Knights of labor. États-Unis

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Création :1869
Note :
Première organisation ouvrière importante des États-Unis, fondée en 1869 par un socialiste utopiste, Uriah S. Stephens (1821-1882). - D'abord société secrète, elle se propose de remplacer le capitalisme par des coopératives de producteurs (ouvriers, commerçants et paysans). - Elle renonce au secret et aux rites à partir de 1879 (élection de Terence V. Powderley (1849-1924) comme grand maître et éviction de U. S. Stephens) et supprime le mot "noble" de son nom. - Après une croissance rapide elle atteint 700000 adhérents en 1886, puis décline rapidement. - L'American Federation of Labour prend la tête du mouvement ouvrier américain dès la fin de 1886
Autre forme du nom :Noble order of the Knights of labor. États-Unis

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Knights of labor. États-Unis

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • LCNA (CD), 1996-03 : Knights or Labor
  • Encycl. Britannica, 15th ed.
    Workingmen's democracy : the Knights of labor and American politics / Leon Fink, 1983

Autre forme du nom

  • Noble order of the Knights of labor. États-Unis

Pages équivalentes