Henri Germain (1824-1905)

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Lyon (Rhône), 19-02-1824
Mort :Paris (France), 02-02-1905
Note :
Banquier. - Fondateur du Crédit lyonnais. - Député de l'Ain (1869-1885, 1889-1893), président du Conseil général de l'Ain
Domaines :Science politique
Histoire de la France
Autre forme du nom :Henri Antoine Marie Germain (1824-1905)
ISNI :ISNI 0000 0003 5753 6263

Ses activités

Auteur du texte16 documents5 documents numérisés

  • Discours prononcé à Trévoux, le dimanche 24 octobre 1875

    Description matérielle : 22 p.
    Édition : Lyon : impr. de Vingtrinier , DL 1875

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb305004459]
  • [Discours prononcé par M. Henri Germain,... à Châtillon-sur-Chalaronne, le 19 avril 1874, devant une réunion de maires de l'arrondissement de Trévoux]

    Description matérielle : 16 p.
    Description : Note : En faveur du septennat du maréchal de Mac-Mahon
    Édition : Lyon : impr. de A. Vingtrinier , [1874]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30500446n]
  • Électeurs de la 3e circonscription de l'Ain

    Description matérielle : 1 p.
    Description : Note : Appel aux électeurs de la 3e circonscription de l'Ain
    Édition : Lyon : impr. de Bellon , DL 1870

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30500443m]
  • La situation financière

    Description matérielle : 1 vol. (52 p.)
    Édition : Paris : A la Librairie illustrée , 1886

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34036173g]
  • La situation financière de la France en 1886

    Description matérielle : 1 pièce (32 p.)
    Édition : Paris : A la Librairie illustrée , 1886

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb340361604]

Contributeur1 document1 document numérisé

Autre1 document

  • [Discours prononcé à Trévoux par M. Henri Germain, député de l'Ain, pour rendre compte de son mandat, commençant par ces mots :] M. J'ai l'honneur de vous adresser un exemplaire du discours que j'ai prononcé à Trévoux...

    Description matérielle : In-4°. Pièce
    Édition : Bourg : Imp. du "Progrès de l'Ain" , (1884,)
    Éditeur scientifique : France. Chambre des députés (1876-1942)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34064413k]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Henri Germain (1824-1905)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : L'État politique de la France en 1886 / par M. Henri Germain, 1886
  • Ouvrages de reference : ABF
    Assemblée nationale (2012-01-17)
    DBF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.

Autre forme du nom

  • Henri Antoine Marie Germain (1824-1905)

Biographie Wikipedia

  • Henri Germain, né le 19 février 1824 à Lyon et mort le 2 février 1905 en son domicile à Paris (89, rue du Faubourg Saint-Honoré), est un banquier – fondateur au XIXe siècle du Crédit lyonnais – et homme politique français.En 1904, il formalise la « Doctrine Germain » soit un mode de gestion bancaire selon lequel il convient d'encadrer l'emploi des fonds détenus par les banques selon l'origine et les caractéristiques de ces fonds. Henri Germain pointe en effet les prises de risques excessives opérées par certains banquiers imprudents qui sont tentés de financer dans une proportion exagérée des investissements à long terme avec des ressources collectées à court-terme ( notamment les dépôts à vue des épargnants). Pour empêcher ou réduire ces pratiques potentiellement dangereuses, l'exercice des activités de banque de dépôt, de banque d'investissement ou de banque d'affaires doit être strictement distingué au sein d'un même organisme bancaire, et mieux être séparé en obligeant les institutions financières à se spécialiser. Cette vision de l'exercice spécialisé de la pratique de l'activité bancaire fait l'objet d'une controverse périodique au sein de la profession bancaire. Ceci explique que la réglementation concernant la séparation des métiers bancaires connait des périodes de va-et-vient, tantôt pour la renforcer, tantôt pour la supprimer en défendant le principe opposé d'une « banque à tout faire ».Jusqu'à la crise financière de 2008, le mouvement des idées évolue plutôt dans le sens d'une déréglementation ou dérégulation pour laisser aux organismes bancaires la liberté de pratiquer simultanément les deux métiers. (Voir notamment la controverse née aux États-Unis, autour de l'abandon du Glass-Steagall Act).Depuis cette date, à la suite des difficultés enregistrées par nombre d'établissements bancaires, l'idée d'une réglementation plus stricte de l'exercice de la profession bancaire revient sur le devant de la scène. Voir à ce sujet les nouveaux épisodes de la controverse : «Volcker Rule» et «Dodd-Frank Act» aux États-Unis. Ainsi que les exigences de la nouvelle réglementation bancaire -dite Bâle III- instaurée par le Comité de Bâle, pour lequel la profession bancaire réclame sinon la suppression, du moins des aménagements.

Pages équivalentes