Auteurs nés en 1807651 documents

Auteurs morts en 1807338 documents

Personnes ayant débuté leur activité en 180731 documents

  • Variante(s) de prénom : Élisée-François-Laurent. - Breveté imprimeur le 20 juillet 1811 et libraire le 1er janv. 1813 (brevet renouvelé le 26 mai 1820). Son fils aîné (?) A. Aubanel paraît lui succéder

  • Libraire. - Natif de Paris. Mentionné dans le "Manuel de la librairie" de 1807 en qualité de libraire à Paris, mais ses premières publications connues datent de 1809. Breveté libraire à Paris le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 11 sept. 1818). Ne semble plus exercer au-delà de 1824, même s'il figure encore à l'"Annuaire des imprimeurs" de 1829. Inventaire après décès le 23 mars 1845 d'"Antoine Debeausseaux propriétaire, passage du Commerce, cour de Rohan, n° 3"

  • Nom patronymique : Dorothée Bory. - Succède à Joseph-Marie Bousquet en 1807 ou peu avant. Encore attestée en activité en mai 1810. Son fils Hippolyte Bousquet, breveté imprimeur le 15 juillet 1811 et libraire le 1er janv. 1813, lui succède

  • Libraire-éditeur ; libraire de l'Académie impériale de Lyon (1810). - Exerce la librairie à Lyon à partir de 1807. Associé à partir de 1807 à Edme Yvernault (1769-1841) sous la raison "Yvernault et Cabin". Leur association prend fin en 1813 (cf. "Edme Yvernault et l'émigration", 1842, p. 15). Breveté libraire à Lyon le 1er janv. 1813 (brevet renouvelé le 1er août 1818). Exerce ensuite sous la raison "Cabin et compagnie". Se démet en 1823 de son brevet de libraire pour Lyon en faveur de Jacques-Isidore Baron et l'échange contre un brevet pour Paris, où il est breveté le 24 juin 1823. Décédé à Paris en mars 1828 d'après l'état civil parisien reconstitué

    Travaille en association avec Edme Yvernault de 1807 à 1813

  • Exerce l'imprimerie à Fontainebleau en 1807. Vraisemblablement épouse de Pierre-Marie-Sébastien Catineau-Laroche (1772-1828) dont elle imprime en 1807 les "Réflexions sur la librairie, dans lesquelles on traite des propriétés littéraires, des contrefaçons, et de la censure..."

  • Nom patronymique : Madeleine-Rose Chanoud (ou : Charroux). - Variante(s) de prénom : Magdeleine-Rose. - Exerce dès 1807 à Paris d'après le "Manuel de la librairie". Brevetée libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 24 mars 1820). Ne semble plus en activité après 1831. Brevet transmis à Honoré-Louis Bertrand le 12 juin 1830. À distinguer d'une "Mademoiselle Charpentier", peut-être sa fille, exerçant la librairie sans brevet en 1820-1821

  • Publie sous son nom dès 1807. Figure parmi les imprimeurs répertoriés à Paris en fév. et avril 1810 et non maintenus comme imprimeurs par les arrêtés de janv. et mars 1811. Lors de l'enquête des inspecteurs de la librairie de déc. 1810, il apparaît sous la graphie "Chassignon" et est qualifié de "compagnon imprimeur et sans patente [...] l'homme le plus sale, le plus dégoutant [sic], ainsi que tout ce qui l'entoure : a quatre chiens chez lui ; on n'ose y entrer [...] imprimerie obscure, clandestine". D'après la même enquête, accusé d'avoir imprimé une complainte, saisie à Versailles, sur la dissolution du mariage de l'empereur avec l'impératrice Joséphine, il aurait été arrêté le 15 janv. 1810, enfermé un mois à Bicêtre, et obligé de revendre son matériel. Réussit cependant à se faire breveter libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 6 janv. 1820) et imprimeur pendant la Restauration, le 14 déc. 1821, en succession d'Étienne-Joachim Doublet. D'après son dossier aux Archives nationales, accusé d'avoir monté une imprimerie clandestine en 1838, il aurait été condamné en 1841. Sulpice-Marie Gaittet est breveté imprimeur en sa succession le 10 avril 1854

