Auteurs nés en 1774372 documents

Auteurs morts en 1774199 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 177437 documents

  • Imprimeur du Roi et de monseigneur l'évêque d'Alès. - Son fils Coste (ou Castor) Belle succède à son imprimerie par arrêt du Conseil du 22 mai 1776

  • Libraire et marchand d'estampes. - Apprenti (à partir de 1765) puis associé de Robert Sayer

  • Libraire. - Originaire d'Oxford ; en apprentissage de mars 1759 à avril 1766. Journaliste et vulgarisateur, auteur notamment de "The Ambulator ; or, the stranger's Companion in a tour round London" (1re éd. 1782)

  • Libraire ; à Kiel, libraire de l'université. - Fils et successeur du libraire Johann Karl Bohn

  • Se qualifie de "libraire françois et anglois" et d'imprimeur privilégié de S. A. C. pour la "Liste de Spa" et pour les cartes de visite et d'invitation à partir de janv. 1774. Tenait auparavant cabinet de lecture à Spa. Gendre de Joseph François Desoer. Son épouse semble lui avoir succédé dès 1785

  • Imprimeur (breveté) du Roi (et du Conseil supérieur de Saint-Domingue). - Succède à l'imprimeur Louis Guillot, décédé, par brevet du 14 avril 1774. D'abord breveté comme celui-ci pour les deux villes du Cap-Français et de Port-au-Prince, il ne se maintient que dans cette dernière à partir d'oct. 1778. Exerce également sous la raison "Imprimerie royale" ou, à Port-au-Prince, "Imprimerie royale du Port-au-Prince". Imprime les "Étrennes américaines" de 1775 à 1791 et les "Affiches américaines" (ou "Affiches du Cap") à partir du 27 juillet 1774, seul puis avec son ancien employé Charles-Théodore Mozard, imprimeur-libraire et rédacteur, du 3 juillet 1784 au 30 déc. 1790. Également huissier-audiencier à Port-au-Prince

  • Libraire et papetier (1776). - Fils d'un marchand éventailliste (puis huissier au Châtelet) et bourgeois de Paris. D'abord marchand mercier. Reçu maître libraire le 10 nov. 1774 sur décision du chancelier et à la suite d'un apprentissage fictif de quelques jours chez le libraire Charles Saillant. Autorisé par lettre du lieutenant général de police en date du 5 déc. 1774 à rester établi par dérogation rue des Écrivains (donc hors des quartiers de l'Université et de la Cité). À partir de 1776, pratique aussi le commerce du papier, des tableaux et des étoffes précieuses. En association avec plusieurs libraires parisiens dont Charles-Joseph Panckoucke pour la 2e édition de l'"Encyclopédie" et le "Supplément à l'Encyclopédie". Tient également un magasin au collège des Cholets, au Quartier latin, et un entrepôt à Versailles, avenue de Saint-Cloud. En faillite déclarée le 30 août 1777. Inventaire après décès de sa femme, Jeanne-Marie-Victoire Chèvremont, le 11 janv. 1781. Décédé à Paris en sept. 1781. Vente après décès de son fonds à la chambre syndicale à partir du 25 mars 1782 (catalogue impr.)

  • Imprimeur-libraire. - Natif de Strasbourg, d'une famille de peintres originaires de Spire (Palatinat). Aurait d'abord exercé la librairie à Strasbourg jusqu'en 1773, avant de se fixer et de se marier à Montbéliard en 1774. Reçu bourgeois de Montbéliard en 1777. Libraire-relieur, il monte une imprimerie en 1796 en rachetant le matériel de feu l'imprimeur de Montbéliard Jacques-Louis Becker. Son fils Théophile-Frédéric Deckherr, déjà établi à Porrentruy (Haut-Rhin, auj. Suisse) en 1798, lui succède à l'imprimerie de Montbéliard vers 1803. Exerce encore la librairie en 1810

Personnes ayant cessé leur activité en 177434 documents

  • Pseudonyme qui, utilisant l'identité des libraires associés Hans Kasper Arkstee et Hendrick Merkus (demi-frère du précédent), sous l'adresse d'Amsterdam (et parfois aussi de Leipzig), dissimule des éditions généralement françaises, notamment de Paris et de Rouen, entre 1753 et 1774 au moins

