Jean-Baptiste Renoyal de Lescouble (1776-1838)

Pays :Réunion
Langue :français
Naissance :17-01-1776
Mort :15-07-1838
Note :
Propriétaire foncier. - Décorateur de théâtre. - Franc-maçon
Autre forme du nom :Jean-Baptiste Renoyal de Lescouble
ISNI :ISNI 0000 0000 7972 9398

Ses activités

Auteur du texte1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Jean-Baptiste Renoyal de Lescouble (1776-1838)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Journal d'un colon de l'île Bourbon / J. - B. Renoyal de Lescouble, 1990

Autre forme du nom

  • Jean-Baptiste Renoyal de Lescouble

Biographie Wikipedia

  • Jean-Baptiste Marie Zéphyrin Martin Renoyal de Lescouble (1776-1838) fut un diariste, un colon et un peintre amateur français.Né à Saint-Denis en 1776, fils d’un officier breton René Martin De Lescouble, Chevalier, seigneur de Renoyal, et d'une Créole de la Réunion Marie Jeanne Geneviève Roudic du Meslon. Il s’embarque à l’âge de onze ans pour la France avec ses frères, vraisemblablement pour y suivre ses études. Comme la plupart des familles nobles ou aisées de l'époque, ses parents souhaitaient que leurs enfants reçoivent en France une éducation plus complète que celle reçue dans l’île. De Lescouble regagne Bourbon - La Réunion à l’âge de vingt ans et s’installe comme planteur sur une propriété « à la limite des communes de Sainte-Marie et de Sainte-Suzanne, d’une superficie approximative d’une vingtaine d’hectares, limitée par des arbustes surnommés " Chandelles ». Ill devait avoir une vingtaine d’esclaves, " petits Noirs » de moins de 14 ans compris. Comme tous les petites propriétaires, De Lescouble commandait lui-même ses esclaves, travaillant avec eux, maniant pioche, machette ou grattoir ».

Pages équivalentes