  • Frère aîné du libraire parisien Jean-Baptiste Chaumerot dit Chaumerot jeune (né en 1787 à Dijon). En activité dès 1807, il est breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 24 mars 1820). Franc-maçon. Encore en activité en août 1821, et peut-être jusqu'en 1830

  • Également huissier-priseur et huissier près le tribunal de première instance. Semble n'avoir publié qu'occasionnellement

  • Exerce l'imprimerie à Londres en 1807-1808. Probablement père d'un James II Denneth, éditeur en activité à Londres entre 1814 et 1849 d'après le "British Book Trade Index"

Personnes ayant cessé leur activité en 1807107 documents

  • Relieur de formation, il semble s'être établi en qualité de libraire à la faveur de la Révolution

  • Variante(s) de prénom : Georg

  • Variante(s) de prénom : Friedrich Wilhelm. - Imprimeur-libraire. - Musicien ; d'origine bavaroise. Arrêté en oct. 1793 lors de l'occupation de Deux-Ponts par les troupes françaises, il est accusé de contrefaçon et incarcéré à Metz. Libéré et remis en possession de ses biens par décision de justice du 1er déc. 1794, à la condition de s'établir à Metz comme imprimeur. Fondateur en 1797 de la Société philharmonique de Metz. - De 1803 à 1806, travaille en association avec l'imprimeur Claude Lamort

  • A travaillé le plus souvent en association avec Braun

  • Imprimeur de la Société populaire de Clermont-Ferrand. - Libraire reçu le 23 mai 1778 et établi imprimeur à la faveur de la Révolution (reprend l'atelier de Pierre Beaufils, qui est peut-être son beau-frère). Cesse d'exercer avant 1813

  • Librairie fondée avant juin 1803 par les frères Louis-François dit François Bertin l'aîné (1766-1841) et Louis-François dit Louis Bertin de Vaux (1771-1842), fils d'un écuyer du duc de Choiseul, devenus journalistes pendant la Révolution et propriétaires du "Journal des débats" à partir de janv. 1800. En butte à ce titre à la politique répressive du régime (Bertin aîné est incarcéré en fév. 1801 puis exilé jusqu'en 1804, son frère inquiété puis arrêté). Leur activité de librairie ne semble pas s'être prolongée au-delà de 1807

  • Imprimeur du Lycée des étrangers (1798). - Cesse d'exercer l'imprimerie entre 1804 et 1807

    En 1797, travaille en association avec Moller (ou Molère) ; en 1797 et 1798, jusqu'en nov., avec Raphel, imprimeur avec qui il fait paraître le périodique des "Veillées des Muses"

  • Entré en apprentissage chez François I Belin le 18 janv. 1788 pour 4 ans. Semble s'être établi à la faveur de la Révolution. Poursuivi, ainsi que sa femme et sa fille, pour avoir imprimé le "Discours aux Welches" de P. Landes (fév.-juin 1790). N'est plus attesté après 1807

  • Libraire et marchand d'estampes, de musique, de cartes géographiques, de papiers peints ; libraire (ordinaire) du Roi, de la Reine et de la famille royale. - Fils d'un colporteur de livres de Montsurvent, près de Coutances. Orphelin dès l'âge de 9 ans, il est formé par un oncle qui tient commerce de livres et d'estampes sur la rampe de la Chancellerie à Versailles. Lui-même s'y établit vers 1769. En 1775, ouvre un cabinet littéraire à Versailles et un autre magasin à Paris. Soupçonné de vendre des livres prohibés, il est emprisonné du 10 au 16 mai 1782. Élu conseiller municipal de Versailles en 1790 et 1792 puis juge au tribunal de commerce et juge suppléant à la justice de paix. Fait plusieurs fois l'objet de fouilles et de perquisitions pendant la Révolution. Dès juillet 1792, cède sa boutique au libraire Nicolas Angé puis, en 1802, contribue à l'établissement comme libraire de son gendre Antoine-Hippolyte Étienne (1776-1840), mais semble cependant avoir continué à exercer. Dit âgé de 36 ans lors de son mariage (nov. 1776) et de 67 ans et 6 mois lors de son décès (Montigny-le-Bretonneux, Yvelines, 25 avril 1808)

