Adam Smith (1723-1790)

Illustration de la page Adam Smith (1723-1790) provenant de Wikipedia
Pays :Grande-Bretagne
Langue :anglais
Sexe :masculin
Naissance :Kirkcaldy, GB, 05-06-1723
Mort :Édimbourg, GB, 17-07-1790
Note :
Philosophe et économiste écossais. - A été professeur à l'Université de Glasgow, GB
Domaines :Économie politique. Travail
ISNI :ISNI 0000 0001 2279 6642

Ses activités

Auteur du texte63 documents4 documents numérisés

Autre2 documents

  • Opinions des économistes Adam Smith... et des jurisconsultes Bigot-Préameneu... sur le droit d'aînesse...

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb32636366h]
  • La teoria della piacevoli sensazioni dall'inglese recata in italiana favella dal conte Ercole Malvasia Tortorelli...

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33623377c]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Adam Smith (1723-1790)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : The Glasgow edition of the works and correspondence / Adam Smith, 1976-
  • Ouvrages de reference : Encycl. Britannica, 15 ed.
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Adam Smith (5 juin 1723 - 17 juillet 1790) est un philosophe et économiste britannique des Lumières. Il reste dans l’histoire comme le père des sciences économiques modernes, dont l'œuvre principale, La Richesse des nations, est un des textes fondateurs du libéralisme économique. Professeur de philosophie morale à l'université de Glasgow, il consacre dix années de sa vie à ce texte qui inspire les grands économistes suivants, ceux que Karl Marx appellera les « classiques » et qui poseront les grands principes du libéralisme économique.La plupart des économistes considèrent Smith comme « le père de l’économie politique » ; pourtant certains, comme l'Autrichien Joseph Schumpeter et l'Américain Murray Rothbard, l’ont défini comme un auteur mineur, considérant que son œuvre comportait peu d’idées originales et que ces dernières sont fausses.

Pages équivalentes