Antoine Bret (1717-1792)

Illustration de la page Antoine Bret (1717-1792) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Dijon (Côte d'Or), 09-07-1717
Mort :25-02-1792
Note :
Avocat à Dijon. - Littérateur
Autres formes du nom :B **** (1717-1792)
B *** (1717-1792)
ISNI :ISNI 0000 0000 6642 6232

Ses activités

Auteur du texte61 documents11 documents numérisés

  • Le Calendrier des vieillards

    Description matérielle : 42 p. et musique
    Description : Note : Par A. de Poret [sic pour Bret] et L. La Chassagne, d'après Barbier
    Édition : Paris : Duchesne , 1753
    Auteur du texte : Ignace-Vincent Guillot de La Chassagne (1705?-1750?)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb305597669]
  • Les Deux Julies, ou Le père crédule

    Description matérielle : P. 261-352
    Description : Note : Par A. Bret
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [1778]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30159129r]
  • La double extravagance

    Description matérielle : Paginé 31-119
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [1750]

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb301591319]
  • Contenu dans : Théâtre de Sedaine, Demoustier, Bret, Ségur le jeune. Édition Touquet

    La double extravagance. - [3]

    Description matérielle : 1 vol.
    Description : Note : Théâtre français. Répertoire complet. Édition Touquet
    Édition : Paris : Touquet , 1821

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières]
  • Contenu dans : Répertoire général du théâtre français... Tome X

    La double extravagance, comédie, par Bret, représentée, pour la première fois, le 27 juillet 1750. - [3]

    Description matérielle : 1 vol. (340 p.)
    Édition : Paris : H. Nicolle , 1818

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières]

Auteur présumé du texte3 documents2 documents numérisés

  • La belle Allemande, ou Les galanteries de Thérèse, , seconde édition

    Description matérielle : 1 vol. (117-128 p.)
    Édition : , 1745
    Auteur présumé du texte : Claude Villaret (1715?-1766)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39335252r]
  • La belle alsacienne, ou Telle mère telle fille

    Description matérielle : VI-184 p.
    Description : Note : 1923 sur la tranche de l'ex. num.
    Édition : Paris : Bibliothèque des curieux , [1923]
    Auteur présumé du texte : Claude Villaret (1715?-1766)
    Préfacier : Bagneux de Villeneuve (1864-19..)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33257562s]
  • La belle Allemande, ou Les galanteries de Therese

    Description matérielle : XV-183 [i.e. 173] p.
    Description : Note : Attribué à Antoine Bret par le marquis de Paulmy. Le texte est attribué à Claude Villaret par Barbier. - Mention de "deux parties" à l'avant-titre, la "seconde partie" commence à la p. 87
    Édition : , 1774
    Auteur présumé du texte : Claude Villaret (1715?-1766)

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb424952660]

Éditeur scientifique3 documents2 documents numérisés

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : La belle Alsacienne ou Telle mère, telle fille / [Antoine Bret], 1882
    Mémoires sur la vie de mademoiselle de Lenclos / par M. B****, 1751
    Essai de contes moraux et dramatiques / par M. B***, 1765
  • Ouvrages de reference : DBF
    IBN
    Cioranescu, 18e s.
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • B **** (1717-1792)
  • B *** (1717-1792)

Biographie Wikipedia

  • Antoine Bret, né à Dijon le 9 juillet 1717 et mort à Paris le 25 février 1792, est un écrivain et auteur dramatique français.Écrivain fécond, il s’exerça dans presque tous les genres. Il a composé des poésies légères, des comédies, des romans, des mémoires, des contes parodiques et licencieux. Un style assez pur, une grande facilité d'invention, une critique plus ingénieuse que profonde lui firent une réputation sans l’élever au-dessus du passable. Entendant bien l’art dramatique, il écrivit des pièces péchant néanmoins par manque de verve et de force comique.On lui doit une édition des Œuvres de Molière, dont les commentaires furent appréciés. On lui a attribué, ainsi qu'à Claude Villaret, La Belle Alsacienne, ou Telle mère telle fille, un roman libertin paru pour la première fois en 1745 sous le titre La Belle Allemande, ou les Galanteries de Thérèse, qui relate l’histoire d’une fille marchant sur les traces de sa mère et se laissant conduire par elle sur les chemins de la galanterie.Antoine Bret était membre des académies de Nancy et de Dijon. Il contribua pendant plusieurs années à la Gazette de France et au Journal encyclopédique et fut également censeur royal pour les opéras.

Pages équivalentes