William Henry Harrison (1773-1841)

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Naissance :09-02-1773
Mort :04-04-1841
Note :
Homme d'État américain. - 9e président des États-Unis (whig) en 1841 ; battu à l'élection de 1836, il est élu en 1840 et meurt un mois après sa prise de fonctions

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur William Henry Harrison (1773-1841)

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • LCNA, 1977-1986
    WWW, États-Unis 1607-1896
  • GLU

Biographie Wikipedia

  • William Henry Harrison (9 février 1773 - 4 avril 1841) fut le 9e président des États-Unis. Après une carrière militaire et politique dans l'Ohio, il accéda à la présidence en 1840 à l'âge de 68 ans. Son mandat fut cependant bref car il contracta une pneumonie peu après son discours d'investiture ; il mourut un mois après et son vice-président, John Tyler, lui succéda.Originaire de Virginie, Harrison fut le premier délégué du territoire du Nord-Ouest avant de devenir gouverneur du territoire de l'Indiana en 1801. Il devint célèbre pour avoir mené les forces américaines contre les Amérindiens lors de la bataille de Tippecanoe en 1811 où il gagna le surnom de « Tippecanoe » (ou « Old Tippecanoe »). En tant que général durant la guerre anglo-américaine de 1812, sa contribution la plus notable fut une victoire à la bataille de la rivière Thames en 1813 qui mit fin aux hostilités dans la région des Grands Lacs.Après la guerre, Harrison s'installa dans l'Ohio où il fut élu représentant en 1816 puis sénateur en 1824. Il ne termina pas son mandat car il fut nommé ministre plénipotentiaire en Grande Colombie en mai 1828. Il y rencontra Simón Bolívar avec qui il échangea sur des questions de démocratie avant de retourner dans sa ferme dans l'Ohio où il vécut relativement isolé jusqu'à sa nomination pour l'élection présidentielle de 1836. Il fut battu et retourna dans sa ferme avant d'être élu président en 1840. Sa mort déclencha une brève crise constitutionnelle qui permit cependant de préciser les règles de la succession présidentielle qui ne furent formalisées qu'avec l'introduction du 25e amendement de la Constitution des États-Unis en 1967.

Pages équivalentes