Jacques-Marie Deschamps (1750?-1826)

Illustration de la page Jacques-Marie Deschamps (1750?-1826) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :1750
Mort :1826
Note :
Littérateur, dramaturge et librettiste
Autres formes du nom :Jean-Marie Deschamps (1750?-1826)
M. J.-M. D. (1750?-1826)
Mr. J. M. D. (1750?-1826)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8338 6850

Ses activités

Auteur du texte47 documents8 documents numérisés

Traducteur6 documents1 document numérisé

Parolier3 documents2 documents numérisés

Contributeur1 document

  • Tous les dix jours (15 messidor an IV-5 nivôse an V [3 juillet-25 décembre 1796]). hebdomadaire (12 janvier-20 juillet 1797)

    Première année. Du 15 messidor de l'an quatrième, au 5 brumaire de l'an cinquième de la République françoise ; ou du 3 juillet au 26 octobre 1796 (v. st.) Tome premier - Première année. Du 1er floréal au 2 thermidor de l'an cinquième de la République françoise ; ou du 20 avril au 20 juillet 1797 (v. st.) Tome quatrième

Autre4 documents

  • Ossian ou les bardes, musique de Lesueur (1804.)

    Description : Note : Couplets
    Édition : (Lyon , 1870.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33523042q]
  • Ossian ou les bardes, opéra en 5 actes...

    Édition : (Paris , 1804.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb335230432]
  • La Succession, opéra-comique en 1 acte...

    Édition : (Paris , 1796.)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb336157303]
  • Véritable détail de la cérémonie qui doit être célébrée decadi 20 prairial, l'indication des places que doivent occuper la convention nationale, les sections de Paris... suivie de l'hymne qui doit être chanté par le peuple... en l'honneur de l'Être suprême

    Description matérielle : In-4 °. Pièce
    Description : Note : L'hymne est signé : J.-M. Deschamps
    Édition : (Paris,) : Impr. de Millin , (s. d.,)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36308988c]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Lady Mathilde : suite de Simple histoire / seconde édition, avouée par M. Deschamps ; et ornée de gravures, 1793
    Une soirée de deux prisonniers : ou Voltaire et Richelieu, comédie en 1 acte, mélée de vaudevilles / MM. D****** [J. - B. - D. Desprès] et D******** [J. - M. Deschamps], 1803
    Le Prieuré de Ruthinglenne / imité de l'anglais par M. J. - M. D. [Deschamps], 1818
    Ossian ou les Bardes : opéra en 5 actes / [par J. M. Deschamps et P. Dercy] ; [musique de M. Lesueur], 1975 [reprod. de l'éd. de 1804]
  • Ouvrages de reference : Michaud
    DBF : Deschamps (Jacques-Marie) et non Jean-Marie
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Jean-Marie Deschamps (1750?-1826)
  • M. J.-M. D. (1750?-1826)
  • Mr. J. M. D. (1750?-1826)
  • Mr. J.M.D. (1750?-1826)
  • D (1750?-1826)

Biographie Wikipedia

  • Jacques-Marie Deschamps né vers 1750 à Paris et mort en 1826, est un dramaturge, librettiste et écrivain français.Deschamps fut, sous l’Empire, secrétaire des commandements de Joséphine et resta à son service après le divorce.II a donné au théâtre du Vaudeville des pièces fort agréables par le naturel et la gaieté : la Revanche forcée (1792), Piron chez ses amis (1792), Poinsinet ou que les gens d’esprit sont bêtes (1793), Dufresny ou le Mariage impromptu (1796); quelques autres pièces en collaboration avec Barré, Radet, Desfontaines, Després et le vicomte de Ségur, l’opéra-comique Claudine (1794), des oratorios, etc.Il est l'auteur des paroles de l' Hymne à l'Étre Suprême chanté par les enfants le 20 prairial an II.Au théâtre des Arts il donne Le Pavillon du Calife, ou Almanzor et Zobéïde, opéra en deux actes et en vers libres, en collaboration avec Jean-Baptiste-Denis Despré et Étienne Morel de Chedeville, musique de Nicolas Dalayrac, le 12 avril 1804 (22 germinal an XII ). Cet opéra sera tombé après la troisième représentation.On lui doit aussi des traductions de quelques romans anglais, entre autres d’une Simple histoire de Inchbald (1796, 2 vol. in-8°), et une traduction en vers du poème de Vincenzo Monti, le Barde de la Forêt-Noire (1807, in-8°).Il a travaillé au Journal littéraire de Clément de Dijon.

Pages équivalentes