Xénophane (0570?-0475 av. J.-C.)

Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :- 570
Mort :- 475
Note :
Poète, philosophe et théologien, fondateur de l'école d'Élée. - Originaire de Colophon, près d'Éphèse
Autres formes du nom :Xenophanes Colophonius (0570?-0475 av. J.-C.) (latin)
Xenofánīs (0570?-0475 av. J.-C.)
Ξενοφάνης (0570?-0475 av. J.-C)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0001 1795 0895

Ses activités

Auteur du texte17 documents3 documents numérisés

  • Xenophanis Colophoni Carminum reliquiae

    Description matérielle : IV-XXII-211 p.
    Description : Note : L'exemplaire numérisé comporte les 2 parties du vol. 1
    Édition : Amstelodami : J. Müller , 1830
    Éditeur scientifique : Simon Karsten (1802?-1864)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31673187w]
  • Oeuvre poétique

    [Éd.] bilingue
    Description matérielle : 1 vol. (LXXIX-112 p.)
    Description : Note : Trad. française et texte grec en regard. - Bibliogr. p. 91-101. Index
    Édition : Paris : les Belles lettres , 2012
    Éditeur scientifique : Laetitia Reibaud

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb428053992]
  • Contenu dans : Fragmenta philosophorum graecorum [Volumen I]

    Xenophanis carminum et dictorum reliquiae. - [3]

    Description matérielle : 1 vol. (XXVIII-575 p.)
    Description : Note : Texte en grec ancien trad. en latin en regard, introd. et notes en latin. - Réunit : "Empedoclis carminum reliquiae". "Timonis Phliasii fragmenta". "Xenophanis carminum et dictorum reliquiae". "Parmenidis carminum reliquiae". "Epicharmi fragmenta". "Cleanthis carmina". "Lini carmina". "Musaei carmina". "Orphica". "Porphyrii fragmentum libri secundi de philosophia ex oraculis haurienda". "Aureum pythagoreorum carmen". "Septem sapientum sententiae et apophthegmata". "Anaxagorae fragmenta". "Diogenis Apolloniate fragmenta". "Melissi fragmenta". "Aristotelis de Melisso, Xenophane et Gorgia disputationes". "Heracliti fragmenta". "Democriti moralia fragmenta". "Ocelli Lucani de universi natura libellus". "Hieroclis commentarius in aureum carmen". "Secundi philosophi atheniensis sententiae". "Altercatio Hadriani Aug. et Epicteti sive potius secundi philosophi". "Sexti sive Xysti sive Sixti enchiridion" / latine versum a Rufino. "Archytae Tarentini fragmenta"
    Édition : Parisiis : A. Firmin-Didot , 1860

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • Contenu dans : Poetae lyrici graeci. Tertiis curis recensuit Theodorus Bergk. Pars II poetas elegiacos et iambographos continens

    ' @. - [1]

    Description matérielle : In-8°
    Description : Note : Texte grec seul
    Édition : Lipsiae , 1882. Ed. 4a

    [catalogue]
  • Contenu dans : Poetae lyrici graeci. Tertiis curis recensuit Theodorus Bergk. Pars II poetas elegiacos et iambographos continens

    ' @. - [1]

    Description matérielle : In-8°
    Description : Note : Texte grec seul
    Édition : Lipsiae , 1866

    [catalogue]

Parolier2 documents

  • Genre musical: mélodie

    Sous-titre : "Elegia de Jenofanes". - Texte de Xénophane de Colophon. - Commande de Bodegas Gandia. - Date de composition : 1999

    Ceremonia avec Xénophane (0570?-0475 av. J.-C.) comme parolier

  • Contenu dans : Lieder und Kantaten Band 2

    Die Götter. - [34]