  • Autre(s) graphie(s) : Bollen, Veuve de Joseph Albert. - Serait fille de Joseph François Desoer

Organisations créées en 180764 documents

Organisations ayant cessé d'exister en 180714 documents

  • Établissement privé d'enseignement du droit. - Fondé le 9 floréal an IX sous le nom de "Institut de jurisprudence et d'économie politique", qu'il conserve jusqu'en 1802. - Contraint de cesser ses activités début 1807, suite au rétablissement de la Faculté de droit de Paris en 1806

  • Autre(s) graphie(s) : Bibliopolium novum aulae et academiae ; Hof- und akademische Buchdruckerei. - Imprimerie de l'académie des sciences de Mannheim, fondée le 12 avril 1765 (privilège d'imprimer du 22 mai 1765). Annexe le 12 janv. 1766 la librairie de l'académie ("Akademie Buchhandlung"), dirigée par Tobias Löffler. Le 24 oct. 1771, l'académie rachète l'imprimerie de la veuve de Nicolas Pierron. Le 1er nov. 1777, quatre membres de l'académie (J. C. Häffelin, K. F. Günter, E. A. Lamey et F. K. Medicus) rédigent un bail qui fonde la nouvelle librairie de la cour et de l'académie ("Neue Hof- und Akademie Buchhandlung"). Le 1er janv. 1791, la librairie, son fonds et son privilège sont vendus aux libraires Christian Friedrich Schwan et Gottlieb Christian Götz. L'imprimerie restée en activité jusque-là est finalement achetée aux enchères par l'hôpital de la ville le 2 mars 1807

  • Convoquée par décret impérial du 30-05-1806. - Parfois appelée abusivement "Assemblée des notables". - Jugeant que cette assemblée ne réussissait pas à élaborer correctement les décisions politiques et religieuses nécessaires, notamment concernant les rapports entre les juifs et l'Etat, Napoléon décida de faire revivre une institution juive disparue depuis 70 après J.-C., le Grand sanhédrin

  • Issu du duché de Brunswick, annexé par Napoléon en 1807

  • Issu du duché de Brunswick, annexé en 1807 par Napoléon

  • En 1925 a été reconverti en central téléphonique

  • En 1713, alors que la salle de l'Opéra était installée au Palais-Royal, un hôtel, situé rue Saint-Nicaise, abritait les divers services administratifs et servait de magasin de costumes, de décors, etc. L'Ecole de chant fut alors désignée dans le langage courant par la dénomination "Ecole du Magasin" ou par abréviation "Le Magasin"

  • Assemblée créée par la constitution de l'an VIII, chargée d'émettre un voeu, favorable ou défavorable, sur les projets de lois du gouvernement. - Divisée en trois sections permanentes (Législation, Intérieur, Finances) par le règlement du 11 germinal an X. - Supprimée en 1807

  • La convocation du Grand sanhédrin, qui comprenait des représentants de l'Etat, fut précédée par les travaux de l'Assemblée des députés des israélites de France et du Royaume d'Italie dont Napoléon avait jugé qu'elle ne réussissait pas à élaborer correctement les dispositions religieuses et politiques nécessaires, notamment concernant les rapports entre les juifs et l'Etat. - Ces deux instances furent à l'origine de la création du Consistoire central et des consistoires particuliers

Organisations ayant cessé leur activité en 18072 documents

  • Autre(s) graphie(s) : Bibliopolium novum aulae et academiae ; Hof- und akademische Buchdruckerei. - Imprimerie de l'académie des sciences de Mannheim, fondée le 12 avril 1765 (privilège d'imprimer du 22 mai 1765). Annexe le 12 janv. 1766 la librairie de l'académie ("Akademie Buchhandlung"), dirigée par Tobias Löffler. Le 24 oct. 1771, l'académie rachète l'imprimerie de la veuve de Nicolas Pierron. Le 1er nov. 1777, quatre membres de l'académie (J. C. Häffelin, K. F. Günter, E. A. Lamey et F. K. Medicus) rédigent un bail qui fonde la nouvelle librairie de la cour et de l'académie ("Neue Hof- und Akademie Buchhandlung"). Le 1er janv. 1791, la librairie, son fonds et son privilège sont vendus aux libraires Christian Friedrich Schwan et Gottlieb Christian Götz. L'imprimerie restée en activité jusque-là est finalement achetée aux enchères par l'hôpital de la ville le 2 mars 1807

