • 2. Livre d'orgue contenant la messe et les hymnes de l'église...

    Description matérielle : VI-100-8 p.
    Édition : Paris : l'auteur , 1667
    Compositeur : Guillaume Gabriel Nivers (1632-1714)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39790091t]
  • Abbregé de la sphere, reduit par une methode tres-courte & tres-aisée en douze petits chapitres, avec quelques advis tres-importans

    Description matérielle : 41 p.
    Édition : Lyon : les libraires de la Compagnie , 1667
    Auteur du texte : Philippe Labbe (1607-1667)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb307023973]
  • Abbrégé de l'histoire d'Angleterre, d'Escosse et d'Irlande,... par le sieur Du Verdier,...

    Description matérielle : 3 vol. in-12, front. gravé
    Édition : Paris : E. Loyson , 1667
    Auteur du texte : Gilbert Saulnier Du Verdier (16..-1686)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30391303v]
  • A. Bosse au lecteur sur les causes qu'il croit avoir eues de discontinuer le cours de ses leçons géométrales et perspectives dedans l'Académie royale de la peinture et de la sculpture et mesme de s'en retirer. (Mars 1666.)

    Description matérielle : In-8° , 8 ff. non chiffrés
    Édition : (Paris : Bosse , 1667.)
    Auteur du texte : Abraham Bosse (1602-1676)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30134719g]
  • Abrégé chronologique, ou Extraict de l'histoire de France

    Description matérielle : 3 vol.
    Description : Note : Les tom. II et III portent la date de 1667
    Édition : Paris : Jolly , 1667-1668
    Auteur du texte : François Eudes de Mézeray (1610-1683)

    2 documents numérisés : Tome 1 - Tome 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb362805895]
  • Abrégé chronologique, ou extraict de l'histoire de France

    Description matérielle : 3 vol. in-4°
    Édition : A Paris : chez L. Billaine , 1667-1668
    Auteur du texte : François Eudes de Mézeray (1610-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33998567s]
  • Abrégé chronologique, ou Extraict de l'"Histoire de France", par le sieur de Mézeray,... divisé en trois tomes

    Description matérielle : 3 vol.
    Édition : Paris : L. Billaine , 1667-1668
    Auteur du texte : François Eudes de Mézeray (1610-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30939911v]
  • Abrégé de la Cléopâtre de M. de La Calprenède

    Description matérielle : 3 vol.
    Édition : Paris : T. Jolly , 1667
    Auteur du texte : Gautier de Coste La Calprenède (sieur de, 1609?-1663)

    3 documents numérisés : VOL1 - VOL2 - VOL3
    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30706492m]
  • Les Abus de la thériaque et de la confection d'hyacinthe, observez par Pierre Barra,... Ensemble une description de la confection d'hyacinthe sans les fragments des pierres précieuses... l'or... le musc et l'ambre, de l'invention de l'auteur

    Description matérielle : In-16, 75 p.
    Édition : Lyon : impr. de A. Valançol , 1667

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30058728n]
  • Acquisitions de la France sous Louis XIV...

    Édition : Paris , 1667. In-12
    Auteur du texte : Pierre Duval (1619-1683)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32065557f]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données