BnF
BnF

Mihail Vasilʹevič Lomonosov (1711-1765)

Country :
Russie (Fédération)
Language :
Gender :
masculin
Birth :
Denisovka (aujourd'hui Lomonosovo, oblast d'Arkhangelsk, Russie), 19-11-1711
Death :
Saint-Petersbourg (Russie), 15-04-1765
Note :
Écrivain et poète. - Chercheur scientifique
ISNI :

Occupations

Parolier de : 1 document

  • Oratorio-ballet en 3 actes. - Sur un poème de Lomonossov. - 1re représentation : 6 juin 1928, Paris, Théâtre Sarah-Bernhardt, par les Ballets russes

Auteur du texte29 documents

  • Mikhail Vasil'evich Lomonosov on the corpuscular theory

    Material description : VIII-289 p.
    Note : Note : Notes bibliogr. Index
    Edition : 1970 Cambridge (Mass.) Harvard university press

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb374710341]
  • Alte russische Geschichte

    Material description : In-8° , VIII-192 p.
    Note : Note : La Préface du traducteur est signée : "Hartw. Ludw. Christi. Backmeister"
    Edition : 1768 Riga, und Leipzig J. F. Hartknoch

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb308297697]
  • L'Apothéose de Pierre le Grand

    Material description : In-8° (20 cm), 215 p., fac-sim. [Ech. int. 5007-65]
    Note : Note : Les trois écrits sont respectivement intitulés : Apothéose de Pierre le Grand, tsar et empereur de toutes les Russies ; Parallèle de Pierre le Grand avec Alexandre le Grand et Lycurgue ; Réfutation contre les auteurs qui ont fait dans leurs ouvrages des mentions désavantageuses et tout-à-fait fausses touchant la vie et les actions de ce grand monarque, par l'auteur de l'Apothéose
    Edition : 1964 Prague Éditions de l'Académie tchécoslovaque des sciences

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33082284b]
  • Ausgewählte Schriften in zwei Bänden

    Material description : 2 vol. in-16 (21 cm). [Acq. 2721-64]
    Edition : 1961 Berlin Akademie-Verlag

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb33082285p]
Loading information

Auteur adapté1 document

Loading information

Traducteur1 document1 digitized document

Loading information

Documents about this author

Documents about the author Mihail Vasilʹevič Lomonosov (1711-1765)

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources for the record

Variants of the name

  • Mikhail Vasilievitch Lomonosov (1711-1765) (russe)
  • Михаил Васильевич Ломоносов (1711-1765) (russe)
  • Michael Lomonossow (1711-1765)
  • Michael Lomonosow (1711-1765)
  • Mikhaïl Vassilievitch Lomonossov (1711-1765)
  • Michel Lomonossow (1711-1765)
  • Michał Łomonosow (1711-1765)

Wikipedia Biography

  • Mikhaïl Vassilievitch Lomonossov, né le 19 novembre 1711 à Denisowka près Kholmogory et mort le 15 avril 1765 à Saint-Pétersbourg, est un historien, astronome, orateur, peintre, poète, navigateur, musicien et linguiste russe. Homme exalté, enthousiaste, amoureux des sciences et fondateur de l’université de Moscou (qui porte son nom); Pouchkine dit même de lui qu’il était « la première université de Russie ». En 1731, Lomonossov part de son village et se rend à Moscou où il s’inscrit à l’Académie slavo-gréco-latine en se faisant passer pour un fils de gentilhomme (les paysans n’avaient pas accès aux études). Il réussit admirablement et une bourse d’études lui est offerte en Allemagne. Ce séjour lui apprend beaucoup sur la versification: sous l’influence de la poésie allemande, il conclut que le développement de la littérature russe est impossible sans réforme de la langue et des règles de versification. En 1739, à Freiberg, il écrit ses Lettres sur les règles de la versification russe accompagnées d’un exemple, Ode sur la prise de Khotine. D’accord sur le principe syllabo-tonique, il affirme que le vers peut être binaire ou tertiaire, dont le dactyle. Il mélange rimes masculines et rimes féminines. En 1741, il rentre en Russie et est nommé professeur de l’académie des Sciences de Saint-Pétersbourg. En 1754 paraît son Traité de grammaire russe. Selon Lomonossov, la langue russe a la splendeur de l’espagnol, la vivacité du français, la robustesse de l’allemand, la douceur de l’italien, le tout enrichi par la force de l’imagination et la concision du grec et du latin. En 1755, est édité son célèbre traité Sur l’utilité des livres d’église dans lequel il pose les premiers jalons de la future langue russe littéraire (décrite par des normes et grammaticalement correcte) : il déconseille l’emploi de vocables étrangers ou barbares. il prône un retour à la langue russe telle qu’elle a été modelée. il veut garder le vieux vocabulaire ecclésiastique mais éviter les mots désuets.

Closely matched pages

Last update : 21/02/2014