  • En 1771, obtient 2 permissions tacites de la Direction de la Librairie du royaume de France pour des éditions en langue française (BnF, ms. fr. 21993, n° 1742 et 1744). En 1779, un avis diffusé aux foires de Francfort et de Leipzig indique que le "Barstecherische Verlag" a été repris par le libraire Philipp Heinrich Perrenon à Münster. Un "Baerstecher" figure pourtant encore à Clèves dans l'"Almanach de la librairie" de 1781

  • Librairie. - Officine dirigée par la veuve de Jakob Friedrich Bez née Kalt (qui rédige son testament en 1774), associée à son fils d'un premier lit Martin Wagner (fils du libraire Thomas Wagner). Publie un catalogue impr. en 1768 au moins

  • Cartographe connu surtout pour une série de 5 cartes publiées de 1752 à 1755 et offertes aux souscripteurs du Universal dictionary of trade and commerce de Malachy Postlethwayt. - Ses initiales SW apparaissent seulement sur la feuille Sud Ouest de la carte d'Amérique du Nord

  • Imprimeur; imprimeur du "Gymnasium" royal [de Danemark] (1744). - Succède à Hinrich Christian Hülle en association avec son frère Ludwig Heinrich Burmester. L'imprimerie est reprise en 1774 par Johann Konrad Wehrt à Plön

  • Imprimerie ; imprimerie du "Gymnasium" royal [de Danemark]. - A succédé à Hinrich Christian Hülle. L'imprimerie est reprise en 1774 par Johann Konrad Wehrt à Plön

  • Imprimeur ; imprimeur du "Gymnasium" royal [de Danemark] (1744). - Succède à Hinrich Christian Hülle en association avec son frère Christian Ludwig Burmester. L'imprimerie est reprise en 1774 par Johann Konrad Wehrt à Plön

  • Imprimeur et libraires de Son Éminence [l'archevêque de Besançon]. - Association qui comprend notamment l'imprimeur-libraire Jean-Félix Charmet (1739?-1782), jusqu'en 1771, son frère (Charles-) Antoine, libraire, et ses sœurs, libraires

  • Libraire. - Deuxième fils du libraire parisien Théodore Dehansy (1700?-1771). Appelé "fils" (1764) ou "aîné" (1772). Reçu maître le 17 avril 1760. Décédé à Paris en oct. 1774 ; sa veuve vend alors son fonds à ses beau-frère (Honoré-Clément Dehansy) et belle-sœur pour 130 000 l.

  • Libraire. - Colporteur sous le manteau à Paris, il y est reçu libraire non juré par lettres patentes du 4 oct. 1767. Décédé à Paris en mars 1774

Organisations créées en 177415 documents

  • Concile de la province écclésiastique de Chacas (diocèses de l'Amérique espagnole) réuni sur l'ordre du roi d'Espagne. - Ses décisions ne furent entérinées ni par le pouvoir espagnol, ni par l'Église

  • L'Imperial-regio collegio Longone est issu en 1774 de la fusion du "Collegio dei nobili" avec le "Collegio Longone". - En 1861, le collège est retiré aux barnabites et devient le Convitto nazionale Longone placé sous la tutelle du Ministère de l'instruction publique. - Une partie des bâtiments est alors affecté au liceo-ginnasio Parini, qui déménagera en 1934. - À la suite du bombardement du 13 août 1943 qui détruit le siège de la questure, les bâtiments du convitto sont réquisitionnés pour abriter celle-ci. - Le convitto sera réinstallé par la suite via degli Olivetani

  • Institution américaine avant l'indépendance. - Assemblée législative commune aux 13 colonies britanniques à l'origine des États-Unis d'Amérique

  • Congrégation enseignante et caritative fondée en 1774 par Mlle de Louvencourt à Amiens. Elle essaima à Doullens, Dunkerque, Roye et Paris, mais déclina après la loi de 1901. En 1952, elle ne comptait plus que 24 religieuses et fut absorbée par la congrégation du Patronage de Saint-Joseph

