Dezső Szabó (1879-1945)

Image non encore disponible
Pays :Hongrie
Langue :hongrois
Sexe :masculin
Naissance :Kolozvár (Transylvanie), 10-06-1879
Mort :Budapest, 13-01-1945
Note :
Écrivain politique. - Boursier à Paris (1905-1906). - Professeur dans divers lycées transylvains
Domaines :Littératures
Histoire de l'Europe
ISNI :ISNI 0000 0001 1886 1333

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Életeim

    születéseim, halálaim, feltámadásaim

    Description matérielle : 2 vol. (915 p.)
    Édition : Budapest : Püski , 1996
    Auteur ou responsable intellectuel : Sándor Budai Balogh (1919-1990)
    Éditeur scientifique : Sándor Balogh (1926-2004)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb40983921v]
  • Életeim...

    Description matérielle : 2 vol. (860, 620 p.)
    Édition : Budapest : Szépirodalmi könyvkiadó , 1965
    Éditeur scientifique : Péter Nagy (1920-2010)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33187452n]
  • Szabó Dezső és a magyar miniszterelnökök

    Description matérielle : 1 vol. (167 p.-1 pl. de portr.)
    Description : Note : Réunit neuf lettres de Dezső Szabó. - Appareil critique dans la préface
    Édition : Washington (D.C.) : Occidental Press , 1975
    Directeur de publication : Gyula Gombos (1913-2000)
    Préfacier : Gyula Gombos (1913-2000)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb348862150]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Dezső Szabó (1879-1945)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Életeim / Szabó Dezső ; [a szerkesztés, a bevezető tanulmány és a jegyzetek Nagy Péter munkája.], 1965
  • A halál nem alibi / Beke Albert, 1996
  • Új magyar irodalmi lexikon, 1994
  • BN Cat. gén. 1960-1969
    BnF Service finno-ougrien, balte

Biographie Wikipedia

  • Dezső Szabó, né le 10 juin 1879 à Kolozsvár en Transylvanie et mort le 5 janvier 1945 à Budapest, était un professeur de hongrois et de français qui a enseigné dans plusieurs villes de province ; il était aussi linguiste et écrivain.Il présente de petits essais à la revue littéraire Nyugat. D’abord favorable à la révolution de 1918, il fustige violemment la République des Conseils de Béla Kun. En 1919, il publie le livre le plus important de sa carrière d’écrivain, Az elsodort falu (Un village à la dérive).Szabó collabore au journal Virradat (Aube), l’un des journaux les plus antisémites de l’après-guerre, et produit 44 articles d’importance en trois années. Ses articles s’adressent à la nation, multipliant les alertes sur sa faiblesse dans un langage apocalyptique. Mais le système contre-révolutionnaire ne satisfait pas davantage l’écrivain qui émigre en Transylvanie à la fin des années 1920. Il se dresse contre le fascisme allemand et ses partisans en Hongrie. Son influence, grande dans les années 1920, stagne et dépérit dans la décennie suivante. Il meurt au cours du siège de Budapest en 1945.Portail de l’Autriche-Hongrie Portail de l’Autriche-Hongrie Portail de la littérature Portail de la littérature Portail de la Hongrie Portail de la Hongrie

Pages équivalentes