Joseph-François-Claude Carnot (1752-1808)

Illustration de la page Joseph-François-Claude Carnot (1752-1808) provenant de Wikipedia
Pays :France
Langue :français
Sexe :masculin
Naissance :Né à Nolay (Côte-d'or), 22-03-1752
Mort :Paris, 31-07-1835
Note :
Jurisconsulte, conseiller à la cour de Cassation. - Frère de : Carnot, Lazare (1753-1823)
ISNI :ISNI 0000 0000 7985 3268

Ses activités

Auteur du texte11 documents9 documents numérisés

  • Le code d'instruction criminelle et le code pénal mis en harmonie avec la Charte, la morale publique, les principes de la raison, de la justice et de l'humanité

    Description matérielle : 135 p.
    Description : Note : Par J.-F.-C. Carnot
    Édition : Paris : Plancher , 1819

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb339643669]
  • Commentaire sur le Code pénal

    contenant la manière d'en faire une juste application, des dissertations sur les questions les plus importantes...

    2e édition, revue, corrigée et augmentée
    Description matérielle : 2 vol. (XXIV-778, VI-743 p.)
    Édition : Paris : Nève , 1836

    2 documents numérisés : Tome 1 - Tome 2
    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb301977679]
  • Commentaire sur le Code pénal... par M. Carnot,...

    Description matérielle : 2 vol. in-4°
    Édition : Paris : B. Warée , 1823-1824

    2 documents numérisés : Tome 2 - Tome 1
    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30197766z]
  • De la discipline judiciaire considérée dans ses rapports avec les juges, les officiers du ministère public, les avocats, les notaires, les avoués, les huissiers et autres officiers ministériels

    Description matérielle : VIII-520 p.
    Description : Note : Par Carnot
    Édition : Paris : Baudouin frères , 1825

    [catalogue, Visualiser dans Gallica, table des matières][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30197768n]
  • De la Responsabilité des ministres, question à l'ordre du jour, examen du projet de loi du 27 janvier 1819. (Par J.-F.-C. Carnot.)

    Description matérielle : In-8° , 46 p.
    Édition : Paris : Plancher , 1819

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30197774k]

Autre3 documents

  • De l'instruction criminelle, considérée dans ses rapports généraux et particuliers avec les lois nouvelles et la Jurisprudence de la Cour de Cassation Par Carnot, Conseiller à la cour de Cassation

    Édition : Paris : Nève , 1812

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39374309g]
  • De l'instruction criminelle considérée dans ses rapports généraux et particuliers avec les Lois nouvelles et la Jurisprudence de la Cour de Cassation par Mr Carnot

    Description matérielle : 2 vol. in-4 °
    Édition : Paris : chez Nève , 1812

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39374307s]
  • Réfutation cathégorique du mém. de Carnot, par lui-même

    Description matérielle : In-8 °
    Édition : Paris , juil. 1815

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39311703j]

Pages dans data.bnf.fr

Membre de

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : De l'instruction criminelle, considérée dans ses rapports généraux et particuliers avec les lois nouvelles et la jurisprudence de la Cour de cassation / par Carnot, conseiller à la cour de Cassation, 1812
  • Ouvrages de reference : DBF
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén.

Biographie Wikipedia

  • Joseph-François-Claude Carnot, né à Nolay le 22 mars 1752 et mort à Paris le 31 juillet 1835, est un jurisconsulte français. Fils de Claude-Abraham Carnot, notaire royal à Nolay, il est sous l'Ancien Régime conseiller au parlement de Dijon.Il est le frère aîné du Conventionnel Lazare Carnot, membre du Comité de salut public.Il est d'abord accusateur public, puis procureur général auprès de la Cour d'appel de Dijon.Il entre ensuite à la Cour de cassation et devient membre d'une commission chargée de reviser le code pénal en 1831. Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1832.

Pages équivalentes