Auteurs nés en 1776370 documents

Auteurs morts en 1776168 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 177633 documents

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi, de monseigneur l'évêque, du clergé et de l'université (1783) ; imprimeur de Monseigneur (le) comte d'Artois (et de M. le duc de Chartres) (1787) ; imprimeur du département [de la Vienne] (1791). - Fils d'Aimé Barbier, garde-étalon du Roi. Avocat de formation. Reçu libraire en mars 1779. Gendre, cousin, associé dès 1776 puis successeur de l'imprimeur-libraire de Poitiers Jean-Félix Faulcon. Reçu imprimeur en juin 1783, après la mort de son beau-père. Receveur des deniers de la juridiction consulaire. Rachète en mars 1792 l'imprimerie et le fonds de Louis Braud. Son fils François-Aimé Barbier est breveté imprimeur le 15 juillet 1811 et libraire le 1er janv. 1813 en sa succession. Décédé à Poitiers en mai 1818

    À partir de 1809, travaille en association avec son fils François-Aimé Barbier

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi. - Originaire de Givet (Ardennes). Archiviste et dessinateur du génie de formation, il épouse en oct. 1774 la fille de l'imprimeur de la Marine à Lorient, Jean-Baptiste-Pierre Lemoué dit Durand, dont il obtient la survivance en déc. 1775 et à qui il succède par arrêt du Conseil du 12 août 1776

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi et de la ville [d'Albi] ; du diocèse d'Albi ; du pays d'Albigeois ; des trois ordres [du pays d'Albigeois]. - Fils aîné de l'imprimeur Jean-Baptiste Baurens qui meurt en 1771, et à qui sa veuve succède d'abord. Établi en 1776. Consul d'Albi en 1785. Meurt en avril 1820, mais ses héritiers continuent à publier sous son nom jusqu'en 1823

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi (et du présidial) ; imprimeur (national) du département du Gard. - Fils de l'imprimeur-libraire de Nîmes Antoine-Accurse Belle. Succède à sa mère, veuve d'Antoine-Accurse Belle, par arrêt du Conseil du 22 mai 1776. Imprime le "Journal de Nîmes" (janv. 1786 - déc. 1789) et le "Journal de Languedoc" (janv.-nov. 1787). Condamné à mort comme conspirateur par le tribunal criminel du département du Gard le 4 avril 1794 et exécuté peu après. Veuve attestée en activité en 1795

  • Autre(s) graphie(s) : Besian. - (Seul) Imprimeur du département de la Haute-Garonne (1792) ; imprimeur de la municipalité de Toulouse (1794-1803). - Exerce à Toulouse en tant que libraire dès 1776 (reçu maître peu avant 1778 d'après M.-T. Blanc-Rouquette). Travaille occasionnellement avec le libraire Jean Dupleix de 1782 à 1789. Exerce comme imprimeur dès 1791, seul d'abord, puis avec l'imprimeur-libraire Jean-Baptiste Tislet, de 1795 à 1803 sous la raison "Bésian et Tislet". Ne semble plus exercer après cette date

    Travaille en association avec l'imprimeur-libraire Jean-Baptiste Tislet d'avril 1795 à déc. 1803

  • Marchand-cartier actif à Strasbourg entre 1776 et 1808. - Fils de Claude Carey, plâtrier, et de Philiberte Maitre, de Chalon-sur-Saône. - Épouse le 15 juillet 1776 Elisabeth Odile Pescaire, veuve de Pierre-Jean Laborie puis du marchand-cartier strabourgeois Jean-Claude Jeantet. - Son neveu, Joseph, reprend l'activité de marchand-cartier de son oncle en 1807

  • Probablement décédé entre 1796 et juin 1798 (vente de son fonds par Thomas King en 1798)

    Associé à Robert Collins et Thomas King, puis à T. King seul (1790)

  • Publie un catalogue imprimé de sa librairie d'assortiment, en 1776, date à laquelle il semble s'être établi