  • Imprimerie en activité à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) pendant la durée du camp de Boulogne, au service des armées et de la flottille installées dans la ville en vue d'une invasion de l'Angleterre. D'abord dénommée "Imprimerie de la Marine" de 1803 à 1805 environ, elle prend ensuite le nom d' "Imprimerie de l'Aigle impériale". Dirigée par l'imprimeur Jean-Nicolas Hautbout (1758-18..) qui la cède vers 1805, peu après la levée du camp, à Duperré-Vernert. Imprimerie mise en vente en mars 1808 (d'après F. Morand, in "L'Année historique à Boulogne-sur-Mer", p. 40-41)

Œuvres créées en 1807133 documents

Œuvres terminées en 180716 documents

Spectacles représentés en 180749 documents

Documents publiés en 18072363 documents

  • 10 centimes

    Description : Note : France 3624
    Cote : BNF Richelieu Monnaies, médailles et antiques exemplaire unique
    1807
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [s.d.]
    Autorité émettrice de monnaie : Napoléon Ier (empereur des Français, 1769-1821)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38639852r]
  • 15 [e] Concerto à violon principal, deux violons, alto et basse, deux hautbois, deux cors ad libitum par Viotti... [Giazotto 84 Partie de violon principal]. [W I : 15]

    Edition corrigée
    Description matérielle : 1 partie (12 p.), 35 cm
    Description : Note : Retirage corrigé d'une éd. antérieure à 1803, d'après un catalogue d'éditeur de cette date. - Daté d'après Devriès/Lesure
    Édition : Paris : A. Le Duc , [entre 1807 et 1812]
    Compositeur : Giovanni Battista Viotti (1755-1824)
    Ancien possesseur : Pierre Baillot (1771-1842)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43324018v]
  • 17 fevrier 1807

