Auteurs nés en 1741325 documents

Auteurs morts en 1741142 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Aertsens. - Variante(s) de prénom : Henri ; Hendrik Joannes ; Henri Jean. - Imprimeur-libraire

  • Version
  • Version

    Diacre-cardinal de l'église collégiale de S. Maria in Via Lata à Rome. - Petit-neveu par adoption de Clément X

  • Résidence habituelle à Reichstadt (aujourd'hui Zákupy, République tchèque). - Épouse en 1690 Philipp Wilhelm von Pfalz-Neuburg (1668-1693), puis en secondes noces en 1697 Gian Gastone, grand-duc de Toscane (1671-1737)

  • Version

    Prêtre catholique

  • Version
  • Version

    A aussi traduit du latin en français

    Abbé. - Mythographe. - Historien

  • Imprimeur ; imprimeur de la ville de Londres (1710) ; imprimeur de la Compagnie des mers du Sud. - Fils d'un barbier-chirurgien. Baptisé le 11 avril 1675 à Londres. En apprentissage d'imprimeur à Londres entre le 6 mai 1689 et le 6 juin 1696. S'établit imprimeur en 1700. Imprimeur de "The Examiner", il devient l'ami de Jonathan Swift. Imprimeur de la "London Gazette" à partir de 1711. Enrichi par la spéculation en 1720. Actif partisan des Tories jacobites. Impliqué dans une conspiration pour la restauration du prince Jacques-François Stuart (fils de Jacques II Stuart), il doit vivre en exil à Rome d'avril 1722 à août 1724. "Sheriff" de la ville de Londres en 1729-1730 puis maire de Londres en 1733. Décédé à Londres le 2 janv. 1741. Une biographie lui a été consacrée par C. A. Rivington, "Tyrant, the story of John Barber, 1675 to 1741, Jacobite Lord Mayor of London and printer..." (York, 1989)

  • Médecin et docteur en philosophie

Personnes ayant débuté leur activité en 174132 documents

  • Variante(s) de prénom : Denys-Jean. - Libraire. - Fils d'un bourgeois de Paris et officier de la Reine. En apprentissage chez l'imprimeur-libraire parisien Pierre-Jean Mariette du 17 avril 1739 au 12 juillet 1743, il commence toutefois à exercer dès 1741, en association avec sa sœur aînée Anne Aumont, veuve du libraire Jean-Baptiste Brocas. Reçu maître le 19 août 1747. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1752, "c'est un honnête homme qui ne vend que de bons livres". Épouse le 13 janv. 1754 Élisabeth Didot, fille du peintre Pierre-Denis Didot et nièce du libraire François Didot. En nov. 1776, revend son fonds de librairie à son gendre Pierre-Michel Nyon pour 134 394 l. Décédé à Paris le 18 nov. 1780. Inventaire après décès le 22 déc. 1780. Sa veuve, mentionnée par Lottin à la date de 1788 et domiciliée alors quai des Orfèvres, n'est pas attestée par les "Tableau des libraires" entre 1780 et 1787 et ne semble donc pas avoir pris la succession

    Dès 1741 (avant sa réception officielle) et jusqu'en 1754, travaille en association avec sa sœur Anne, veuve de Jean-Baptiste Brocas

  • Avocat au parlement de Paris

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur ordinaire du chapitre de [la collégiale] Saint-Pierre (1741). - Fils et successeur de Jean-Baptiste Brovellio, décédé en mars 1740. Beau-frère du libraire André-Joseph Panckoucke. En janv. 1741, sa mère, veuve de J.-B. Brovellio, se démet en sa faveur ; il commence à exercer, sans s'être toutefois acquitté des formalités requises par-devant le magistrat de police de Lille. Un arrêt du Conseil du 4 sept. 1752 lui fait donc défense d'exercer l'imprimerie et ordonne la saisie de son matériel. S'étant mis en règle, il est reçu officiellement imprimeur par arrêt du Conseil du 5 fév. 1753. Dit âgé de 59 ans lors de l'enquête royale de 1764. Se démet en 1768 en faveur de son fils Barthélemy-Joseph Brovellio, qui lui succède après sa mort, par arrêt du Conseil du 6 mars 1769

