Heiner Geissler

Country :Allemagne
Language :allemand
Gender :masculin
Note :Homme politique. - Docteur en droit
ISNI :ISNI 0000 0000 8349 2688

Occupations

Auteur du texte1 document

  • Gefährlicher Sieg

    die Bundestagswahl 1994 und ihre Folgen

    Material description : 284 p.
    Edition : Köln : Kiepenheuer & Witsch , 1995

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37314939j]

Éditeur scientifique1 document

  • Der Weg in die Gewalt

    geistige und gesellschaftliche Ursachen des Terrorismus und seine Folgen

    2. durchgesehene Auflage
    Material description : 224 p.
    Note : Note : Notes bibliogr
    Edition : München ; Wien : G. 01 zog , cop. 1978

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb35176236p]

Documents about this author

Documents about the author Heiner Geissler

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

  • This experimenting space presents innovating visualizations of data.bnf.fr data: diagrams, timelines, maps. This data is available and freely usable (Open license), in RDF or JSON.

Sources and references

Sources

  • Der Weg in die Gewalt : geistige und gesellschaftliche Ursachen des Terrorismus und seine Folgen / [wissenschaftliche Fachtagung der CDU, Christlich-Demokratischen Union, Bonn, am 29. und 30. November 1977] ; herausgegeben von Heiner Geissler, 1978
  • Wer ist wer? 1993-1994

Wikipedia Biography

  • Le titre de cet article contient le caractère allemand ß. S'il n'est pas disponible ou n'est pas souhaité, le nom peut être représenté comme Heiner GeisslerHeinrich Geißler, dit Heiner, est un homme politique allemand, né le 3 mars 1930 à Oberndorf am Neckar, qui appartient à l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) et au mouvement ATTAC.Président des Jeunes chrétiens-démocrates du Bade-Wurtemberg au début des années 1960, il devient ministre régional des Affaires sociales du Land de Rhénanie-Palatinat en 1967, puis est choisi, dix ans plus tard, comme secrétaire général fédéral de la CDU par Helmut Kohl, en remplacement de Kurt Biedenkopf. Il entre au cabinet en 1982, au poste de ministre fédéral de la Famille et de la Santé, où il s'illustre notamment par la réforme de l'objection de conscience, du service civil et des études supérieures de médecine.Il quitte le gouvernement en 1985, et son poste de secrétaire général quatre ans après, du fait de ses divergences de vue avec Kohl sur l'évolution du parti. Avec un mandat de douze ans, il détient le record de longévité à ce poste. En 2007, il a rejoint l'organisation ATTAC, dont il dit partager les idéaux en matière d'humanisation de la mondialisation.

Closely matched pages