Giuseppe Ferrari (1811-1876)

Image non encore disponible
Pays :Italie
Langue :français
Naissance :Milan, Italie, 06-03-1811
Mort :Rome, 02-07-1876
Note :
A aussi écrit en français
Théoricien et homme politique fédéraliste. - Vécut de 1837 à 1859 en France, puis fut professeur de philosophie de l'histoire à l'Accadémie scientifique et littéraire de Milan
Autre forme du nom :Joseph Ferrari (1811-1876)
ISNI :ISNI 0000 0001 0923 2957

Ses activités

Auteur du texte37 documents8 documents numérisés

Éditeur scientifique1 document

  • Principii di una scienza nuova d'intorno alla comune natura delle nazioni...

    Description matérielle : 2 vol. in-8°
    Description : Note : Edizione delle opere classiche italiane del secolo XVIII. Aggiunta. X-XI
    Édition : Milano , 1836
    Auteur du texte : Giambattista Vico (1668-1744)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30430184t]

Auteur du commentaire1 document

  • Opere... Vol. II [-VI]

    Description matérielle : In-8°
    Description : Note : Classici italiani. - Le T. I, ayant pour titre : "La Mente di Giambattista Vico", a été traité séparément
    Édition : Mediolani , 1835-1836
    Auteur du texte : Giambattista Vico (1668-1744)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30430183g]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Giuseppe Ferrari (1811-1876)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Filosofia della rivoluzione / Giuseppe Ferrari ; a cura di Giuseppe Santonastaso, 1970
    Histoire de la raison d'État / Joseph Ferrari, 1992
  • Ouvrages de reference : Dizionario biografico universale / G. Garollo, 1907
    GDEL
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Joseph Ferrari (1811-1876)

Biographie Wikipedia

  • Giuseppe Ferrari né le 6 mars 1811 à Milan et mort à Rome le 2 juillet 1876 est un philosophe et homme politique italien. Fédéraliste, de tendance démocrate et socialiste, il est député de la gauche dans le parlement italien des six législatures de 1860 à 1876 et sénateur du royaume le 15 mai 1876.

Pages équivalentes