    Description matérielle : 11 partitions([26], [20], [24], [28], [28], [30], [10], [22], [34], [36], [56] p.) : 30 x 22,5 cm
    Description : Note : Titre propre pris à la première page de la partition de l'air de l'embarras des richesses. - Fait partie des divertissements de l'Empereur joués de 1801 à 1814 (voir les partitions D. 18086 à D. 18168. - Contient selon la numérotation qui figure sur les parties : [3] Allegro (partition et matériel) ; [4] Air de l'embarras des richesses de Mr. Grétry (partition et matériel) ; [5] Gavotte (partition et matériel) ; Contredance (partition et matériel) ; [7] Air varié Pas d'Henry (partitions et matériel) ; [7] [sans titre] (partitions et matériel) ; [6] Andante (partition et matériel) ; [10] finale Air d'Achille à Scyros (partition et matériel). - Titre du n° [10] Air d'Achille à Scyros pris à la partie de violon 1. - Parties de l'Allegretto (n° 3) : v[iolino] 1 2 ex. (2 p. chacun), v[iolino] 2 3 ex. (2 p. chacun), alto 2 ex. (2 p. chacun), basso 4 ex. (2 p. chacun), clarinette (2 p.), fagotti (2 p.), corni (2 p.). - Parties de l'Air de l'embarras des richesses (n° 4) : vio[ino] 1 6 ex. (3 p. chacun), vio[ino] 2 6 ex. (3 p. chacun), alto 3 ex. (2 p. chacun), b[ass]o 10 ex. (2 p. chacun), oboe solo (2 p.), oboi 2 ex. (5 p. chacun), fagotti 2 ex. (4 p.), corni 2 ex. (4 p. chacun). - Parties de la Gavotte : violon 1 6 ex. (3 p. chacun), violon 2 6 ex. (3 p. chacun), 3 ex. (2 p. chacun), basso 10 ex. (2 p. chacun) ; clarinettes (4 p.), basson 2 ex. (3, 4 p.)cors 2 ex. (3 p. chacun). - Parties de la Contredanse en mi majeur : violino 1 4 ex. (4, 4, 4, 3 p.), violino 2 4 ex. 4 ex. (4, 4, 4, 3 p.), alto 2 ex. (3 p. chacun), basso 5 ex. (3 p. chacun), petite flûte (2 p.), oboi (3 p.), clarinetti (3 p.), fgotti (2 p.), corni (3 p.). - Parties de la Contredanse en mi b majeur : violino 1 6 ex. (3 p. chacun), violino 2 6 ex. (3 p. chacun), alto 3 ex. (2 p. chacun), 10 ex. (2 p. chacun), flûte 2 ex. (2 p. chacun), oboi 1 (2 p.), oboi 2 ex. (3 p. chacun), clarinetti (3 p.), fagotti (2 p.), basson (2 p.), corni 2 ex. (2, 3 p.). - Contenu de l'Air varié Pas d'Henry (n° 7) : vio[lino] 1 3 ex. (2 p. chacun), v[iolino] 2 3 ex. (2 p. chacun), alto 2 ex. (2 p. chacun), basso 4 ex. (2 p. chacun), clarinettes (3 p.), cor solo (4 p.), corni (3 p.), harpe (2 p.). - Contenu de l'Introduction correspondant à l'Air varié sans les introductions : vio[ino] 1 4 ex. (1 p. chacun), viol[ino] 2 3 ex. (1 p. chacun), alto 2 ex. (1 p. chacun), b[ass]o 4 ex. (1 p. chacun), clarinettes (2 p.), cors (2 p.). - Parties de la pièce sans titre portant le nom de Vestris (n° 7) : violino 1 6 ex. (3 p. chacun), vio[ino] 2 5 ex. (3 p. chacun), alto 3 ex. (2 p. chacun), basso 10 ex. (2 p. chacun), petite flûte seule 2 ex. (1 p. chacun), oboi 3 ex. (1 p. chacun), fagotti 2 ex. (2 p. chacun), cors 2 ex. (1 p.), harpe (2 p.). - Parties de la pièce sans titre portant le nom de Duport : viol[ino] 1 3 ex. (3 p. chacun), viol[ino] 2 3 ex. (3 p. chacun), alto 2 ex. (3 p. chacun), basso 4 ex. (4 p. chacun), flûtes (1 p.), oboi (2 p.), bassons (3 p.), cors (2 p.), harpe (2 p.). - Parties de l'Andante (n° 6) : viol[ino] 1 3 ex. (4 p. chacun), violino 2 3 ex. (4 p. chacun), alto 2 ex. (4 p. chacun), basso 4 ex. (4 p. chacun), oboi (3 p.), clarinette seule (3 p.), basson (2 p.), cors (3 p.). - Partie du finale : violon 1 4 ex. (6, 9, 5, 5 p.), violino 2 3 ex. (6 p. chacun), alto 2 ex. (6 p. chacun), violoncelli 2 ex. (6 p. chacun), b[ass]o 2 ex. (7 p. chacun), grande et petite flûte (6 p.), oboi (7 p.), clarinettes (9 p.), fagotti (6 p.), corno 1 (6 p.), corno 2 (5 p.). - Mention ms. en rouge sur la partition de la Contredanse : "Gigue en contredanse". - Mention ms. en rouge à la partie de violon 1 n° 1 de l'introduction de l'Air Varié : "Principal". - Nention ms. du nom d'un exécutant sur la partition et les parties de la pièce sans titre(n° 7) : "Mr. Vestris". - Mention ms. à la partie de violino 1 de la pièce sans titre au nom de Vestris : "11 parties". - Mention ms. du nom d'un exécutant sur la partition et les parties de la pièce sans titre : "M. Duport". - L'Air d'Achille à Scyros correspond à la Bacchanale d'Achille à Scyros de Chérubini, identifié d'après la partition manuscrite F-Pn D. 16738. - Pages épinglées, rayures et annotations au crayon rouge pour l'exécution, collettes. - La partie de Ballet (partition réduite à 2 voix à l'usage du chorégraphe) de ce divertissement se trouve sous la cote D. 18136
    Filigranes : I NF
    Filigranes : AGL
    Filigranes : F. Andrieu
    Filigranes : Berger
    Filigranes : G ML
    Sources : Lecomte
    Édition : , 1807
    Adaptateur : François-Charlemagne Lefebvre (1775-1839)
    Compositeur : Luigi Cherubini (1760-1842), André-Ernest-Modeste Grétry (1741-1813)
    Interprète : Louis Duport (1781-1853), Auguste Vestris (1760-1842)
    Fabricant du papier : François Marie Andrieu (1777-1832), Jacques Berger (fabricant de papier)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39620051z]
  • 1 et 1 font onze, vaudeville épisodique en 1 acte... mus. arr. par Dreuilh