  • Autre(s) graphie(s) : Desennes ; (De) Sennes. - Libraire de monseigneur (le) comte d'Artois (1788-1789). - Originaire de Cambrai, né avant 1752 ; neveu ou proche parent du libraire parisien Edme-Jean Le Jay, chez qui il est apprenti à partir de 1771. Reçu libraire le 31 déc. 1776. Suspendu du 4 sept. 1784 au 5 août 1785 pour vente de livres prohibés. À partir de 1791 et jusqu'en 1798, tient aussi imprimerie rue Royale, butte (Saint-) Roch (puis rue des Moulins). En faillite en sept. 1792. Publie "Le Vieux Cordelier" (5 déc. 1793 - 3 fév. 1794) de Camille Desmoulins ; arrêté le 17 mars 1794 au motif que ce journal met en cause plusieurs membres du Comité de Salut public. Libéré peu après le 9-Thermidor an II (27 juillet 1794), il publie en juin 1795 le n° 7 et dernier du "Vieux Cordelier", resté sur épreuves et posthume, C. Desmoulins ayant été guillotiné le 5 avril 1794. Breveté libraire le 1er oct. 1812. Son brevet est renouvelé le 15 mars 1817 mais il n'est plus attesté en activité après 1815

    A fréquemment travaillé à ses débuts en association avec son frère puîné et ex-apprenti Grégoire Desenne

Personnes ayant cessé leur activité en 177644 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Abranlyron de Modene. - Anagramme de l'auteur bourguignon Bernard de La Monnoye (1641-1728). Pseudonyme qui, en 1720 et 1776 au moins, dissimule des impressions dijonnaises de ses noëls patois : "Noei borguignon de Gui Barôzai..." (cf. Gabriel Peignot, "Nouvelles recherches littéraires, chronologiques... sur la vie et les ouvrages de Bernard de La Monnoye...", Dijon, 1832, pp. 69-70)

  • Nom patronymique : (Marie-) Geneviève Brigny (ou : Bligny). - Libraire. - Native de Savigny-sur-Orge (Essonne). Peut-être apparentée au colporteur Jean de Bligny, né vers 1698 à Paris. Surnommée Javotte ou "la Grande Javotte" avant son mariage avec le libraire parisien Jean-Pierre Auclou (1687?-1754), elle fait l'objet d'une saisie le 6 janv. 1746 pour avoir étalé des almanachs et des publications officielles au préjudice de la communauté des libraires et il lui est défendu par sentence de police du 29 mars suivant d'étaler sur le quai de Gesvres. D'après l'"Historique des libraires..." de l'inspecteur Joseph d'Hémery, à la date du 1er janv. 1752, Jean-Pierre Auclou "vient de se marier a [sic] une nommée la Grande Javotte, qui etoit colporteuse, qui ne l'a epousé que pour avoir une qualité. Elle étale depuis ce tems sous le quay de Gesvres, et colporte tout ce qu'il y a de suspect ; c'est un assés mauvais sujet qui fait enrager son mary avec qui elle se bat souvent". Sa fille de boutique, Françoise Al(l)aneau, est embastillée du 4 mars au 24 avril 1761 pour avoir transmis un manuscrit "impie et blasphématoire" à imprimer. La même est à nouveau surprise en 1764 à diffuser un livre prohibé, de même que la dame Gogué, autre fille de boutique de la veuve Auclou, en 1766. La veuve Auclou est elle-même embastillée le 18 juillet 1770 pour délit de librairie (elle déclare alors trembler "de la main droite" et ne pouvoir signer) puis transférée le 18 oct. suivant à la Salpêtrière. Encore en activité en 1775. Décédée en 1776

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur du Roi et de la ville. - Fils de l'imprimeur de Nîmes Gabriel Belle. Succède à son père et à la veuve de celui-ci par arrêt du Conseil du 26 avril 1728 ; dit alors âgé de 30 ans. Son fils Étienne Belle, reçu imprimeur en avril 1760, travaille dans son atelier. Dit âgé de 66 ans lors de l'enquête royale de 1764. Encore en activité en mai 1774. Sa veuve, attestée dès 1774, semble avoir imprimé en partie sous le nom de son mari jusqu'à sa démission et la reprise de l'atelier par leur fils Coste (ou Castor) Belle en mai 1776

  • Imprimeur du Roi et de monseigneur l'évêque d'Alès. - Son fils Coste (ou Castor) Belle succède à son imprimerie par arrêt du Conseil du 22 mai 1776

  • Variante(s) de prénom : Huibert. - Imprimeur-libraire. - Fils de l'imprimeur-libraire de Rotterdam Johannes Bent

