John Keill (1671-1721)

Illustration de la page John Keill (1671-1721) provenant de Wikipedia
Pays :Grande-Bretagne
Langue :latin
Naissance :1671
Mort :1721
Note :
Mathématicien écossais. - Professeur d'astronomie à Oxford
Autre forme du nom :Joannes Keill
ISNI :ISNI 0000 0000 8088 9217

Ses activités

Auteur du texte3 documents2 documents numérisés

  • Institutions astronomiques, ou Leçons élémentaires d'astronomie

    Description matérielle : [6]-LXIV-660 p.
    Description : Note : Traduites du latin de John Keill et augmentées par P.-C. Le Monnier, attribué aussi à l'abbé A.-F. de Brancas-Villeneuve
    Édition : Paris : H.-L. Guérin , 1746
    Auteur présumé du texte : André-François de Brancas-Villeneuve (17..-1758)
    Traducteur : Pierre-Charles Le Monnier (1715-1799)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33433998v]
  • Introductio ad veram physicam, seu Lectiones physicae habitae in schola naturalis philosophiae Academiae oxoniensis

    Description matérielle : [13]-274 p.
    Édition : Oxoniae : H. Clements , 1715

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30676247h]
  • Réponse de M. Keill ... aux auteurs des Remarques sur le different entre M. de Leibnitz & M. Newton, publiées dans le Journal literaire de la Haye de Novembre & Decembre MDCCXIII

    Description matérielle : 20 p.
    Édition : [S.l.] : [s.n.] , [après 1713]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb447293866]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Introductio ad veram physicam seu lectiones physicae / autore Joanne Keill, 1715
  • Ouvrages de reference : Michaud
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Autre forme du nom

  • Joannes Keill

Biographie Wikipedia

  • John Keill (1671-1721) fut un mathématicien écossais.Né à Édimbourg, il fut nommé en 1700 professeur de philosophie naturelle à l'université d'Oxford, et en 1710 professeur d'astronomie. Il était de la Royal Society. On a de lui : Examen de la théorie de la terre de Burnet (en anglais), 1698 ;Introductio ad veram physicam, 1700 ; Introductio ad veram astronomiam, 1718.Institutions astronomiques, ou leçons élémentaires d'astronomie, 1746 (posthume, augmenté par Ch. Le Monnier).Il accusa Leibnitz, dans les Transactions philosophiques (1708), d'avoir dérobé à Newton le calcul différentiel et donna ainsi naissance à la célèbre dispute qui s'éleva à ce sujet entre Leibnitz et Newton.

Pages équivalentes