Edith Södergran (1892-1923)

Country :Finlande
Language :suédois
Gender :feminin
Birth :Saint-Petersburg, Russie, 04-04-1892
Death :Raivola, Finlande, 26-06-1923
Note :Poétesse d'expression suédoise
ISNI :ISNI 0000 0001 2125 2483

Occupations

Voir aussi 1 document

Auteur du texte17 documents

  • Recueil poétique

  • Le pays qui n'est pas ; et Poèmes

    Material description : 191 p.
    Note : Note : Texte suédois et trad. française en regard
    Edition : [Paris ] : la Différence , 1992
    Traducteur : Carl Gustaf Bjurström (1919-2001)
    Éditeur scientifique : Lucie Albertini

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35567438n]
  • Contenu dans : Le pays qui n'est pas

    Poèmes. - [1]

    Material description : 191 p.
    Note : Note : Texte suédois et trad. française en regard
    Edition : [Paris ] : la Différence , 1992

    [catalogue]
  • Aforismer

    Material description : 1 vol. (54 p.)
    Edition : Lund : Ellerström , 2011
    Éditeur scientifique : Jonas Ellerström, Agneta Rahikainen

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb423644775]
  • Brev

    Material description : 311 p.
    Note : Note : Bibliogr. p. [294]-304. Index
    Edition : Helsingfors : Svenska litteratursällskapet i Finland , 1996
    Éditeur scientifique : Agneta Rahikainen

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb366935544]

Parolier1 document

Documents about this author

Documents about the author Edith Södergran (1892-1923)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Dikter och aforismer / Edith Södergran, 1990
  • Ouvrages de reference : Svenskt författarlexikon 1941-1950
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Wikipedia Biography

  • Edith Södergran est une poétesse finlandaise d'expression suédoise née en 1892 et morte en 1923. Sa popularité en Scandinavie ne cesse de s'accroître. Elle est considérée aujourd'hui comme l'un des plus grands poètes scandinaves de ce siècle. En Scandinavie, on présente parfois Edith Södergran comme une héritière des courants symbolistes français, expressionistes allemands, et même futuristes russes. S'il est vrai qu'elle maîtrisait parfaitement l'allemand, et qu'elle connaissait le russe comme le français, la lecture d'un seul de ses poèmes rend peu pertinente la prise en compte de ces héritages, qu'il semble par ailleurs difficile de pouvoir concilier. Ces tentatives assez contradictoires afin de la rattacher à un mouvement démontrent bien l'originalité d'Edith Södergran, qui est vraiment une figure à part. Non qu'elle eût souhaité se retirer dans une tour d'ivoire, mais la maladie, comme l'isolement, ont contribué à donner à son œuvre une empreinte si particulière qu'elle semble encore aujourd'hui une voix étrange, surprenante. Pourtant, elle s'étonnait elle-même que l'on qualifiât son œuvre d'« originale ». L'originalité ne fut pas voulue, mais « naturelle ».

Closely matched pages