  • Nom patronymique : Claude Crespy. - Libraire. - Fille d'un rôtisseur parisien. Épouse le libraire Pierre-Jacques Bienvenu après avril 1726 (décès de la première épouse de celui-ci). Succède à son époux, décédé en 1740. Condamnée par arrêt du Conseil du 22 fév. 1742 pour diffusion de livres imprimés sans permission. Soupçonnée en oct. 1742 d'avoir fait imprimer deux ouvrages sans permission, dont la tragédie "Mahomet" de Voltaire. Dénoncée par Voltaire au lieutenant général de police de Paris comme une "vendeuse de sottises imprimées qui étale dans le Palais-Royal au-dessus du café de Foy" et aurait vendu sous le nom de Voltaire une "Ode sur les conquêtes du Roi", elle est emprisonnée au For(t)-l'Évêque le 31 août 1744 et libérée le 12 oct. suivant à condition de ne plus exercer au Palais-Royal. Nouvelles saisies chez elle de livres défendus ou imprimés sans permission les 28 juillet 1745 et 18 mai 1746. À nouveau incarcérée au For(t)-l'Évêque, elle est condamnée par arrêt du Conseil du 7 août 1746 à 500 l. d'amende et à 4 mois de fermeture de boutique. À la suite d'une nouvelle saisie de livres prohibés dont "La Bibliothèque des damnez" et "Le Parfait Maçon" (15-18 nov. 1747), chez elle et chez son beau-frère, elle est convaincue d'avoir fait tenir une imprimerie clandestine cul-de-sac Pecquet, près de la rue des Blancs-Manteaux, condamnée par arrêt du Conseil du 14 déc. 1747 à 1 000 l. d'amende et déchue "pour toujours" de la librairie. En s'adressant au chancelier d'Aguesseau, elle parvient à faire suspendre l'exécution de cet arrêt et continue à exercer. À nouveau inquiétée en 1748 pour une édition sans permission saisie chez elle. En oct. 1750, le libraire Jean-Noël Leloup, un de ses voisins sur le quai des Augustins, se plaint au lieutenant général de police de ce qu'elle invective journellement "les uns et les autres" en se targuant de décourager "ceux qui la poursuiveroient [sic] en justice réglée" (BnF, ms. fr. 22068 (9)). À la date du 1er janv. 1752, l'"Historique des libraires" de l'inspecteur d'Hémery la dit, à tort, âgée de 40 ans et rapporte qu'elle "a eu beaucoup d'avantures [sic], elle avoit meme une imprimerie clandestine qui a eté saisie ; elle a eté a ce sujet destituée de son etat [... mais] on pretend qu'elle mar[r]onne plus que jamais". Décédée en nov. 1776

  • Pseudonyme qui, entre 1771 et 1776, dissimule une contrefaçon faussement datée 1751-1772, éditée à Paris par Charles-Joseph Panckoucke et à Genève, par Gabriel Cramer et Samuel III de Tournes

  • Associé au libraire Giovanni Bartolomicchi en 1773

  • Autre(s) graphie(s) : Chereau, J.. - Graveur, éditeur et marchand d'estampes. - Natif de Blois. Frère puîné et élève de François I Chéreau dit l'aîné (1680-1729), graveur, éditeur et marchand d'estampes à Paris. Gendre (1724) du marchand d'estampes parisien Jacques Chiquet. Spécialisé dans l'imagerie, pieuse notamment, qu'il exporte vers la péninsule Ibérique. Revend son fonds en août 1776, pour 24 000 l., à son petit-fils (fils de sa fille Geneviève-Marguerite Chéreau et de son neveu François II Chéreau) Jacques-François Chéreau (1742-1794). Décédé à Paris le 1er déc. 1776

    À partir de 1758, travaille en association avec son gendre le graveur et marchand d'estampes Jacques-Gabriel Huquier

  • Libraire. - Apprenti de son oncle William Colles à partir de 1766, exerce ensuite sans avoir été reçu libraire. Émigre en Amérique ; serait mort à New York en 1807

Organisations créées en 177625 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 17765 documents

  • Abbaye de Cisterciens fondée le 28 juin 1121 par Thibaud IV le Grand, comte de Champagne et de Blois, sur la demande de l'abbé de Cîteaux, saint Etienne Harding. Appelée le Petit-Cîteaux en raison de son importance, l'abbaye avait déjà fondé 29 monastères vers l'an 1140, dont 18 en Angleterre. - Mais la communauté déclina peu à peu. En 1768 elle ne comptait plus que 8 moines. Elle s'éteignit vers 1776

  • Abbaye de Bénédictins de l'ordre de Cluny fondée vers 950 par Aton de Benoît, vicomte de Béziers. En 1768, il y restait dix religieux de l'Ancienne Observance. Ils furent dispersés en 1776, la Commission des réguliers ayant supprimé l'Ancienne Observance de Cluny. - L'abbatiale est devenue église paroissiale, ce qui reste de l'abbaye est occupé par la mairie

