Diogène le Cynique (0404?-0323? av. J.-C.)

Image non encore disponible
Pays :Grèce
Langue :grec ancien (jusqu'à 1453)
Sexe :masculin
Naissance :- 404
Mort :- 323
Note :
Philosophe, fondateur de l'école cynique. - Auteur de quelques tragédies, parvenues sous forme de fragments, et de lettres à l'authenticité discutée
Autres formes du nom :Diogenes Cynicus (0404?-0323? av. J.-C.) (latin)
Diogénīs ho Kynikós (0404?-0323? av. J.-C.)
Διογένης ὁ Κυνικός (0404?-0323? av. J.-C.)
Voir plus
ISNI :ISNI 0000 0004 4456 1870

Ses activités

Auteur du texte12 documents3 documents numérisés

  • Diogenis, Bruti, Yppocratis medici epistole

    [Reprod.]
    Description matérielle : 1 microfilm
    Description : Note : Texte en latin trad. du grec ancien. - Date d'éd. du microfilm provenant d'un catalogue d'éditeur
    Édition : Cambridge (Mass.) : Omnisys , [ca 1990]
    Auteur du texte : Marcus Brutus (auteur prétendu), Hippocrate (0460-0377 av. J.-C.)
    Traducteur : Francesco Accolti (1418?-1483?), Rinuccio d'Arezzo (1395-1457)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb37244142p]
  • Contenu dans : Fragmenta philosophorum graecorum Volumen II

    Diogenis fragmenta. - [11]

    Description matérielle : 1 vol. (LXXXVIII-438 p.-4 f. de pl.)
    Description : Note : Texte en grec ancien trad. en latin en regard, introd. et notes en latin. - Réunit : "Philolai fragmenta". "Moralia pythagoreorum fragmenta". "Timaei Locri de anima mundi et natura". "Pythagoreorum fragmenta varia". "Prodici fragmenta". "Protagorae fragmenta". "Gorgiae fragmenta". "Platonis Timaeus" / Chalcidio v. c. interprete. "Chalcidii v. c. in Platonis Timaeum commentarius". "Antisthenis fragmenta". "Diogenis fragmenta". "Cratetis fragmenta". "Demonactis sententiae et apophthegmata". "Oenomai fragmenta". "Maximi de insolubilibus objectationibus liber". "Aristippi Cyrenaei sententiae et apophthegmata". "Bionis Borysthenitae sophistae sententiae et apophthegmata". "Evemeri fragmenta"
    Édition : Parisiis : A. Firmin-Didot , 1867

    [catalogue, Visualiser dans Gallica]
  • La vie, les amours et les aventures de Diogène le Cynique, surnommé le Socrate-fou

    Description matérielle : 260 p.-[1] f. de front.
    Description : Note : pl. gr. par P. Chenu d'après Ch. Monnet
    Édition : Paris : Pigoreau , 1819
    Dessinateur : Charles Monnet (1732-180.?)
    Graveur : Pierre Chenu (1718?-17..)
    Traducteur : Christoph Martin Wieland (1733-1813)

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb31647284g]
  • Le cynisme à la Renaissance

    d'Erasme à Montaigne

    Description matérielle : 284
    Description : Note : Contient Les epistres de Diogenes, philosophe cynicque ([trad.] 1546), trad. de grec en francoys par Loys du Puys. - Bibliogr. p. [267]-273. Notes bibliogr. Index
    Édition : Genève : Droz , 2005
    Auteur du texte : Michèle Clément

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][https://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39929178z]
  • Contenu dans : Le cynisme à la Renaissance

    Les epistres. - [1]

    Description matérielle : 284
    Description : Note : Contient Les epistres de Diogenes, philosophe cynicque ([trad.] 1546), trad. de grec en francoys par Loys du Puys. - Bibliogr. p. [267]-273. Notes bibliogr. Index
    Édition : Genève : Droz , 2005

    [catalogue]

