Francesca Fremantle

Langue :anglais
Sexe :féminin
Note :
Orientaliste, traductrice de la littérature tantrique sanskrite et tibétaine. - Disciple de Chögyam Trungpa. - En poste : Longchen Foundation, Londres (en 2008)
ISNI :ISNI 0000 0001 1615 9372

Ses activités

Auteur du commentaire1 document

  • Ensemble de 3 textes funéraires tibétains ("Tchikhaï bardo", "Tchönyid bardo" et "Sidpaï bardo"), d'abord transmis oralement, destinés à être récités ou lus, par un lama ou un ami, à l'oreille d'un mourant ou d'un mort pour le guider sur son chemin durant les quarant-neuf jours qui s'écoulent entre la mort et la renaissance (antarabhava). Devenu un rituel. Considéré comme le "Livre des morts" des Tibétains. - Composé d'éléments d'origine diverse mis en forme au VIIIe s., dont des préceptes adapté de Padmasambhava. La forme actuelle remonte au XIVe s.. - Diverses versions qui divergent

    Inséré dans le cycle intitulé "La libération spontanée par la dévotion aux divinités paisibles et courroucées"

    Version ouigour. - Ms : British libr. (Or. 8212-109)

    Bardo thödol avec Francesca Fremantle comme auteur du commentaire

Éditeur scientifique1 document

  • Ensemble de 3 textes funéraires tibétains ("Tchikhaï bardo", "Tchönyid bardo" et "Sidpaï bardo"), d'abord transmis oralement, destinés à être récités ou lus, par un lama ou un ami, à l'oreille d'un mourant ou d'un mort pour le guider sur son chemin durant les quarant-neuf jours qui s'écoulent entre la mort et la renaissance (antarabhava). Devenu un rituel. Considéré comme le "Livre des morts" des Tibétains. - Composé d'éléments d'origine diverse mis en forme au VIIIe s., dont des préceptes adapté de Padmasambhava. La forme actuelle remonte au XIVe s.. - Diverses versions qui divergent

    Inséré dans le cycle intitulé "La libération spontanée par la dévotion aux divinités paisibles et courroucées"

    Version ouigour. - Ms : British libr. (Or. 8212-109)

    Bardo thödol avec Francesca Fremantle comme éditeur scientifique

Traducteur1 document

  • Ensemble de 3 textes funéraires tibétains ("Tchikhaï bardo", "Tchönyid bardo" et "Sidpaï bardo"), d'abord transmis oralement, destinés à être récités ou lus, par un lama ou un ami, à l'oreille d'un mourant ou d'un mort pour le guider sur son chemin durant les quarant-neuf jours qui s'écoulent entre la mort et la renaissance (antarabhava). Devenu un rituel. Considéré comme le "Livre des morts" des Tibétains. - Composé d'éléments d'origine diverse mis en forme au VIIIe s., dont des préceptes adapté de Padmasambhava. La forme actuelle remonte au XIVe s.. - Diverses versions qui divergent

    Inséré dans le cycle intitulé "La libération spontanée par la dévotion aux divinités paisibles et courroucées"

    Version ouigour. - Ms : British libr. (Or. 8212-109)

    Bardo thödol avec Francesca Fremantle comme traducteur

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Das Totenbuch der Tibeter / eine neue Übersetzung aus dem Tibetischen mit Kommentar von Francesca Fremantle und Chögyam Trungpa ; [übersetzt von Stephan Schumacher], 1976
  • LC Authorities (2008-04-04)

Pages équivalentes