Friedrich Wöhler (1800-1882)

Image from Gallica about Friedrich Wöhler (1800-1882)
Country :Allemagne
Language :allemand
Birth :1800
Death :1882
Note :Chimiste
ISNI :ISNI 0000 0001 0858 3472

Occupations

Auteur du texte5 documents2 digitized documents

  • Éléments de chimie inorganique et organique

    Material description : 1 vol. (589 p.)
    Note : Note : La préface de la traduction française est due à F. Sacc. Elle est suivie des "Préfaces de l'auteur pour la 11e édition allemande de la Chimie inorganique et pour la 5e édition de la Chimie organique". Ces trois préfaces occupent les p. 9 à 14. - On trouve cataloguée ci-dessus, sous le titre "Cours de chimie organique", une autre traduction de la 2e partie de cet ouvrage
    Edition : Paris : É. Mellier ; Nancy : Grimblot, vve Raybois , 1858
    Traducteur : Louis Grandeau (1834-1911), Frédéric Sacc
    Annotateur : Henri Sainte-Claire Deville (1818-1881)

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31662671f]
  • Die Mineral-Analyse in Beispielen

    Material description : 1 vol. (XIV-234 p.)
    Note : Note : Index
    Edition : Göttingen : der Dieterichschen Buchhandlung , 1861

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37264810d]
  • Briefwechsel zwischen J. Berzelius und F. Wöhler

    im auftrage der königl. Gesellschaft der Wissenschaften zu Göttingen

    Material description : 2 vol. (XXII-717, 743 p.)
    Edition : Leipzig : W. Engelmann , 1901
    Auteur du texte : Jöns Jacob Berzelius (baron, 1779-1848)
    Éditeur scientifique : Otto Wallach (1847-1931)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374704237]
  • Nouveau manuel complet de chimie analytique, contenant des notions sur les manipulations chimiques, les éléments d'analyse inorganique qualitative et quantitative et des principes de chimie organique

    Material description : 2 vol. in-18, VIII-480 p., 4 pl. et 11 tableaux au t. 2
    Note : Note : Le nom de l'auteur figure sous la forme : "F. Woehler" au t. II. - En 3 livres. Le livre III, intitulé "Analyse quantitative inorganique", qui occupe les p. 201 à 382, est entièrement dû à F. Woehler. Le texte original a paru en 1853 sous le titre "Praktische Übungen in der chemischen Analyse". Une autre traduction française se trouve cataloguée plus bas à son titre "Traité pratique d'analyse chimique". - Les 11 tableaux, que l'on trouve à la fin du 2e volume, ont une page de titre propre qui porte "Tableaux synoptiques de l'analyse chimique qualitative par M. H. Will,... Traduit de l'allemand par M. F. Malepeyre". - Manuels Roret. - Le faux titre porte : "Encyclopédie Roret". - Will est auteur du livre II : "Analyse qualitative inorganique". - Les 11 tableaux placés à la fin du 2e volume, ont une page de titre propre qui porte : "Tableaux synoptiques de l'analyse chimique qualitative par M. H. Will,... Traduit de l'allemand par M. F. Malepeyre", et constituent une première traduction des "Tafeln zur qualitativen chemischen Analyse"...
    Edition : Paris : Roret , 1855
    Traducteur : François Malepeyre (1794-1877)
    Auteur du texte : Justus von Liebig (1803-1873), Heinrich Will (1812-1890)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308177028]
  • La synthèse totale en chimie organique

    Material description : 1 vol. (VIII-143 p.-[8] f. de pl.)
    Edition : Paris : Gauthier-Villars , 1937
    Préfacier : Marcel Delépine (1871-1965)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37270513v]

Auteur adapté1 document1 digitized document

Documents about this author

Documents about the author Friedrich Wöhler (1800-1882)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Briefwechsel zwischen J. Berzelius und F. Wöhler / hsrg. von O. Wallach, 1901
  • Inventeurs et scientifiques, 1994

Wikipedia Biography

  • Friedrich Wöhler (né le 31 juillet 1800 à Eschersheim, qui fait aujourd'hui partie de Francfort-sur-le-Main, et décédé le 23 septembre 1882 à Göttingen) était un chimiste allemand.Il est principalement connu pour avoir synthétisé l'urée en 1828 et ainsi démontré que les composés organiques obéissaient aux mêmes lois que les composés inorganiques.

Closely matched pages