Auteur adapté2 documents1 document numérisé

Auteur présumé du texte1 document

  • Contenu dans : Les cyniques grecs

    Lettres de Diogène. - [1]

    Description matérielle : 127 p.
    Édition : Arles : Actes sud , 1998

    [catalogue]

Auteur prétendu du texte1 document

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Diogène le Cynique (0404?-0323? av. J.-C.)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Diogenis, Bruti, Yppocratis medici epistole / interprete Francisco Aretino, 1995 [document électronique : reprod. de l'éd. de 1487]
  • GDEL
    Buchwald
    Encycl. Grèce
    Encicl. italiana
    LC Authorities (2014-06-05)
  • BN, Service grec
  • BN Cat. gén.

Autres formes du nom

  • Diogenes Cynicus (0404?-0323? av. J.-C.) (latin)
  • Diogénīs ho Kynikós (0404?-0323? av. J.-C.)
  • Διογένης ὁ Κυνικός (0404?-0323? av. J.-C.)
  • Diogène de Sinope (0404?-0323? av. J.-C.) (français)
  • Diogenes Sinopensis (0404?-0323? av. J.-C.) (latin)
  • Diogenes Sinopeus (0404?-0323? av. J.-C.) (latin)
  • Diogénīs ho Sinōpeús (0404?-0323? av. J.-C.)
  • Διογένης ὁ Σινωπεύς (0404?-0323? av. J.-C.)
  • Diogénēs ho Kunikós (0404?-0323? av. J.-C.)
  • Diogénēs ho Sinōpeús (0404?-0323? av. J.-C.)
  • Diogenes (0404?-0323? av. J.-C.) (latin)
  • Diogenes the Cynic (0404?-0323? av. J.-C.) (anglais)
  • Diogenes of Sinope (0404?-0323? av. J.-C.) (anglais)
  • Diogene il Cinico (0404?-0323? av. J.-C.) (italien)
  • Diogene di Sinope (0404?-0323? av. J.-C.) (italien)

Biographie Wikipedia

  • Diogène de Sinope, en grec ancien Διογένης / Diogénês, également appelé Diogène le Cynique, est un philosophe grec de l'Antiquité et le plus célèbre représentant de l'école cynique (Sinope v. 413 – Corinthe, v. 327 av. J.-C.). Il est contemporain de Philippe II de Macédoine, qui le fit prisonnier après la bataille de Chéronée et son fils Alexandre.Disciple de Xéniade, il devient le maître entre autres de Zénon de Cition et Monime de Syracuse. Parmi tous les auteurs cyniques, c'est sur Diogène que la légende a accumulé le plus d'anecdotes et de mots d’esprit, issus notamment de l'ouvrage de Diogène Laërce Vies, doctrines et sentences des philosophes illustres qui relève du genre littéraire de la chrie (en), cette foison rendant leur authenticité douteuse. Les portraits de Diogène qui nous ont été transmis divergent parfois, le présentant tantôt comme un philosophe, débauché, hédoniste et irréligieux, tantôt comme un ascète sévère, volontaire, voire héroïque.La masse d'anecdotes légendaires sur Diogène de Sinope montre en tout cas que le personnage a profondément marqué les Athéniens. Il vivait dehors, dans le dénuement, vêtu d'un simple manteau, muni d'un bâton, d'une besace et d'une écuelle. Dénonçant l'artifice des conventions sociales, il préconisait en effet une vie simple, plus proche de la nature, et se contentait d'une jarre – en grec pithos – pour dormir.Diogène avait l'art de l'invective et de la parole mordante. Il semble qu'il ne se privait pas de critiquer ouvertement les grands hommes et les autres philosophes de son temps (parmi lesquels Platon). Les apostrophes les plus connues qui lui sont attribuées sont : - phrase qu'il répétait en parcourant la ville avec sa lanterne - et (réponse au roi de Macédoine, Alexandre, qui était venu lui demander s'il avait besoin de quoi que ce soit).

Pages équivalentes