BnF
BnF

Joseph Nechvatal

Country :
Language :
Note :
Artiste conceptuel

Occupations

Auteur du texte1 document

  • Collected essays 1983-1990

    Material description : 64 p.
    Edition : 1990 Paris A. Candau

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35402692c]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Joseph Nechvatal

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Collected essays : 1983-1990 / J. Nechvatal, 1990

Wikipedia Biography

  • Joseph Nechvatal né à Chicago États-Unis en 1951 et travaille entre Paris et New York. L'œuvre de Joseph Nechvatal, tant sur le plan technique que conceptuel, est devenu aujourd'hui une référence en matière d'art numérique. Docteur en philosophie de l'art et des nouvelles technologies, enseignant à la School of Visual Arts à New York. Nechvatal travaille avec les images électroniques et la technologie informatique depuis 1986. Ses peintures assistées par ordinateur traduisent des images intimes du corps en unités picturales que les virus informatiques transforment. Ce travail intègre en les fusionnant, le dessin, la peinture, l'écrit et le code informatique réifié en tant que tel. La contamination de la tradition de la peinture sur toile par les nouvelles technologies digitales crée ainsi une interface entre le virtuel et le réel, ce que Joseph Nechvatal appelle le viractuel. Après avoir composé et manipulé ses images à partir d'un programme d'algorithmes viraux qui les modifie et les détériore de manière aléatoire, Nechvatal envoie ses fichiers par Internet à un robot qui exécute la peinture. L'artiste n'intervient pas directement dans l'acte de peindre, l'exécution se faisant par "téléprésence". Fasciné par les machines à peindre, comme celle imaginée par Raymond Roussel dans Impressions d'Afrique, Joseph Nechvatal, s'inscrit ainsi dans la lignée de Marcel Duchamp et d'Andy Warhol, celle des inventeurs perturbateurs. Johanna Drucker a décrit comme un "plaisir critique". Ses travaux récents sont le fruit d'un programme de virus informatiques développé par lui-même et Jean-Philippe Massonie lors d'une résidence à l’atelier Louis Pasteur, à Arbois, et à la Saline royale d'Arc-et-Senans, en 1991. En 2001 Joseph Nechvatal et Stéphane Sikora du collectif music2eye ont conjugué le projet initial de virus informatique avec les principes de la vie artificielle (a-life), c'est-à-dire la création de systèmes de synthèse qui exhibent les caractéristiques comportementales des systèmes vivants. Programmés en C++, des ferments de vie artificielle sont introduits sous la forme d'agents autonomes (les virus) qui "vivent" dans une image. L'œuvre se présente alors sous la forme d'une image projetée intégrant une population de virus actifs qui se développent et se reproduisent par analogie avec un système viral biologique.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014