Lino Ventura (1919-1987): pseudonyme individuel

Pays :France
Sexe :masculin
Naissance :Parme (Italie), 14-07-1919
Mort :Saint-Cloud (Hauts-de-Seine), 22-10-1987
Note :
Pseudonyme de Lino Borrini. - Acteur
ISNI :ISNI 0000 0001 2128 3685

Ses activités

Acteur115 documents2 documents numérisés

Chant2 documents

Voix parlée1 document

  • Contenu dans : Chanson [avril 1997]

    Les tontons flingueurs. - [9]

    Description matérielle : 1 disque compact (60 min 08 s)
    Description : Note : Enregistrement destiné exclusivement à la radiodiffusion
    Détail des interprètes
    Anthologie de chansons et extraits de bandes originales de films sur le thème de l'argent
    Édition : Paris : Radio France internationale musique ; Paris : distrib. Radio France internationale musique , 1997 (DL)
    Voix parlée : Francis Blanche (1921-1974)

    [catalogue]

Auteur de lettres1 document

  • Ventura, Lino

    Cote : NAF 28365
    Contenu dans les archives et manuscrits : Fonds François Nourissier. Correspondance reçue. Tabone-Zotos

    [catalogue BnF archives et manuscrits][ark:/12148/cc55697/ca59904178269890]

Documents à propos de cet auteur

Documents à propos de l'auteur Lino Ventura (1919-1987)

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Voir aussi

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Angiolino Ventura, dit Lino Ventura, est un acteur italien qui a vécu en France et y a réalisé l'ensemble de sa carrière cinématographique, né le 14 juillet 1919 à Parme (Italie) et mort le 22 octobre 1987 à Saint-Cloud (France).Fils d'immigrés italiens, Lino Ventura fut d'abord lutteur professionnel (il fut champion d'Europe poids moyens en 1950) avant de devenir par hasard acteur aux côtés de Jean Gabin dans Touchez pas au grisbi. D'abord habitué à des seconds rôles d'hommes de main ou de brutes, il devint une vedette dès la fin des années 1950 grâce à des films comme Classe tous risques. Alternant les comédies à succès, parfois dialoguées par Michel Audiard, telles Les Tontons flingueurs, Les Barbouzes, Ne nous fâchons pas, L'aventure c'est l'aventure ou La Gifle, et des drames et polars comme Les Grandes gueules, Le Deuxième souffle, Le Clan des Siciliens, L'Armée des ombres ou Garde à vue, il fut pendant deux décennies l'un des acteurs les plus populaires du cinéma français.Père d'une fille handicapée, il fut le fondateur en 1966 de l'association Perce-Neige, destinée à venir en aide aux personnes handicapées mentales.

Pages équivalentes