Richard Avenarius (1843-1896)

Image from Gallica about Richard Avenarius (1843-1896)
Country :Allemagne avant 1945
Language :allemand
Gender :masculin
Birth :Berlin, 19-11-1843
Death :Zurich, Suisse, 18-08-1896
Note :Philosophe
Field :Philosophie
ISNI :ISNI 0000 0004 1014 6310

Occupations

Auteur du texte9 documents2 digitized documents

  • Kritik der reinen Erfahrung.

    Material description : 2 vol.
    Note : Note : [Critique de l'expérience pure]
    Edition : Leipzig : O. R. Reisland , 1888-1890

    2 digitized documents Volume 1 - Volume 2
    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30041548t]
  • Philosophie als Denken der Welt, gemäss dem Princip des kleinsten Kraftmasses

    Prolegomena zu einer Kritik der reinen Erfahrung

    Material description : 99 p.
    Note : Note : [La philosophie en tant que pensée du monde]
    Edition : Leipzig : Fues , 1876

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb300415495]
  • Kritik der reinen Vernunft

    Band 1-2

    Zweite, namentlich nach hinterlassenen Aufzeichnungen des Verfassers verbesserte Auflage
    Material description : 2 vol. (XXX-222-[4], XII-536 p.)
    Note : Note : Texte en allemand. - Index
    Edition : Leipzig : O. R. Reisland , 1907
    Donateur : Nina Kousnetzoff

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb426097822]
  • Der Menschliche Weltbegriff

    2. nach dem Tode des Verfassers herausgegebene Auflage
    Material description : 134 p.
    Edition : Leipzig : O.R. Reisland , 1905

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35381431v]
  • Der menschliche Weltbegriff

    Dritte Auflage
    Material description : 1vol. (XXVI-274-[4] p.)
    Note : Note : Texte en allemand
    Edition : Leipzig : O. R. Reisland , 1912
    Donateur : Nina Kousnetzoff

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb317446334]

Documents about this author

Documents about the author Richard Avenarius (1843-1896)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Philosophie als Denken der Welt, gemäss dem Princip des Kleinsten Kraftmasses / von Dr. Richard Avenarius, 1995 [document électronique : reprod. de l'éd. de 1876]
  • Ouvrages de reference : DBA
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Wikipedia Biography

  • Richard Avenarius, né à Paris le 19 novembre 1843, mort à Zurich le 18 août 1896, était un philosophe allemand, fondateur de l'empiriocriticisme.Second enfant de l'éditeur allemand Eduard Avenarius, alors directeur de la succursale parisienne de Brockhaus, et de Cécile Wagner, la plus jeune sœur de Richard Wagner (qui était son parrain), Richard Avenarius suivra ses études en Suisse. Après avoir participé à la création du Cercle philosophique de l'université de Leipzig, où il enseigne jusqu'en 1877, il deviendra professeur de philosophie à Zurich jusqu'à sa mort en 1896.Il est considéré comme le fondateur de l'empiriocriticisme, une théorie épistémologique à laquelle se ralliera Ernst Mach. Cette théorie énonce que l'objectif premier de la philosophie est de développer un « concept naturel du monde » qui repose sur l'expérience pure et s'abstrait de la métaphysique et du matérialisme, abolissant ainsi pour l'individu la différence entre expérience extérieure et intérieure. Avenarius s'appuie sur la biologie et sur les relations entre les sciences physiques et psychologiques pour étayer son raisonnement.Les idées d'Avenarius mettent en valeur la notion d'« introjection », qui est l'« introduction (Hineinverlegung) en l'homme » des choses vues et des sensations. Elle « fait de la partie intégrante du milieu (réel) une partie intégrante de la pensée (idéale) ».Les écrits d'Avenarius connaîtront un grand succès parmi les intellectuels au début du XXe siècle, et notamment dans le milieu étudiant russe avant la Révolution d'Octobre (les constructeurs de Dieu, Bazarov, Lounatcharsky, Valentinov, Bogdanov, etc.). Elles seront vivement critiquées par Lénine qui y voit une défense de l'idéalisme contre le matérialisme.

Closely matched pages