    Description matérielle : 24 p.
    Description : Note : Paris, Gaîté, 9 Thermidor an XI (28 juillet 1803)
    Édition : Paris : Cavanagh , 1807
    Auteur du texte : Hector Chaussier (1775?-18..), Pierre Villiers (1760-1849)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38663899k]
  • 20 7mbre 1807

    Description matérielle : 2 partitions ([47], [30] p.) : 30 x 22,5 cm
    Description : Note : Titre propre pris au bas de la première page de la partition de la Walz. - Fait partie des divertissements de l'Empereur joués de 1801 à 1814 (voir partitions D. 18086 à D. 18168). - Contient : Air Gaîment (partition et matériel) ; Walz (partition et matériel). - Partie de l'Air : première petite flute (3 p.), seconde petite flute (3 p.), premier hautbois (3 p.), second hautbois (3 p.), première clarinette 2 ex. (4 p. chacun), seconde clarinette 2 ex. (4, 3 p.), premier basson 2 ex. (4 p. chacun), second basson 2 ex. (4, 3 p.), premier cor (2 p.), second cor (2 p.), trombonne (4 p.), serpent (4 p.). - Parties de la Walz en ut : première petite flute (2 p.), seconde petite flute (2 p.), premier hautbois (2 p.), second hautbois (2 p. ), première clarinette 2 ex. (2 p. chacun), seconde clarinette 2 ex. (2 p. chacun), premier basson 2 ex. (2 p. chacun), second bassoon 2 ex. (2 p. chacun), cor 1 (1 p.), cor 2 (1 p.), trombonne (2 p.), serpent (2 p.). - Parties de la Walz en ré majeur : première petite flute (2 p.), deuxième petite flute (2 p.), premier hautbois (2 p.), second hautbbois (2 p.), première clarinette (2 p.), seconde clarinette (2 p;), premier basson (2 p.), second basson (2 p.), galoubet (2 p.). - Collettes, pages épinglées, annotations pour l'exécution
    Filigranes : F Andrieu
    Filigranes : AGL
    Filigranes : CP
    Sources : Lecomte
    Édition : , 1807
    Adaptateur : François-Charlemagne Lefebvre (1775-1839)
    Fabricant du papier : François Marie Andrieu (1777-1832)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396202687]
  • 20 // Quadrille // le 9 mars 1807

    Description matérielle : 1 partie ([68] p.) : 26,5 x 20,5 cm
    Description : Note : Titre propre pris à la 1ère p. de la partie . - Fait partie des divertissements de l'Empereur joués de 1801 à 1814 (voir les partitions D. 18086 à D. 18168). - Cette partie de ballet (partition réduite à l'usage du chorégraphe) correspond aux partitions et au matériel D. 18096. - Sur la 1ère p., signature et paraphe de Lefebvre. - En haut de la p. [19], mention ms. à l'encre, "9 mars 1807 // Mr. gardel". - En haut de la p. [39], mention ms. à l'encre, "P.[artie] d.[e] B.[allet]". - La partie contient : p. [2] à [8], Finale ; p. [9] à [17], Finale ; p. [19], And[anti]no ; p. [20] à [21], Allegiamente poco Vivace ; p. [22] à [23], Walz ; p. [24] à [25], Allegretto ; p. [27] à [32], Rondeau Allegro ; p. [33], Adagio ; p. [34] à [37], Allegretto ; p. [40] à [50], Allegretto ; p. [51] à [57], Grazioso ; p. [60] à [68], All[egr]o commodo strepito. - Collettes, rayures et annotations pour l'exécution
    Filigranes : F. Andrieu
    Édition : , 1807
    Adaptateur : François-Charlemagne Lefebvre (1775-1839)
    Interprète : Pierre-Gabriel Gardel (1758-1840)
    Fabricant du papier : François Marie Andrieu (1777-1832)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396272218]
  • 21 // Divertissement // du 27 Mars 1807 // dans richard // à l'opera

