BnF
BnF

Charles Buls (1837-1914)

Image from Gallica about Charles Buls (1837-1914)
Country :
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Death :
Note :
Spécialiste de l'histoire de l'art, archéologie et urbanisme. - Co-fondateur de la Ligue belge de l'enseignement (1864). - Bourgmestre de Bruxelles (1881-1899). - Membre de l'Académie royale de Belgique (1891-1899)
Field :

Occupations

Auteur du texte7 documents1 digitized document

  • Esthétique des villes. L'isolement des vieilles églises, par Ch. Buls,...

    Edition : 1910. In-4°, 32 p. et 7 pl. Bruxelles, G. Van Oest

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb318892290]
  • Croquis congolais...

    Material description : XIV-223 p.
    Edition : 1899 Bruxellex G. Balat

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35182801x]
  • Croquis congolais.../Charles Buls

    Note : Note : Ech. int. 2932-75
    Edition : 1899. - XIV-223 p. : ill. ; 21 cm. Bruxellex : G. Balat

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31889226z]
  • Charles Buls,... L'Esthétique de Rome...

    Note : Note : Extrait de la Revue de l'Université de Bruxelles. Mars 1903
    Edition : 1903. In-8°, 14 p. Bruxelles, impr. de A. Lefèbre

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb318892279]
  • Esthétique des villes, par Ch. Buls,... 2e édition

    Edition : 1894. In-4°, 47 p. et 2 pl. Bruxelles, impr. de Bruylant-Christophe et Cie

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31889228n]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Charles Buls (1837-1914)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : L'esthétique des villes. L'isolement des vieilles églises / par Ch. Buls, 1910
  • Ouvrages de reference : Le dictionnaire de pédagogie et d'instruction primaire de Ferdinand Buisson : répertoire biographique des auteurs / Patrick Dubois ; avec la collab. d'Annie Bruter, 2002
    Dictionnaire des Francs-Maçons européens / Michel Gaudart de Soulages, Hubert Lamant, 2005
    Bibliothèque Royale de Belgique (KBR) (2007-11-05)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.

Wikipedia Biography

  • Charles Buls est un homme politique belge né à Bruxelles le 13 octobre 1837 et décédé le 13 juillet 1914. Il a été échevin, puis bourgmestre (1881-1899) de la ville de Bruxelles où l’on se souvient de lui sous le surnom du bourgmestre esthète. Il a également participé à la politique nationale en qualité de député à la chambre des représentants de 1882 à 1884 et 1886 à 1894. Fils d’un orfèvre auquel il est destiné à succéder, il reçoit une éducation artistique, ce qui l’amène à voyager. Il passe une année à Paris et neuf mois en Italie où il est confronté à la peinture, la sculpture, et la gravure. De retour en Belgique il étudie les langues, en particulier le latin, l'anglais, et l'allemand. Il entame sa carrière publique à partir de 1877 en tant que conseiller communal. Devenu bourgmestre, Il laissera comme principal souvenir de son mandat, celui de la défense des arts et du patrimoine bruxellois. Souvent en opposition avec la politique du roi Léopold II, qui a pour but la transformation de la capitale, jugée trop provinciale, parfois au détriment de son passé, il contribue à la restauration et à la conservation de plusieurs monuments et édifices de la ville. On lui doit la préservation d’une bonne partie du patrimoine historique du centre de Bruxelles, dont la Grand-Place, à une époque où cette préoccupation est loin d’être partagée par la majorité de ses contemporains. L’autre grand domaine d’action de Charles Buls est l’éducation et l’instruction publique. Directeur d’école, il a fondé une organisation consacrée à la réforme de l'enseignement, "La Ligue de l'Enseignement" dont il a été secrétaire de 1864 à 1880 et président de 1880 à 1883 et 1905 à 1914. Cette organisation, s’associera en 1905 avec l’"Union nationale pour la défense de l’enseignement public" pour lutter contre le monopole de l’enseignement catholique. Il contribuera en 1886 à l’ouverture de l’École des Arts décoratifs, annexée à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles, qui sous son influence ouvrira ses portes aux jeunes filles dès 1889. À la même époque il a été un membre actif de de Veldbloem et de Vlamingen vooruit (en français, En avant les Flamands), deux organisations du mouvement flamand.

Closely matched pages

Last update : 04/07/2014