Wilhelm Reich (1897-1957)

Image non encore disponible
Pays :Autriche
Langue :anglais, allemand
Sexe :masculin
Naissance :Dobrzajnica (Pologne), 27-03-1897
Mort :Lewisburg (Conn.), 03-11-1957
Note :
Médecin et psychanalyste
Domaines :Psychologie
ISNI :ISNI 0000 0001 2124 4395

Ses activités

Auteur du texte87 documents1 document numérisé

Auteur adapté3 documents

  • Spectacle : 23 Skiddo

    Paris (France) : C.N.A.C. G. Pompidou au cours de : un hommage aux écrivains américains William S. Burroughs et Brian Gysin dans le cadre de : manifestation Paris-New-York - 01-07-1977

  • Auxerre (France) : Le Théâtre - 03-05-2017

    Metteur en scène : Constance Larrieu, Didier Girauldon
  • Spectacle : La Mort de Modju

    Vénissieux (France) : Théâtre de l'Est Lyonnais - ..-05-1979

Auteur ou responsable intellectuel3 documents

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Wilhelm Reich (1897-1957)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : L'Analyse caractérielle / Wilhelm Reich ; trad. française [de la 3e édition allemande] établie par Pierre Kamnitzer, 1971
    Record of friendship : the correspondance between Wilhelm Reich and A.S. Neill, 1981
  • Ouvrages de reference : GDEL
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. ; BN Cat. gén. suppl. ; BN Cat. gén. 1960-1969 : Reich (Dr Wilhelm)

Biographie Wikipedia

  • Wilhelm Reich est un médecin, psychiatre, psychanalyste et critique de la société autrichienne, né le 24 mars 1897 à Dobrzcynica (en) (alors en Autriche-Hongrie, aujourd'hui en Ukraine) et mort en prison le 3 novembre 1957 à Lewisburg, Pennsylvanie, États-Unis.Agé 22 ans lorsqu'il prend contact avec la psychanalyse, il est le plus jeune collaborateur intégré dans le cercle intime de Sigmund Freud à Vienne ; il est connu pour ses contributions à la sexologie et à la thérapie psychanalytique, son engagement en faveur de l'émancipation de la satisfaction sexuelle (la « fonction de l'orgasme ») et ses recherches sur l'« énergie d'orgone ». Ses prises de positions relatives au fait social comme maintien de la névrose individuelle, l'ont ensuite éloigné du créateur de la psychanalyse et de l'Internationale Psychanalytique, en 1933.

Pages équivalentes