Parti ouvrier socialiste révolutionnaire. France

Pays :France
Langue :français
Création :1890
Fin d'activité :1901
Note :
Issu de la scission en 1890 de la Fédération des travailleurs socialistes de France provoquée par Jean Allemane. Son orientation révolutionnaire était caractérisée par le refus de l'électoralisme et un antiparlementarisme virulent. Le POSR était surtout, au milieu des années 1890, le premier parti socialiste de la capitale ; son originalité tient à la grande attention qu'il portait au syndicalisme
Autres formes du nom :Parti ouvrier socialiste révolutionnaire français
Parti ouvrier socialiste révolutionnaire. Paris
POSR

Ses activités

Auteur du texte1 document

Éditeur scientifique1 document

  • Fédération des travailleurs socialistes de France. Parti ouvrier socialiste révolutionnaire. Prolétaires debout ! par le citoyen A. Le Biboul

    Description matérielle : In-16, 20 p.
    Édition : Nantes : publication du groupe d'études sociales "le Travailleur" , (1891)
    Éditeur scientifique : Fédération des travailleurs socialistes de France

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30759794w]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Après 1901, voir

  • Regroupement en 1901 autour de Jean Jaurès de plusieurs petits partis dont la Fédération des travailleurs socialistes de France et le Parti ouvrier socialiste révolutionnaire ; en avril 1905, participe à la création de la Section française de l'internationale ouvrière

Thèmes en relation

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Fédération des travailleurs socialistes de France. Parti ouvrier socialiste révolutionnaire. Prolétaires debout ! par le citoyen A. Le Biboul, 1891

Autres formes du nom

  • Parti ouvrier socialiste révolutionnaire français
  • Parti ouvrier socialiste révolutionnaire. Paris
  • POSR

Pages équivalentes