Alexander Gottlieb Baumgarten (1714-1762)

Country :Allemagne avant 1945
Language :allemand
Gender :masculin
Birth :Berlin, 17-06-1714
Death :Francfort-sur-Oder, 26-04-1762
Note :A aussi écrit en latin
Philosophe
ISNI :ISNI 0000 0001 0915 1735

Occupations

Auteur du texte17 documents

  • Texte de ses conférences philosophiques

  • Acroasis logica in Christianum L. B. de Wolff

    [Reprod. en fac-sim.]
    Material description : [8]-208 p.
    Note : Note : Index
    Edition : Hildesheim ; Zürich ; New York : G. Olms , 1983

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb373884236]
  • Die Aesthetik Alexander Gottlieb Baumgartens

    unter besonderer Berücksichtigung der «Meditationes philosophicae de nonnullis ad poema pertinentibus», nebst einer Übersetzung dieser Schrift

    [Fac-sim.]
    Material description : XII-146 p.
    Note : Note : Bibliogr. p. IX à XII
    Edition : Walluf bei Wiesbaden : M. Sändig ; Tübingen : M. Niemeyer , 1973

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35440965n]
  • Alexandri Gottlieb Baumgarten,... Acroasis logica, aucta et in systema redacta a Joanne Gottlieb Toellnero,...

    Material description : In-8° , 8 ff. n. ch., 232 p., index, errata et catalogue du libraire
    Edition : Halae Magdeburgicae : impensis C. H. Hemmerde , 1765

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31476513t]

Documents about this author

Documents about the author Alexander Gottlieb Baumgarten (1714-1762)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Texte zur Grundlagen der Ästhetik / Alexander Gottlieb Baumgarten ; hrsg. von H. R. Schweizer, 1983
  • ADB
    GDEL

Wikipedia Biography

  • Alexander Gottlieb Baumgarten, né à Berlin en 1714, décédé en 1762, philosophe allemand, disciple de Leibniz et de Christian Wolff. Son frère est Jacques Sigismond Baumgarten.Il enseigna la philosophie et les belles-lettres ; mais s'occupa surtout des beaux-arts ; il est un des premiers qui en aient présenté une théorie générale. Auteur d' Æsthetica ou Esthétique (1750), il invente le terme « esthétique » qu'il définit comme « science de la connaissance sensible », devenant ainsi et de manière novatrice une discipline philosophique à part entière, son objet étant la perfection sensible, le beau, s'affranchissant du bien de manière générale.La pensée des Lumières lui doit une partie de sa cohérence.

Closely matched pages