BnF
BnF

Fernand Pelloutier (1867-1901)

Image from Gallica about Fernand Pelloutier (1867-1901)
Country :
Language :
Birth :
Paris, 01-10-1867
Death :
13-03-1901
Note :
Journaliste. - Syndicaliste et secrétaire de la Fédération des Bourses du travail

Occupations

Auteur du texte16 documents3 digitized documents

  • Le Congrès général du parti socialiste français, 3-8 décembre 1899 ; précédé d'une lettre aux anarchistes

    Material description : 1 vol. (72 p.)
    Edition : 1900 Paris P.-V. Stock

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb340395363]
  • Histoire des Bourses du travail

    origine, institutions, avenir

    Material description : 1 vol. (340 p.)
    Edition : 1921 Paris A. Coste. - Schleicher
    Préfacier : Georges Sorel (1847-1922)

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37227794w]
  • L'organisation corporative et l'anarchie

    plan de conférence

    Material description : 20 p.
    Note : Note : Publications du groupe "l'Art social"
    Edition : [1896] Paris bibliothèque de l'"Art social"

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb340385941]
  • Histoire des bourses du travail

    origine, institutions, avenir

    Material description : 342 p.
    Note : Note : Fac-similé de l'éd. de Paris, A. Costes, 1946. - En appendice, choix de documents
    Edition : [cop. 1971] Paris. - Londres. - New York. - Paris Gordon and Breach. - Publications Gramma
    Préfacier : Georges Sorel (1847-1922)

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb36648612n]
  • La Vie ouvrière en France

    Material description : 344 p.
    Note : Note : L'éd. ancienne a paru dans la "Bibliothèque internationale des sciences politiques"
    Edition : 1975 Paris F. Maspero

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34570009b]
Loading information

Préfacier1 document

  • Jean Réflec. De la Colère, de l'amour, de la haine, avec une préface de Fernand Pelloutier

    Material description : In-16, XVI-61 p.
    Edition : 1898 Paris Librairie ouvrière

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31187063x]
Loading information

Autre1 document

  • L'Art et la révolte, par Fernand Pelloutier. Conférence faite le 30 mai 1896 salle du Commerce, 94, rue du Faubourg-du-Temple, à Paris

    Material description : In-16. Pièce
    Note : Note : Publications du groupe "l'Art social"
    Edition : (1897) (Paris) bibliothèque de l'"Art social"

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb34038638t]
Loading information

Documents about this author

Documents about the author Fernand Pelloutier (1867-1901)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

  • Documents by this author : Histoire des bourses du travail : origine, institutions, avenir : ouvrage posthume / de Fernand Pelloutier, 1902
  • Ouvrages de reference : Mourre, 1986
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.
    BN Cat. gén. suppl.
    BN Cat. gén. 1960-1969

Wikipedia Biography

  • Fernand-Léonce Emile Pelloutier est né le 1 octobre 1867 et décédé 13 mars 1901 à Paris. C'est une des grandes figures du syndicalisme français au XIX siècle. Fichier:Pelloutier. jpg Fernand Pelloutier Esprit rebelle dans une famille de tradition monarchiste, il stoppe ses études après un échec au baccalauréat et devient journaliste en 1886. Il est d'abord attiré par les idées républicaines, puis rallie le socialisme et adhére au Parti ouvrier français de Jules Guesde en 1892. Il écrivit avec Aristide Briand une brochure intitulée De la révolution par la grève générale. Mais Pelloutier est ensuite séduit par les idées anarchistes. Élu secrétaire de la Fédération des Bourses du travail en 1895, il critique la stratégie terroriste de Ravachol et préfère développer les Bourses du travail. Sous sa direction, le nombre de bourses progresse fortement, passant de 33 en 1894, à 81 en 1901. Par leur vocation et leur fonction, ces lieux apparaissent aux yeux des exploités plus efficaces et pragmatiques que les simples syndicats de métier. Pour Pelloutier, les bourses du travail sont l'expression du syndicalisme intégral. Elles sont pensées comme des organisations de solidarité, les bourses étant dotées de divers services de mutualité : bureaux de placement, caisses de solidarité, caisses de maladie, chômage, décès… Ces lieux sont dotés de bibliothèques destinées à permettre aux travailleurs de mieux comprendre leur situation par les lectures d'Adam Smith, Pierre-Joseph Proudhon, Karl Marx, Kropotkine, Émile Zola, Bakounine… Il y organise également des cours du soir. Il s'attachera autant à développer les Bourses qu'à maintenir leur autonomie dans le cadre d'une CGT qu'il regarde avec méfiance. Après avoir eu toute sa vie des ennuis de santé, il meurt prématurément et dans le dénuement en 1901.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014