Église catholique. Diocèse. Grenoble

Image non encore disponible
Pays :France
Langue :français
Création :381
Site Web :http://www.diocese-grenoble-vienne.fr
Adresse :Evêché, 11 place des Tilleuls, 38028, Grenoble Cedex 1.
Note :
Saint Domnin, premier évêque de Grenoble, participa en 381 au concile d'Aquilée. Diocèse suffragant de Vienne. Le 18 août 1779 une partie du territoire du diocèse fut perdue par l'érection du diocèse de Chambéry. - Diocèse conservé au Concordat pour desservir le département de l'Isère ; suffragant de Lyon depuis cette période
Domaines :Religion
Autres formes du nom :Diocèse de Grenoble-Vienne
Diocèse de Grenoble-Vienne-Les Allobroges
Eglise catholique. Dioecesis Gratianopolitanus
Voir plus

Ses activités

Auteur du texte299 documents2 documents numérisés

Éditeur scientifique7 documents1 document numérisé

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'organisation Église catholique. Diocèse. Grenoble

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Annu. Pontificio. 2001
    Guide religieux de la France / Bibliothèque des Guides Bleus, 1967
    Géographie historique de la France / L. et A. Mirot, 1950
  • Ouvrages de reference : CORELI
  • Catalogues de la BnF : Wikipédia (2013-05-28)

Autres formes du nom

  • Diocèse de Grenoble-Vienne
  • Diocèse de Grenoble-Vienne-Les Allobroges
  • Eglise catholique. Dioecesis Gratianopolitanus
  • Grenoble. Diocèse

Biographie Wikipedia

  • Le diocèse de Grenoble-Vienne-les-Allobroges (diocesis Gratianopolitanus-Viennensis Allobrogum) est un diocèse français suffragant de Lyon. Son évêque titulaire actuel est S.Exc. Mgr Guy de Kerimel, depuis 2006, qui a succédé à Mgr Louis Dufaux.Le diocèse de Grenoble a été fondé vers 380, par la décision de l'empereur Gratien. Son premier évêque connu est saint Domnin. Les évêques étaient princes de Grenoble. Le territoire du diocèse s'étendait sur une grande partie du Haut-Dauphiné, mais une partie de la Combe de Savoie (soixante-dix paroisses autour de Chambéry) en relevait également jusqu'au début du XVIIIe siècle.L'ancien diocèse de Vienne serait quant à lui le premier évêché fondé en Gaule, par saint Crescent, compagnon de saint Paul, vers 160. Il s'étendait sur l'essentiel du Bas-Dauphiné (Romans, La Tour-du-Pin...) mais aussi sur le Nord du Vivarais, sur la rive droite du Rhône (Condrieu, Annonay). Les archevêques étaient comtes de Vienne. Le diocèse a été supprimé en 1790. La titulature archiépiscopale a été relevée à la Restauration par l'archevêque de Lyon. C'est le siège épiscopale de Grenoble qui a été retenu en 1791 pour le diocèse correspondant au département de l'Isère. Sont ainsi placées sous la juridiction de l'évêque de Grenoble des territoires relevant jusqu'alors des diocèses de Vienne (Nord-Isère), mais aussi de Die (Trièves) et de Gap (région de Corps). Douze paroisses de l'archiprêtré de Villeurbanne en sont détachées en 1955 pour rejoindre le diocèse de Lyon. Depuis 2006, sa dénomination complète est diocèse de Grenoble-Vienne des Allobroges. Les 560 paroisses du diocèse ont été regroupées en 1999 en 46 paroisses nouvelles. En 2010, 228 prêtres sont incardinés dans le diocèse.

Pages équivalentes