  • En 1736 Louis Roslet, ancien curé de Brienne, avait fait un don pour la fondation d'un collège, qui serait confié par un prêtre séculier. Mais le 7 septembre 1744 l'évêque confia le collège aux Minimes ; il ouvrit cette année là. En 1768, 4 religieux seulement desservaient cet établissement qui manquait de revenus, si bien que par une déclaration du 1er février 1776 le roi en fit une succursale de l'Ecole Militaire de Paris

  • La Maison d'Effiat a été fondée en 1627 et est devenue un pensionnat au début du XVIIIe siècle. Transformé en Ecole royale militaire en 1776, le collège a été fermé en 1793

  • Collège fondé vers 1686 pour l'éducation des pauvres gentilshommes, auprès du Monastère de Saint-Germer, et qui fonctionna juqu'à 1776

Organisations ayant débuté leur activité en 17762 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Kaiserliches königliches Normalschulbücherverlag. - Imprimerie-librairie. - Officine qui prend la suite de l'imprimerie jésuite de l'académie Saint-Clément ; la Compagnie de Jésus ayant été expulsée en 1773, l'imprimerie continuait à fonctionner sous la direction de son "facteur" Jan Adam Hagen. Le 25 mai 1776, elle passe sous tutelle de l'autorité administrant les écoles ordinaires, et J. A. Hagen reste son "premier facteur"

Organisations ayant cessé leur activité en 17761 document

  • Association formée autour du privilège des œuvres de saint Augustin, accordé le 24 janv. 1770 à Augustin-Martin Lottin dit l'aîné, et partagé le 16 fév. suivant avec Antoine-Prosper Lottin dit le jeune, Claude-Jean-Baptiste II Hérissant, Charles-Pierre Berton, Honoré-Clément Dehansy dit l'aîné, Charles Saillant (associé à Jean-Luc III Nyon) et Jean Desaint. Composition de l'association en 1776 (publication des "Confessions" de saint Augustin) : Augustin-Martin Lottin dit l'aîné, Antoine-Prosper Lottin dit le jeune, Veuve de Claude-Jean-Baptiste II Hérissant, Charles-Pierre Berton, Honoré-Clément Dehansy dit l'aîné, Charles Saillant, Jean-Luc III Nyon, Veuve de Jean Desaint

Œuvres terminées en 177614 documents

Spectacles représentés en 17764 documents

Documents publiés en 17764373 documents

  • [12] Simphonie concertante à plusieurs instruments... exécuté au Concert spirituel et aux concert de Messieurs les Amateurs

    Description matérielle : 10 parties séparées
    Description : Note : Parties : vl. I princ., vl. II princ. vl. I, vl. II, vla, ob. I, ob. II, cor I, cor II
    Édition : Paris : Mme Bérault , [1776]
    Compositeur : Giuseppe Maria Cambini (1746?-18..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39781902w]
  • [13e] Simphonie concertante à plusieurs instruments... exécuté au Concert spirituel et à celui de Messieurs les Amateurs

    Description matérielle : 10 parties séparées
    Description : Note : Parties : vl. I princ. vl. II princ. vl. I, vl. II, vla, b., ob. I, ob. II, cor I, cor II
    Édition : Paris : Durieu , [ca 1776]
    Compositeur : Giuseppe Maria Cambini (1746?-18..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39781904k]
  • [13] Simphonie concertante a plusieurs instruments... exécuté au Concert spirituel et aux concert de Messieurs les Amateurs

    Description matérielle : 10 parties séparées
    Description : Note : Parties : vl. I princ., vl. II princ., vl. I, vl. II, vla. b., ob. I, ob. II, cor I, cor II
    Édition : Paris : Mme Bérault , [1776]
    Compositeur : Giuseppe Maria Cambini (1746?-18..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397819037]
  • [14e] Simphonie concertante à plusieurs instruments... exécuté au Concert spirituel et aux concerts de Messieurs les Amateurs

    Description matérielle : 10 parties séparées
    Description : Note : Parties : vl. I princ., vl. II princ., vl. I, vl. II, vla, b., ob. I, ob. II, cor I, cor II
    Édition : Paris : Mme Bérault , [1776]
    Compositeur : Giuseppe Maria Cambini (1746?-18..)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39781905x]
  • [15e] Simphonie concertante a plusieurs instruments...