    Description matérielle : 181 p. : 31 cm
    Description : Note : Réunit : "Lenin-Zitat" ; "Ändere die Welt, sie braucht es" ; "Horatios Monolog (1954)" ; "Kantae auf den Tod eines Genossen" ; "Ardens, sed Virens" ; "Bankenlied" ; "Gesang der Reiskahnschlepper" ; "O Fallada, da du hangest" ; "Streiklied" ; "Ballade von der Judenhure Marie Sanders" ; "Und es sind die finstern Zeiten" ; "Lied des Händlers" ; "Mutter Beimlein" ; "Glückliche Fahrt" ; "Wir sind der Abschaum der Welt" ; "Printemps allemand" ; "Wie der Wind weht" ; "Lied einer deutschen Mutter" ; "Sieben Lieder über die Liebe" : Nr. 1 "Lied eines Freudenmädchens", Nr. 2 "Goethe-Fragment", Nr. 3 "Heiratsannonce", Nr. 4 "Verfehlte Liebe", Nr. 5 "Heiratsannonce", Nr. 6 "Lied der Kupplerin", Nr. 7 "Und endlich" ; "Mariechen" ; "Kinderlied aus dem Wedding" ; "Mutter und Vater" ; "Der Tod" ; "Die Sünde" ; "Im Blumengarten" ; "L'automne prussien" ; "Die halbare Graugans" ; "Faustus'Verzweiflung" ; "Chanson allemande" ; "Die Götter" ; "Spruch" ; "Das Lied vom Glück" ; "Lied von der Tünche" ; "Das "Vielleicht"-Lied" ; "Duett" ; "Die Ballade vom Knopfwurf" ; "Lob der U.S.S.R." ; "Spanisches Liedchen 1937" ; "Der Räuber und sein Knecht" ; "Kavatine der Isabella" ; "Solidaritätslied" ; "Später Triumph" ; "Geselligkeit betreffend" ; "Zwei Lieder nach Worten von Pascal" ; "Gedenktafel für 4000 Soldaten, die im Krieg gegen Norwegen versenkt wurden" ; "Die Mutter" ; "Die Flucht" ; "Die Hollywwod-Elegien" ; "Kriegskantate" ; "Die Spaziergange" ; "Die Maske des Bösen" ; "Lenin" ; "Die Ballade von der Billigung der Welt" ; "Lob der illegalen Arbeit" ; "Über den Selbstmord" ; "Und ich werde nicht mehr sehen" ; "Die Unwürde des Alterns" ; "Wienerlied"
    Édition : Leipzig : Breitkopf und Härtel , cop. 1957
    Compositeur : Hanns Eisler (1898-1962)

    [catalogue]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Xénophane (0570?-0475 av. J.-C.)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • GDEL : Xénophane
    Clavis SGL : Xenophanes Colophonius
  • BN Cat. gén. : Xénophane de Colophon
    BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1969 : Xenophanes

Autres formes du nom

  • Xenophanes Colophonius (0570?-0475 av. J.-C.) (latin)
  • Xenofánīs (0570?-0475 av. J.-C.)
  • Ξενοφάνης (0570?-0475 av. J.-C)
  • Xénophane de Colophon (0570?-0475 av. J.-C.)
  • Xenophánēs (0570?-0475 av. J.-C.)
  • Jenofanes (0570?-0475 av. J.-C.)
  • Senofane di Colofone (0570?-0475 av. J.-C)

Biographie Wikipedia

  • Xénophane, en grec ancien Ξενοφάνης, né vers -570 à Colophon (Ionie) (Turquie actuelle), mort vers -475, est un philosophe pré-socratique, poète et scientifique grec.Exilé de Colophon tombé sous la domination perse, il semble avoir émigré en Sicile et s'être réfugié d'abord à Zancle et à Catane, avant de se rendre à Élée dont il fonde probablement l'école éponyme. Les données attestées actuelles ne permettent pas de déterminer pas s'il mourut à Élée, ou s'il retourna finalement à Colophon. Il s’oppose fortement à l’anthropomorphisme et s’applique à démontrer l’unicité divine. Ses concepts philosophiques se retrouvent également chez Parménide dont il fut le maître ou l’élève ; la dernière hypothèse étant favorisée par les spécialistes actuels[réf. insuffisante]. Seuls quelques fragments de ses poèmes ont subsisté ; ils ont été recueillis par Hermann Diels dans son ouvrage de référence, Die Fragmente der Vorsokratiker en 1903. Les quelques vers de sa plume amènent à penser qu’il aurait vécu fort vieux[réf. nécessaire].

Pages équivalentes