  • Raison sociale fictive qui, en 1774, dissimule une édition française (peut-être parisienne) du "Triomphe de la Ligue ou la Nation vengée...", publiée à l'occasion de l'avènement de Louis XVI

  • Bibliothèque nationale et universitaire a été fondée en 1774 , après la dissolution de Jésuites par le décret sous le régne de Marie-Thérèse d'Autriche, reine de Hongrie et de la Croatie à partir des restes de la bibliothèque des Jésuites et plusieurs bibliothèques des monastères. - Elle porte son nom actuel depuis la fondation de l'Université slovène en 1919, qu'elle a integré en cette m̂eme année

Organisations ayant cessé d'exister en 177416 documents

  • Abbaye de Bénédictins fondée en 807 et supprimée en 1774. S'est appelée à l'origine abbaye Saint-Étienne d'Azil

  • Abbaye de chanoines réguliers de l'Ordre de Saint-Victor. - Adopte la réforme de Bourg-Achard en 1687

    Les bâtiments subsistant sont classés monument historique en 1913 ; achetés par la Ville de Cherbourg en 1961

  • Une des plus anciennes abbayes françaises de l'ordre de Saint-Benoît, fondée vers 656 par saint Genès, évêque de Clermont, qui y fut enterré. Elle adhéra au XVIIe siècle à l'Etroite observance de l'ordre de Cluny. Supprimée en 1774. Sa remarquable abbatiale est devenue église paroissiale

  • Vers 1039 quatre chanoines du chapitre cathédral d'Avignon se retirèrent dans un sanctuaire dédié à Saint-Ruf non loin de la ville, et y fondèrent une abbaye où fut restaurée la règle primitive de Saint-Augustin. L'abbaye devint chef d'un ordre canonial qui se répandit dans toute l'Europe avec plus de 800 chapitres. En 1210, les chanoines abandonnèrent l'abbaye de Saint-Ruf ruinée, et se fixèrent à Valence. - Au XVIIIe siècle l'ordre était en décadence. Ses biens et revenus furent unis à ceux de l'ordre de Saint-Lazare (concordat du 6 octobre 1760) et les quelques chanoines restant demandèrent et obtinrent leur sécularisation en 1774

  • Collège pour l'éducation de jeunes nobles fondé en 1573 par saint Charles Borromée qui le confia d'abord aux jésuites puis aux oblats de saint Ambroise. - En 1684, l'archevêque de Milan Filippo Visconti le confie à nouveau aux jésuites qui le dirigeront jusqu'à la suppression de la Compagnie de Jésus en 1773. - En 1774, il passe sous la direction des barnabites et fusionne avec le Collegio dei nobili Longone pour devenir l'Imperial-regio collegio Longone, aujourd'hui appelé Convitto nazionale Pietro Longone

  • Collège pour l'éducation de jeunes nobles fondé en 1723 à Milan par les pères barnabites et bénéficiant du titre d'impérial à partir de 1728. - Il a fusionné en 1774 avec le Collegio dei nobili pour devenir l'Imperial-regio collegio Longone, aujourd'hui appelé Convitto nazionale Pietro Longone

  • En 1771, par la réforme de Maupeou, la cour des aides de Clermont devient conseil supérieur, supprimé lors du rétablissement des parlements en 1774

  • Créé par Maupeou en 1771, il est supprimé lors du rétablissement des parlements en 1774

  • Créé par Maupeou en 1771, il est supprimé lors du rétablissement des parlements en 1774

Organisations ayant débuté leur activité en 17743 documents

  • Raison sociale fictive qui, en 1774, dissimule une édition française (peut-être parisienne) du "Triomphe de la Ligue ou la Nation vengée...", publiée à l'occasion de l'avènement de Louis XVI

