Auteurs en relation comme :

Auteurs reliés à Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

Tout (488 Contributeurs)
  • Version

    Autre(s) graphie(s) : Aertsens ; Artsens. - Variante(s) de prénom : Henri ; Hendrik Gasparsz. - Imprimeur-libraire

    Contributions communes de Hendrik Aertssens (1586-1658) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    Libraire ; libraire juré [de l'université de Paris]. - Fils et successeur du libraire parisien Gervais Alliot. Reçu maître le 26 janv. 1662. Veuve attestée à partir de 1674. Le nom de Gilles Alliot peut apparaître encore sur des publications de sa veuve jusqu'en 1684 au moins

    Jusque vers 1669, travaille en association avec sa mère, veuve de Gervais Alliot

    Contributions communes de Gilles Alliot (1636-1674) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Variante(s) de prénom : Joannes. - Bourgeois de Paris. En juin 1548, achète la maison à l'enseigne du Soleil d'or, rue du Paon, avec son gendre Jean I Le Blanc, qui lui succédera vers 1556 à cette adresse. Travaille surtout pour les libraires parisiens Guillaume Godard et Guillaume Merlin, spécialisés dans les éditions liturgiques

    Contributions communes de Jean Amazeur (imprimeur, 15..?-15..) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    Variante(s) de prénom : Guillelmus. - Natif de Morlaix. Succède en 1505 à l'imprimeur parisien Antoine Chappiel. Imprime de nombreux livres d'heures, dont certains non datés contiennent des almanachs s'étalant de 1500 à 1520. Imprime en particulier plusieurs éditions des "Heures à l'usa(i)ge de Rome". Peut-être graveur, il se déclare, à deux reprises au moins, "expert dans l'art des caractères"

    Imprime principalement pour des libraires parisiens, notamment les frères Gilles et Germain Hardouyn, mais aussi pour des libraires de Caen ou de Rouen

    Contributions communes de Guillaume Anabat (imprimeur, 14..-15..) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    Variante(s) de prénom : Michael. - Libraire ; libraire (juré) et relieur de l'université de Caen. - Fait notamment imprimer à Rouen et à Caen par Laurent Hostingue et ses successeurs

    A souvent travaillé en association, notamment avec Richard Rogerie à Morlaix, Jean Macé à Caen et à Rennes, Richard Macé à Rouen, son neveu Girard Angier et Jacques Berthelot à Caen, de 1527 jusque vers 1539

    Contributions communes de Michel Angier (14..-1566?) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    Imprimeur-libraire. - Fils d'un marchand de Vienne (Isère). Entré en apprentissage en juin 1624 à Lyon chez les frères Horace et Jacques Cardon, dont il reprendra le fonds et la boutique en janv. 1635. Bourgeois de Lyon, il devient en 1669-1670 échevin de la ville (alors âgé d'environ 70 ans) et seigneur d'Hauteroche. Beau-père du libraire Jean Posuel. Décédé peu avant le 25 avril 1672. Ses fils Jean et Jacques I Anisson continuent de publier sous son nom jusqu'en 1691 au moins

    De 1635 à 1638, associé au libraire Gabriel Boissat dans la succession de Jacques Cardon ; de 1639 à 1646, associé aux héritiers de G. Boissat

    Contributions communes de Laurent Anisson (1600?-1672) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    (Imprimerie-) Librairie. - Association formée après la mort du libraire de Lyon Laurent Anisson (1672) par ses fils Jean et Jacques I Anisson (ce dernier rachetant un tiers du fonds de son père en août 1675). En activité jusqu'à l'établissement de Jean Anisson à Paris en janv. 1691

    Également en association avec Jean Posuel et Claude Rigaud, beaux-frères de Jean et Jacques I Anisson

    Contributions communes de Officine Anisson et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    Imprimeur-libraire ; imprimeur (juré de nosseigneurs) du parlement [de Metz] (1681) ; imprimeur (juré) du Roi (1686-1723) ; de monseigneur (l'(illustrissime et révérendissime) évêque de Metz) (1692). - Dernier fils et vingtième enfant de l'imprimeur-libraire de Metz Jean I Antoine. Baptisé le 2 avril 1660 paroisse Saint-Victor de Metz. Dit âgé de 41 ans lors de l'enquête de 1700-1701. Reçu imprimeur en 1685. Échevin de Metz. Décédé à Metz en mai 1725. Sa veuve lui succède

    De 1681 à 1697, associé à son père Jean I Antoine avec le titre d'imprimeur juré du parlement et du Roi, parfois sous la raison : "Jean et Brice les Antoines"

    Contributions communes de Brice Antoine (1660-1725) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Imprimeur-libraire. - Fils et successeur de l'imprimeur Mathias Apiarius. Doit quitter Berne de 1559 à 1563. Accusé d'avoir imprimé une poésie injurieuse pour le conseil de Lucerne, il est exilé peu après son retour. Établit la première imprimerie de Soleure en sept. 1565, avant de se fixer définitivement à Bâle (sept. 1566)

    À Berne, travaille en association avec son frère Siegfried

    Contributions communes de Samuel Apiarius (15..-1590) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de l'université (1772). - Âgé de 70 ans lors de son décès

    De 1793 à 1795, associé à son ancien apprenti John Burges

    Contributions communes de John Archdeacon (1725?-1795) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de la ville [d'Avignon] (1777). - Fils d'un potier d'étain. En apprentissage chez l'imprimeur-libraire François Girard en 1747. Reçu dans le corps des imprimeurs et libraires d'Avignon en 1761 après en avoir fait la demande dès 1759. Dit âgé de 70 ans lors du recensement de 1793 (?)