    Description matérielle : 1 partie ([13] p.) : 26 x 21 cm
    Description : Note : Titre propre pris à la 1ère p. de la partie . - Fait partie des divertissements de l'Empereur joués de 1801 à 1814 (voir les partitions D. 18086 à D. 18168). - Il n'y a pas de partition ni de matériel pour ce divertissement. - En haut de la 1ère p., mention ms. à l'encre, "27 mars 1807" et signature de Lefebvre fils. - Sur la p. [8], mentions ms. à l'encre après des incipits musicaux, "17 avril 1806 // 13 avril 1806 // 16 février 1807 // idem". - En haut de la p. [2], mention ms. à l'encre, "27 mars 1807". - La partie contient un Allegretto, arrangement de l'ouverture de Richard coeur de lion de Grétry, et un tambourin
    Filigranes : J. Berger
    Édition : , 1807
    Adaptateur : François-Charlemagne Lefebvre (1775-1839)
    Compositeur : André-Ernest-Modeste Grétry (1741-1813)
    Fabricant du papier : Jacques Berger (fabricant de papier)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39627227b]
  • 22 // Quadrille // du 1er avril 1807

    Description matérielle : 1 partie ([27] p.) : 26 x 21 cm
    Description : Note : Titre propre pris à la 1ère p. de la partie . - Fait partie des divertissements de l'Empereur joués de 1801 à 1814 (voir les partitions D. 18086 à D. 18168). - En haut de la 1ère p., mentions ms. à l'encre, "air de danse de Nephtali" et "P. d. B.", et signature de Lefebvre fils. - Sur la 1ère p., mentions ms. à l'encre après des incipits musicaux, "26 Ventose an 13 // 23 prairial an 9". - En haut de la p. [8], mention ms. à l'encre après un incipit musical "1er Nivose an 14" . - En bas de la p. [14], mentions ms. à l'encre après des incipits musicaux, "3 Nivose an 12 // Castor de Candeille". - Pages épinglées, rayures et annotations pour l'exécution
    Filigranes : F. Andrieu
    Édition : , 1807
    Adaptateur : François-Charlemagne Lefebvre (1775-1839)
    Compositeur : Félix Blangini (1781-1841)
    Fabricant du papier : François Marie Andrieu (1777-1832)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb396272291]
  • [23e] Sinfonie périodique à deux violons, alto et basse, cors et hautbois ad libitum, composée par Mr Igna.ce Pleyel... [B 157]

    Description matérielle : 14 parties in-fol.
    Description : Note : Violino Primo, 1 fol. limin., 7 p., les p. 1 en blanc, Violino Secondo, 7 p., Viola, 5 p., Flauto, Oboe Primo, Fagotto Primo et Fagotto Secondo, 5 p., la p. 1 en blanc chacun, Oboe Secondo, 4 p., la p. 1 en blanc, Clarino Primo, Clarino Secondo, Corno Primo et Corno Secondo, 3 p., la p. 1 en blanc chacun ; Basso, 5 p., Tympana in C, 1 p.. - Symphonie en ut.
    Édition : Paris : Imbault , [ca 1807]
    Compositeur : Ignaz Pleyel (1757-1831)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43208781x]
  • 2 Airs à 1 v. et acc.

    Description matérielle : P. 2 ; p. 2
    Description : Note : Dans : Journal des troubadours... avec accomp.t de piano ou de harpe, 1807/08, 1er cahier-2e cahier
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , 1807-1808
    Compositeur : Antonio Pacini (1778-1866)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb43185964n]

Citer la page

  • Permalien :

Télécharger les données