  • Fabricant de papier actif à Caen vers 1741

  • Version

    Libraire. - Fils aîné du libraire parisien Guillaume III Cavelier et gendre (1741) de l'imprimeur-libraire Guillaume II Desprez. Reçu libraire le 3 mars 1741. Avec le libraire Charles-Nicolas Poirion, rachète en mai 1741 le fonds de la veuve de Florentin Delaulne puis, en 1752, la moitié du fonds de feu son père. Dit à tort âgé de 40 ans au 1er janv. 1752 d'après l'"Historique des libraires" de l'inspecteur d'Hémery. En faillite en 1779. Vente de son fonds le 9 août 1780 (BnF, ms. fr. 21823, fol. 144). Encore en activité à Paris en 1785. Retiré à Vernon en 1787 ou peu avant. Décédé après 1788

    Au début de son exercice, travaille en association avec sa mère, veuve de Guillaume III Cavelier, jusqu'en 1756 au moins, et avec Guillaume-Nicolas Desprez, son beau-frère, avec qui il rachète le fonds de Guillaume II Desprez

  • Version

    Autre(s) graphie(s) : Coustelier fils ; Coustellier. - Libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire parisien Antoine-Urbain I Coustelier et neveu du libraire François-Gabriel Mérigot. Gendre (1740) de l'imprimeur-libraire de La Haye Pierre I Gosse. Reçu maître le 3 mars 1741. Publie entre 1742 et 1746 une collection de classiques latins de petit format, dirigée par l'abbé Nicolas Lenglet-Dufresnoy, qu'il cédera par la suite à Joseph-Gérard Barbou. Auteur de plusieurs lettres, nouvelles et opuscules, qu'il publie anonymement ou sous pseudonyme ("C****", "Pierre Martau", "Pierre Marteau"), et sous fausse adresse ("Cologne"), entre 1749 et 1755. Rédacteur de plusieurs catalogues de vente de bibliothèques. L'"Historique des libraires..." de l'inspecteur d'Hémery le dit à tort âgé de 40 ans au 1er janv. 1752 ; il vient alors d'"abandonner sa boutique", ayant "mal fait ses affaires", et de s'associer avec son oncle F.-G. Mérigot. Décédé à Paris en août 1763. Sa veuve Angélique-Françoise-Nicole Devaux lui succède

    Entre 1741 et 1744, publie plusieurs éditions en association avec son beau-père Pierre I Gosse, de La Haye, et avec son beau-frère Henri Albert Gosse, de Genève

  • Autre(s) graphie(s) : Croizat ; Cruzat. - En apprentissage chez le libraire toulousain Jean-François Forest. Reçu libraire à Toulouse en 1741 (délibération du 12 fév.). Condamné avec J.-F. Forest par arrêt du Conseil du 13 juin 1746 pour contrefaçon de sermons de Massillon au préjudice des libraires de Paris. Publie en 1752-1755 l'"Almanach historique et chronologique du Languedoc"

  • Version

    Nom patronymique : Marie Clousier. - Imprimeur-libraire. - Fille du libraire parisien Michel Clousier. Le 27 janv. 1720, elle épouse l'imprimeur-libraire Christophe II David, alors veuf, à qui elle succède à son décès (nov. 1741). Travaille avec son prote François Bon(n)in, particulièrement suspect d'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery. Vend une partie de son fonds de librairie en 1750 au libraire Charles Pecquet, ancien compagnon imprimeur, et se retire à Passy. Se démet de son imprimerie en 1754 et meurt peu après. A notamment publié sous la fausse adresse de Berlin

  • Nom patronymique : Françoise-Victoire Pannelier. - Libraire. - Épouse en premières noces, le 16 sept. 1736, le libraire parisien Antoine-François Chippier (1710-1739). Lui succède à son décès (18 fév. 1739) puis se remarie dès le 3 mai suivant avec le libraire André Delaguette (1712?-1741). Lui succède à son décès le 4 avril 1741. Revend cependant dès le 4 mai 1741 le fonds de librairie à François Mathey. N'est pas répertoriée par l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery entre 1749 et 1752. Cesse d'exercer avant 1768, date à laquelle elle se retire rue de Picpus, où les "Tableau des libraires" l'attestent jusqu'en 1779. Décédée à Paris en avril 1779