    Description matérielle : 11 parties
    Description : Note : Parties : vl. I obl., vl. II obl., vlc. obl., vl. I, vl. II, vla I et II en part., b., cor I, cor II, cl. I, cl. II. - Daté d'après : Mercure de France, août 1776
    Édition : Paris : Sieber , [1776]
    Compositeur : Carl Stamitz (1745-1801)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb397925534]
  • [15°] Simphonie concertante à plusieurs instruments, composés [sic] par Stamitz...

    Description matérielle : 10 parties in-fol.
    Description : Note : Violino Primo Obligato, 6 p. ; Violino Secondo Obligato, 5 p. ; Violoncello Obligato (2 ex.) 4 p. ; Violino Primo, 3 p. ; Due Viola (partition) 3 p. ; Clarinetto Primo et Corno Primo. 2 p. chacun ; Clarinetto Secondo et Corno Secondo, 1 p. chiffr. 3 chacun ; Basso, 3 p., la p. 1 en blanc. - La p. 6 du 1° viol. solo porte un cat. de l'éditeur. - 15° Symphonie, en fa. - Une copie ms. ancienne est jointe : "Simphonia Concertanta" (3 fasc. in-4° obl., 230 + 311 mm.) pour ces 2 parties seul.t : "Violino I°" 4 ff. n. c. et "Basso" (2 copies id.) 3 ff. n. c.
    Édition : Paris : Siéber , [1776]
    Compositeur : Carl Stamitz (1745-1801)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43282410s]
  • [15 vignettes libres]

    [estampe]

    Description matérielle : 15 est. : gravure en taille-douce
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Cohen, 6.e éd., col. 242 : "... 15 figures libres, dont une avant la lettre, servant de frontispice, non signées... Les figures de cette édition très rares comptent parmi les plus belles de Borel et d'Elluin... Il existe une copie à la date de 1791, où les figures sont retournées... Les 15 dessins originaux se trouvent dans la collection Bérard."
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. Tome VIII, Duflos (Claude)-Ferée / par Marcel Roux,... ; avec la collab. d'Edmond Pognon,... - Bibliothèque nationale (Paris), 1955, article ELLUIN (François-Roland), n. 15
    Sources : Guide de l'amateur de livres à gravures du XVIIIe siècle / Henri Cohen, 6e éd., 1912, col. 242
    Édition : [A Londres] : [chez G. Fenton] ; [Paris] : [Cazin] , [1776]
    Dessinateur du modèle : Antoine Borel (1743-1810?)
    Graveur : François-Roland Elluin (1745-1810?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44555395g]
  • 1776 Les Romans

    Mr Lainé Iphis jeune Berger, [maquette de costume]

    Description matérielle : 1 dess. : mine de plomb, encre métallogallique ; 230 x 174 mm
    Description : Technique de l'image : dessin. - encre métallogallique noire. - crayon graphite
    Note : Titre propre pris au recto. - Annotation en bas du dessin : "fonds vert pome Mante Rose // Doublé de Blanc orné de // Rose"
    Sources : Les dessins de costumes de scène de 1750 à 1790 dans les collections patrimoniales françaises / Marie-José Kerhoas, 2007
    Édition : , 1776
    Dessinateur : Louis-René Boquet (1717-1814)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb423730771]
  • [17e] Simphonie concertante à plusieurs instruments...

    Description : Note : Partie : vl. princ.. - Daté d'après : Annonces, affiches et avis divers, 7 mars 1776
    Édition : Paris : Sieber , [1776]
    Compositeur : Carl Stamitz (1745-1801)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39792554g]
  • [1.er Cahier]

    [estampe]

    Description matérielle : 6 est. : gravure en taille-douce ; 22,5 x 38 cm
    Description : Technique de l'image : estampe. - burin. - eau-forte
    Note : Comprend : N° 1. [Berline de campagne à six portières pour huit places montée à la Polignac] ; N° 2. [Berline à longues souspentes montée à cris] ; N° 3. [Désobligeante montée à la Polignac] ; N° 4. [Berline à double ressort montée à la Dhalem, et avec arc] ; N° 5. [Désobligeante montée à la Dhalem avec arc] ; N° 6. [Cabriolet monté sur cris]
    Notice chargée sans modification à partir de l'Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle
    Sources : Inventaire du fonds français, graveurs du XVIIIe siècle / Bibliothèque nationale, Département des estampes. 12, Janinet-Launay / par Michèle Hébert,... et Yves Sjöberg. - Bibliothèque nationale (Paris), 1973, article JUILLET (Jacques), n. 61
    Édition : [Paris] : [chez Le Père et Avaulez] , [ca 1776]
    Graveur : Jacques Juillet (1739-17..?)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44570990m]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données