  • Imprimerie-librairie fondée le 1er mars 1774 par l'imprimeur-libraire Jean Pierre Heubach (1736-1799), en association avec le pasteur bernois Jacques François Durand (1727-1816), futur recteur de l'académie de Lausanne. J. P. Heubach est le principal gérant, aidé par un codirecteur, Louis Scanavin jusqu'en juin 1775 puis le Genevois Jean Pierre Bérenger (1737-1807), homme de lettres en exil, et par un secrétaire, Antoine Saunier (1734-1807), maître écrivain d'origine française ; le principal bailleur de fonds étant Samuel Kirchberger (1735-1786), secrétaire d'État de la république de Berne. La Société typographique de Lausanne est dissoute dès mars 1783 (acte officiel de déc. 1784). J. P. Heubach remonte alors une nouvelle société sous la raison : "Heubach et compagnie"

    De 1774 à 1778, la S. T. L. travaille épisodiquement avec la Société typographique de Neuchâtel. De mai 1778 à mars 1783, les Sociétés typographiques de Lausanne, Berne et Neuchâtel travaillent en "confédération" (association partielle), rachetant en mai 1778 l'imprimerie de la Société littéraire et typographique d'Yverdon

  • Imprimerie. - Le fonds de la "Stamperia orientale Medicea" fondée à Rome à la fin du XVIe siècle s'y retrouve

Organisations ayant cessé leur activité en 17743 documents

  • Raison sociale fictive qui, en 1774, dissimule une édition française (peut-être parisienne) du "Triomphe de la Ligue ou la Nation vengée...", publiée à l'occasion de l'avènement de Louis XVI

  • Imprimerie-librairie de l'université jésuite de Kassa (aujourd'hui Košice, Slovaquie). Directeurs successifs : Franciscus Letavszky de 1716 à 1717, Johann Andreas Hörmann en 1721, Henrik János Frauenheim de 1721 à 1737, Károly Märcklinger en 1741. Johann Michael Landerer rachète cette imprimerie après la suppression de la Compagnie de Jésus (1773)

  • Autre(s) graphie(s) : Waysenhaus Buchdruckerey. - Imprimerie

Œuvres créées en 1774505 documents

Œuvres terminées en 177416 documents

Spectacles représentés en 17745 documents

Documents publiés en 17743739 documents

  • [12e] Simphonie concertante a plusieurs instruments...

    Description matérielle : 10 parties
    Description : Note : Parties : vl. obl., vlc. obl., vl. I, vl. II, vla I et II en part, b., cl. I, cl. II, cor I, cor II
    Édition : Paris : de La Chevardière , [ca 1774]
    Compositeur : Carl Stamitz (1745-1801)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39792549w]
  • [12°] Simphonie concertante à plusieurs instruments, composée par Charles Stamitz...

    Description matérielle : 10 parties in-fol.
    Description : Note : Violino Obligato, 2 ff. limin., 5 p. ; Violoncello Obligato, 5 p. ; Violino Primo, 4 p. ; Violino Secondo, 4 p. ; Viola Primo e Secondo (partition) 5 p. ; Clarinetto Primo, Clarinetto Secondo, Corno Primo et Corno Secondo, 1 p. chacun ; Basso, 3 p.. - Les ff. limin. portent un cat. de l'éditeur. - 12° symphonie, en si ♭.
    Édition : Paris : de la Chevardière , [ca 1774]
    Compositeur : Carl Stamitz (1745-1801)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb432824087]
  • 1774 L'ascenza S. Moise // Del Sig.r Ferdinando Bertoni

    Description matérielle : 1 partition (11 f.) : 22,5 x 29 cm
    Description : Note : Titre propre pris au départ. - D'une autre main au départ : "N° 3". - Livret de Pietro Metastasio. - 1ère représentation : Venise, Théâtre San Moisè, Ascension 1774. - Rôle : Sidreno (Ut 1). - Vl 2, vla, b, ob 2, cor 2
    Sources : Wiel, I teatri musicali veneziani, n° 806
    Édition : , 1774
    Compositeur : Ferdinando Bertoni (1725-1813)
    Librettiste : Pietro Metastasio (1698-1782)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396072435]
  • [19 Vignettes]

    [estampe]

    Description matérielle : 19 est. : gravure en taille-douce ; 19,2 x 15,2 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Pour les vol. III (1776) et VI (1782)
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome II, Baquoy (Pierre) - Bizac / Bibliothèque nationale, Département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1933, article BARON (Claude), n. 6
    Édition : [Paris] : [Impr. royale] , [entre 1774 et 1789]
    Dessinateur du modèle : Jacques de Sève
    Graveur : Claude Baron (1738-1770)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44530617w]
  • [1] Concerto à violon principal, premier et second violon, alto et basse, deux hautbois, deux cors...