  • Version

    Imprimeur-libraire ; imprimeur (et libraire) ordinaire du Roi (1740-1790) et du clergé de France (1747-1789) ; imprimeur ordinaire de Madame Marie-Adélaïde de France. - Fils et successeur de l'imprimeur-libraire parisien Guillaume II Desprez (1680?-1753). Reçu imprimeur ordinaire du Roi en sa survivance dès août 1740. Reçu libraire le 7 déc. 1741 et imprimeur le 10 déc. 1743. Rachète dès sept. 1741 le fonds de son père, en association avec son beau-frère Pierre-Guillaume Cavelier (1714-17..), pour la somme de 300 000 l. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1752, "il est fort riche, il imprime beaucoup de livres de devotion et est imprimeur du clergé. Il est assés vereux. Le 2. juin 1749, il a imprimé et vendu un ecrit intitulé Illusion faite au public par la fausse description que M. de Montgeron a fait[e] de l'etat present des convulsionnaires. Le 15. octobre 1750. malgré la deffense expresse de vendre des extraits des procés verbaux du clergé, il en a repandu dans le public..." Il est cependant élu adjoint au syndic de la communauté des libraires et imprimeurs de Paris le 13 juillet 1753. Publie de nombreux livres de dévotion, bibles, écrits jansénistes et ouvrages d'érudition des bénédictins de Saint-Maur. Administrateur de l'hôpital des Petites-Maisons en 1765. Le 27 sept. 1765, on saisit chez lui des exemplaires des "Actes de l'Assemblée générale du clergé de France sur la religion" condamnés par le parlement de Paris. Doyen des imprimeurs ordinaires du Roi en 1788. Se retire en 1790 après avoir obtenu par arrêt du Conseil du 5 oct. 1789 que Nicolas-Toussaint Méquignon lui soit adjoint en qualité de survivancier. Décédé à Paris en juin 1795. Guillaume-Nicolas Desprez et son épouse Henriette-Élisabeth Pannelier (17..-1754), fille d'un entrepreneur des bois de la Marine, ont eu au moins une fille, Henriette-Élisabeth

    Au début de son exercice, travaille en association avec son beau-frère Pierre-Guillaume Cavelier

Personnes ayant cessé leur activité en 174131 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Aertsens. - Variante(s) de prénom : Henri ; Hendrik Joannes ; Henri Jean. - Imprimeur-libraire

  • Version

    Ingénieur et cartographe anglais actif de 1712 à 1741

  • Imprimeur-libraire ; à Loudun, imprimeur du Roi et de la ville. - Né à Chinon, fils d'un marchand de la ville, il y fait son apprentissage chez Pierre d'Ayrem jusque vers 1684. S'établit à Chinon "un an et demi" d'après sa déclaration lors de l'enquête de 1700-1701, avant d'être reçu à Loudun par le corps de ville (mai 1695). Attesté en activité jusqu'en juin 1741 au moins, malgré l'arrêt du Conseil de 1739 qui supprime l'imprimerie à Loudun. Décédé avant 1749

  • Imprimeur-libraire. - Entré en apprentissage en fév. 1688

  • Ingénieur ordinaire en 1678. Ingénieur en chef à Verdun avant 1698. Directeur des fortifications de Bourgogne en 1713. Dirigea les places de la Meuse à partir de 1720.

  • Variante(s) de prénom : Jean-Baptiste ; Joannes Baptista. - Imprimeur de Sa Majesté le roi de Sardaigne (1728). - Originaire de la vallée de Barcelonnette. Maître juré fondeur de l'université de Paris

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi [à Soissons] (1719) ; imprimeur de monseigneur [l'évêque de Soissons]. - Fils d'un maître cordonnier. Originaire de Beauvais où il entre en apprentissage chez l'imprimeur-libraire Michel Courtois de fév. 1701 à fév. 1705. A ensuite travaillé à Bourges chez François Toubeau puis à Paris chez Paulus-Du-Mesnil. Reçu imprimeur-libraire à Compiègne en déc. 1708, il en est dépossédé en déc. 1709 au profit de son concurrent Jean Sauvage. En 1710, accusé de diffuser des ouvrages prohibés. Quitte Compiègne en 1719 après la mort de sa première femme Marie Boulé, pour s'installer à Soissons où il épouse Marie Boscher, veuve de Jean de Lévy à qui il succède. Décédé vers 1741 (veuve attestée). Sa veuve lui succédera jusqu'en 1752

  • Autre(s) graphie(s) : David fils, Christophe. - Imprimeur-libraire. - Fils cadet du libraire parisien Michel David. Gendre de feu le libraire Guillaume Vandive puis (déc. 1719) d'un libraire Clousier, probablement Michel. Reçu libraire le 27 oct. 1713 et imprimeur le 2 juillet 1723. Décédé à Paris en nov. 1741. Sa veuve lui succède

  • Libraire. - Fils d'un marchand mercier bourgeois de Paris ; frère aîné de l'imprimeur-libraire François Delaguette (1714?-1756). Reçu apprenti chez l'imprimeur-libraire parisien Jean-Baptiste II Coignard le 3 août 1731 ; dit alors âgé de 19 ans. Reçu maître libraire le 4 mai 1739, le lendemain de son mariage avec Françoise-Victoire Pannelier (17..-1779), veuve en premières noces du libraire Antoine-François Chippier (1710-1739). Décédé sans enfants le 4 avril 1741 ; inventaire après décès le 11 mai suivant. Sa veuve lui succède mais revend dès le 4 mai 1741 son fonds de librairie à François Mathey

