Joseph Gaertner (1732-1791)

Image from Gallica about Joseph Gaertner (1732-1791)
Country :Allemagne avant 1945
Language :allemand
Birth :12-03-1732
Death :14-07-1791
Note :Écrit aussi en latin
Médecin et botaniste
ISNI :ISNI 0000 0000 7326 6361

Occupations

Auteur du texte2 documents1 digitized document

  • Josephus Gaertner De fructibus et seminibus plantarum

    accedunt seminum centuriae quinque priores cum tabulis aeneis LXXIX

    [Reprod.]
    Material description : 41 microfiches
    Note : Note : Index
    Edition : Leiden : IDC , [19??]

    3 digitized documents Volume 1 - Volume 2 - Volume 3
    [catalogue, Visualize the document in Gallica, Table of content][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb372699446]
  • De fructibus et seminibus plantarum

    [Fac simile]
    Material description : 3 vol. (pagination multiple)
    Note : Note : Le troisième vol., écrit par Karl Gaertner, fils de Joseph Gaertner, est le complément des deux premiers
    Edition : Amsterdam : Asher , 1974

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37383600w]

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • De fructibus et seminibus plantarum / Joseph Gaertner, 1974 [reprod. de l'éd. de 1788]

Wikipedia Biography

  • Joseph Gärtner ou Gaertner est un botaniste allemand, né le 12 mars 1732 à Calw dans le Württemberg et mort le 14 juillet 1791 dans cette même ville.Il est le fils de Joseph Gärtner et de Eva Maria née Wagner. Il étudie le droit en 1750 et la médecin à l’université de Göttingen, où il suit les cours de Albrecht von Haller (1708-1777), et de Tübingen. C’est dans cette dernière qu’il obtient un titre de docteur en médecine. Il voyage à travers l'Europe et séjourne notamment à Montpellier, où il fréquente François Boissier de Sauvages de Lacroix (1706-1767), à Londres où il rencontre Philip Miller (1691-1771) et William Hudson (1730-1793), et à Leyde où il étudie auprès d'Adriaan van Royen (1704-1779), directeur du jardin botanique de la ville. Gärtner enseigne l’anatomie à Tübingen de 1761 à 1768 puis la botanique et l’histoire naturelle à Saint-Pétersbourg à partir de 1768. En 1770, considérant que le climat est trop rude, il revient en Allemagne et s’installe à Calw où il dirige le jardin botanique et les collections d’histoire naturelle. Il se consacre dès lors presque exclusivement à la rédaction de son ouvrage De fructibus et siminibus plantarum (1788-1791) qu’il avait entreprise quelques années plus tôt.Il est membre de la Royal Society (en 1761) et de l’Académie des sciences de Saint-Pétersbourg. Il est notamment l’auteur du Supplementum carpologiae (1805-1807). On le considère comme le fondateur de la carpologie. Sir Joseph Banks (1743-1820) et Carl Peter Thunberg (1743-1828) de retour de leur tour du monde, lui confient les fruits qu’ils avaient récoltés.Son fils est le médecin et botaniste Karl Friedrich von Gärtner (1772-1850).

Closely matched pages