    Description matérielle : 7 parties
    Description : Note : Parties : vl. princ., vl. I, vl. II, 2 vla en part., b., ob. I, ob. II. - Daté d'après : Annonces, affiches et avis divers, 7 mars 1774
    Édition : Paris : Sieber , [1774]
    Compositeur : Joseph Boulogne Saint-Georges (chevalier de, 1739?-1799)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39791895n]
  • 1.ère Vue des Environs de Lérida.

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : gravure en taille-douce ; 16 x 21,3 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Une femme poussant une brouette chargée de linge se dirige vers un cours d'eau, à dr. croisant un troupeau de chèvre dont on aperçoit le gardien à mi-corps. Derrière la femme haute ruine, revêtue de feuillage. A dr. au-dessus de la nappe d'eau alimentée par une cascade, terrains rocheux semé de buissons. En marge : "Du Cabinet de Mgr. le Duc de Praslin."
    "Mercure de France", juin 1774, p. 180
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 13, Laurent-Le Grand / par Yves Sjöberg ; sous la direction de Françoise Gardey,. - Bibliothèque nationale (Paris), 1974, article LE BAS (Jacques-Philippe), n. 109
    Édition : , [1774]
    Graveur : Jacques-Philippe Le Bas (1707-1783)
    Peintre du modèle : Bartholomeus Breenbergh (1600-1659?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44573916x]
  • 1.re Vue des environs de Paris

    [estampe]

    Description matérielle : 1 est. : aquatinte bleu, bistre et lavis d'encre de Chine, impression au repérage ; 20,1 x 31,4 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - aquatinte. - couleurs (impression)
    Note : Lettres blanches. Maison rustique et lavoir au bord d'une mare. Autre signature en bas, à dr. sur l'estampe : "Janinet sculp."
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 12, Janinet-Launay / par Michèle Hébert,... et Yves Sjöberg. - Bibliothèque nationale (Paris), 1973, article JANINET (Jean-François), n. 193
    Édition : , [entre 1774 et 1810]
    Graveur : Jean-François Janinet (1752-1814)
    Peintre du modèle : Louis-Gabriel Moreau (1740-1806)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb445700726]
  • [2e] Concerto a violon principalle, premier et second violon, alto et basse... [en si b.]

    Description matérielle : 5 parties
    Description : Note : Parties : 2 vl. princ., vl. I, vl. II, vla., b.. - Daté d'après : Annonces, affiches et avis divers, 19 septembre 1774
    Édition : Paris : Sieber ; Lyon : Castaud , [1774]
    Compositeur : Wilhelm Cramer (1746-1799)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397829969]
  • [2 Vignettes pour l'Oraison funèbre de ... Louis XV, le bien-aimé, prononcée dans l'église de N.-D. de Paris, le 7 septembre 1774, par Messire César-Guillaume de La Luzerne]

    [estampe]

    Description matérielle : 2 est. : gravures à l'eau-forte
    Description : Technique de l'image : estampe. - eau-forte
    Note : Éd. : in-4°
    Fleuron sur le titre et bandeau en tête de la p. 3
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du dix-huitième siècle. Tome II, Baquoy (Pierre) - Bizac / Bibliothèque nationale, Département des estampes ; par Marcel Roux,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1933, article BEUGNET (Jean), n. 5
    Édition : [Paris] , [1774]
    Graveur : Jean Beugnet (17..-1803)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44532933f]
  • [3e] Concerto à violon principalle, premier et second violon, alto et basse [2 hautbois, 2 cors]...

    Description matérielle : 7 parties
    Description : Note : Parties : vl. princ., vl. I, vl. II, vla., b., ob. I et II, cor I et II
    Édition : Paris : Sieber ; Lyon : Castaud , [ca 1774]
    Compositeur : Wilhelm Cramer (1746-1799)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397829980]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données