Organisations créées en 17419 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 17413 documents

  • Version

    Le 12 avril 1549, le pape Paul III sécularisa l'Abbaye Saint-Martin de l'Île-Barbe en lui laissant la dignité abbatiale : les moines laissèrent donc place à un chapitre de chanoines. En 1741, l'archevêque de Lyon décida l'union de l'Île-Barbe avec le Chapitre cathédral de Saint-Jean : tout fut transporté à l'archevêché. - Pour ne pas supprimer toute vie religieuse, le Séminaire Saint-Pothin, créé en 1737, fut transféré à l'Île-Barbe, mais il fut fermé en 1782. Tout fut vendu le 20 mars 1793

    L'île Barbe, île de la Saône, était située sur le territoire de la commune de Saint-Rambert-l'Île-Barbe jusqu'en 1964. À cette date, celle-ci fut rattachée à Lyon (IXe arrondissement)

  • Imprimerie-librairie dirigée de 1736 à 1740 au moins par Teotónio Antunes (de) Lima

  • Version

Organisations ayant cessé leur activité en 17411 document

Œuvres terminées en 174127 documents

Documents publiés en 17412627 documents

  • L'Abbate, commedia di Domenico Barone, baron di Liveri,...

    Description matérielle : In-8° , 184 p.
    Édition : Napoli , 1741
    Auteur du texte : Domenico Barone (1685-1757)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30058492x]
  • Abbrégé de l'histoire d'Espagne

    Description matérielle : XVI-420 p., carte
    Édition : Paris : Chaubert : Lambert & Durant , 1741
    Auteur du texte : Jean Baptiste Duchesne (1682-1755)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30364762k]
  • Abrégé de la théorie chymique, tiré des propres écrits de M. Boerhaave par M. de La Métrie ["sic"]. Auquel on a joint le Traité du vertige, par le même

    Description matérielle : In-8° , VIII-304 p.
    Édition : Paris : A.-C. Briasson , 1741
    Auteur du texte : Julien Offray de La Mettrie (1709-1751)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30728849g]
  • Abrégé de l'Essai de M. Locke sur l'entendement humain [par M. Le Clerc]. Traduit de l'anglois par Mr. Bosset. Nouvelle édition

    Description matérielle : In-12, XVI-381 p. et portrait
    Édition : Londres : J. Nourse , 1741
    Auteur du texte : John Locke (1632-1704)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30826578x]
  • Abrégé des maladies des os, pour l'instruction des étudians en chirurgie

    Description matérielle : In-12, IX-242 p.
    Description : Note : Une note ms. au verso du titre porte : "fait par M. Simon démonstrateur des principes en chirurgie à St-Cosme"
    Édition : Paris : Lambert et Durand , 1741
    Auteur du texte : Jean-François Simon (17..-1770)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31370084b]
  • Abrégé de toute la médecine pratique... traduit de l'ouvrage de Mr. J. Allen,... (par Jean Devaux). Nouvelle édition revue... et augmentée... par*** (Boudon)...

    Description matérielle : 7 vol. in-12
    Édition : Paris : P. Huart , 1741
    Traducteur : Jean Devaux (1649-1729)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300117373]
  • Abrégé de toute la médecine pratique... traduit [par J. Devaux]... Nouvelle édition, revue... par *** [Boudon]. T. VI

    Description matérielle : In-8°
    Édition : Paris , 1741

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31424599v]
  • Abrégé du Cayer des delibérations de l'Assemblée generale des communautés du pays de Provence

    Description matérielle : 104 p.
    Description : Note : Table p. 98-104
    Édition : , 1741
    Imprimeur-libraire : Esprit David (1709?-1783), Veuve de Joseph David (1691?-1768?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39366432j]
  • Absalon, treurspel gevolgt naar het fransche van den heere Duché [de Vancy], door F. Ryk

    Description matérielle : In-8° , 62 p.
    Édition : Amsterdam : J. Duim , 1741
    Auteur du texte : Frans Rijk

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31272845z]
  • Absalon, treurspel gevolgt naar het fransche van den heere Duché, door F. Ryk

    Description matérielle : In-8° , 62 p.
    Édition : Amsterdam : by J. Duim , 1741
    Auteur du texte : Joseph-François Duché de Vancy (1668-1704)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb303637881]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données