Götz von Berlichingen (1480-1562)

Langue :allemand, moyen haut (ca. 1050-1500)
Naissance :1480
Mort :23-07-1562
Note :
Chevalier. - Mémorialiste
Domaines :Histoire de l'Europe
Autres formes du nom :Goetz von Berlichingen (1480-1562)
Gottfried von Berlichingen (1480-1562)
Götz von Berlichingen (1480-1562)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0000 8086 1521

Ses activités

Auteur du texte6 documents

  • Lebensbeschreibung des Ritters Götz von Berlichingen

    Description matérielle : 103 p.
    Description : Note : Texte traduit du moyen haut allemand en allemand moderne
    Édition : Stuttgart : P. Reclam jun. , 1982
    Postfacier : Hermann Missenharter (1886-1962)
    Traducteur : Karl Müller

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374488647]
  • Les Exploits chevaleresques de messire Goetz de Berlichingen à la main de fer écrits par lui-même

    Description matérielle : 208 p.
    Édition : Paris : Avalon , 1987
    Préfacier : Alain de Benoist
    Traducteur : Édouard Dupont (commandant, 19..-19..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34994602n]
  • Les exploits chevaleresques de messire Goetz de Berlichingen à la main-de-fer écrits par lui-même

    Description matérielle : 1 vol. (208 p.)
    Description : Note : Une seconde p. de titre porte : "Mémoires de messire Goetz de Berlichingen surnommé à la main de fer, hardi et preux chevalier d'Empire du temps des empereurs Maximilier Ier et Charles-Quint... texte éclairci de notes publié par Veronus Franck von Steigerwald. A Nuremberg, chez Adam Jonathan Felssecker, 1731"
    Traduction du commandant Édouard Dupont, illustrations de Pierre Noël
    Édition : Paris : à l'enseigne du Pot cassé , [impr. 1930]
    Éditeur scientifique : Georg Tobias Pistorius (1666-1745)
    Illustrateur : Pierre Noël (1903-1981)
    Traducteur : Édouard Dupont (commandant, 19..-19..)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41683909m]
  • Lebens-Beschreibung des Herrn Gözens von Berlichingen

    Description matérielle : X-111 p.
    Description : Note : Abdruck der Original-Ausgabe von Steigerwald, Nürnberg 1731
    Édition : Halle : M. Niemeyer , 1886

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb359560692]
  • Lebens-Beschreibung des Ritters Götz von Berlichingen zugenannt mit der eisern Hand

    [Nachdruck der Originalausgabe]
    Description matérielle : 1 vol. (168 p.)
    Description : Note : 2006 d'après le catalogue en ligne de la Deutsche Nationalbibliothek
    Édition : Wolfenbüttel : Melchior historischer Verlag , [2006]
    Éditeur scientifique : Engelbert Hegaur (1879-1940)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb410203794]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Götz von Berlichingen (1480-1562)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Les Exploits chevaleresques de Messire Goetz von Berlichingen à la main-de-fer écrits par lui-même, 1987
  • Deutsche Bibliothek (2007-08-24)
    WBI : Berlichingen, Götz von ; Jaxthausen ; Gottfried Berlichingen

Autres formes du nom

  • Goetz von Berlichingen (1480-1562)
  • Gottfried von Berlichingen (1480-1562)
  • Götz von Berlichingen (1480-1562)
  • Gottfried von Berlichingen (1480-1562)
  • Götz mit der Eisernen Hand (1480-1562)

Biographie Wikipedia

  • Götz von Berlichingen (nommé aussi Gottfried von Berlichingen, ou encore Godefroy de Berlichingen) est un chevalier allemand ainsi qu'un mercenaire, surnommé Main de fer. Il est né vers 1480, dans une famille noble, au château de Jagsthausen dans le Wurtemberg, et mort en 1562 dans son château de Hornberg. Il prit part aux guerres que se livrèrent les électeurs de Brandebourg et les ducs de Bavière au commencement du XVIe siècle, ainsi qu'à la guerre des Paysans à la tête de ces derniers. Ayant perdu une main, il s'en fit faire une en fer, qui lui valut son surnom. Il écrivit lui-même l'histoire de ses aventures (publiée en 1731 et 1858). Goethe l'a pris pour héros d'une de ses premières pièces de théâtre (1773), de même que plus tard Jean-Paul Sartre (Le Diable et le Bon Dieu, 1951) et Jean Ray (La Main de Goetz von Berlichingen, 1961).La culture populaire allemande a retenu une citation de la pièce de Goethe, défi lancé par Götz, en un langage souabe très direct, à l'adresse d'un capitaine qui doit venir le capturer : « Er aber, sag's ihm, er kann mich im Arsche lecken! » (« Celui-là, va donc lui dire qu'il peut me lécher le cul ! »).

Pages équivalentes