    Contributions communes de Jean Aubert (1726?-179.?) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    Imprimeur-libraire ; imprimeur de la République (1626). - A fréquemment publié sous la fausse adresse de "Cologny". Membre du Conseil des Deux Cents de Genève en 1613. Décédé en 1636. Ses héritiers continuent à publier sous son nom jusque vers 1647

    Contributions communes de Pierre Aubert (1583-1636) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Imprimeur-libraire. - Originaire des Angliers (commune de Blanzy, Saône-et-Loire ?). Gendre de l'imprimeur-libraire André Wechel à qui il succède. Reçu le 17 sept. 1584 bourgeois de Francfort, ville qu'il doit quitter pour cause de religion, mais où il publie encore en 1600. Reçu bourgeois de Bâle le 5 mai 1596. Décédé à Hanau en sept. 1600

    Travaille en association avec Claude de Marne, autre gendre d'André Wechel

    Contributions communes de Johann Aubry (15..-1600) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    Libraire, éditeur et auteur. - D'abord commis chez le libraire parisien Eugène Onfroy, il devient son gendre et lui succède en nov. 1809. Breveté libraire le 1er oct. 1812 (brevet renouvelé le 15 mars 1817). Auteur de plusieurs traités d'économie domestique et d'articles d'horticulture. Dirige la revue "Le Bon Jardinier" de 1842 à 1845. Son fils Louis-Désiré-Joseph Audot est breveté en sa succession le 21 fév. 1832

    Contributions communes de Louis-Eustache Audot (1783-1870) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Contributions communes de Pierre Bailly (libraire, 14..-15..) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Imprimeur de Sa Majesté. - Petit-fils de Robert I Barker. Sous le coup d'un séquestre en 1643 pour avoir transporté les presses royales à York. Entre 1643 et 1647, il aurait imprimé les actes royaux lors des déplacements du roi à Nottingham, Shrewsbury et Bristol. À la Restauration, cède sa charge d'imprimeur du Roi (moitié du "King's Printing Office") à George Sawbridge, Samuel Mearne, Richard Roycroft, Henry I Hills et Joshua Kirton, ses "assigns" (ayants droit). Semble ensuite ne plus avoir imprimé, mais son nom apparaît encore sur des éditions jusqu'en 1680 et même 1685

    Contributions communes de Christopher Barker (imprimeur, 16..-16..) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de la Reine (1577). - D'abord membre de la Compagnie des drapiers (1559), il se fait admettre libraire en 1569 et imprimeur en 1577 (réception officielle en juin 1578). En 1587-1588, il nomme ses "deputies" (fondés de pouvoir) George Bishop et Ralph Newbery

    Contributions communes de Christopher Barker (1529?-1599) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Imprimeur-libraire ; imprimeur de Sa Majesté. - Fils aîné, associé puis successeur de l'imprimeur royal Christopher I Barker. Maître de la "Stationers'company" en 1605 et 1606. Seul imprimeur royal, il doit céder ce titre en 1616 à la suite de mauvaises affaires et ne le recouvre pleinement qu'en 1629, après une série de procès avec ses cessionnaires Bonham Norton et John Bill. Arrêté pour dettes en 1635, il meurt en prison en janv. 1645. Des publications paraissent encore sous son nom jusqu'en 1647

    Contributions communes de Robert Barker (1570-1645) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    Variante(s) de prénom : Irenaeus. - Peut-être fils de Pierre Barlet, cité comme imprimeur en déc. 1597. En activité dès 1604. Bourgeois de Lyon attesté dès 1605. Capitaine pennon du quartier de Confort (en août 1666 encore). Testament 10 mai 1672. Encore en vie au remariage de sa fille, veuve de Jean-Baptiste Devenet (16 avril 1673)

    Contributions communes de Irénée Barlet (imprimeur-libraire, 15..-167.?) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

  • Version

    Autre(s) graphie(s) : Barrilliot. - Imprimeur-libraire. - Originaire de Lyon, reçu bourgeois de Genève en janv. 1726. Après son décès (1748), son fils Jacques François, puis ses deux filles et son principal commis, Emmanuel Du Villard, continuent de publier sous la raison "Barrillot et fils" jusqu'à la liquidation de l'affaire en 1754-1755. - De 1706 à 1735, associé à Jacques Fabri sous la raison "Fabri et Barrillot". De 1735 à 1748, associé à son fils Jacques François Barrillot sous la raison "Barrillot et fils"

    Contributions communes de Jacques Barrillot (1684?-1748) et Balthasar von Egmondt (1630?-1696)

Tout (488 Contributeurs)