John Parkinson (1567-1650)

Image from Gallica about John Parkinson (1567-1650)
Country :Grande-Bretagne
Language :anglais
Birth :1567
Death :1650
Note :
Botaniste. - A été l'apothicaire de Jacques Ier
Variant of the name :Jean Parkinson
ISNI :ISNI 0000 0000 8079 4015

Occupations

Auteur du texte1 document1 digitized document

  • Paradisi in paradisus terrestris

    a garden of all sorts of pleasant flowers which our English ayre will permit to be noursed up...

    [Reprod.]
    Material description : 19 microfiches
    Edition : Leiden : IDC , [19??]

    [catalogue, Visualize the document in Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37269883t]

Documents about this author

Documents about the author John Parkinson (1567-1650)

Pages in data.bnf.fr

This page in data.bnf.fr lab

Sources and references

Sources

  • Documents by this author : Paradisi in paradisus terrestris : a garden of all sorts of pleasant flowers which our English ayre will permit to be noursed up : a kitchen garden of all manner of herbes, rootes, & fruites, for meate or sauce used with cus : and an orchard of all sorte of fruitbearing trees and shrubbes fit for our land together : with the right orderinge planting & preserving of them and their uses & vertues / collected by John Parkinson, 1995 [document électronique : reprod. de l'éd. de 1629]
  • Ouvrages de reference : WBI
    LCNA (CD), 1996-06
    Larousse 19e s. : Parkinson (Jean)
  • Catalogues de la BnF : BN Cat. gén. : Parkinson (John), pharmacien

Variant of the name

  • Jean Parkinson

Wikipedia Biography

  • John Parkinson, né en 1567 et mort en 1650, est un botaniste britannique.Apothicaire de profession, il culvite un jardin botanique à Londres où il cultive près de 500 espèces. Il est l'apothicaire de Jacques Ier et reçoit le titre d'herboriste de Charles Ier en 1629 après la publication de Paradisi in Sole Paradisus Terrestris. Il s'agit plus d'un livre de jardinage que de botanique au sens strict. Il donne des conseils pour la culture des fleurs, des plantes culinaires et des orchidées. Il décrit un millier de plantes dont 780 font l'objet d'illustration (provenant pour la plupart des œuvres de Charles de l'Écluse (1525-1609), de Mathias de l'Obel (1538-1616) et de bien d'autres).En 1640, il fait paraître Theatrum botanicum, complément du précédent et traitant surtout des simples. Il y décrit 3 800 espèces.Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique

Closely matched pages