Anne Georget

Pays :France
Langue :français
Sexe :féminin
Note :
Journaliste de 1981 à 1991. - Réalisatrice de films documentaires depuis 1991
Site Web :http://www.annegeorget.info/
ISNI :ISNI 0000 0000 0129 6641

Ses activités

Réalisateur11 documents1 document numérisé

  • Cholestérol

    le grand bluff

    Description matérielle : 1 DVD vidéo monoface simple couche zone 2 (1 h 23 min) : 16/9, coul. avec séquences n. et b. (PAL), son., stéréo (Dolby)
    Description : Note : Réservé à la vente
    Édition : [Issy-les-Moulineaux] : ARTE France développement [éd.] ; [Suresnes] : Sony pictures home entertainment [distrib.] , 2016

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb451416691]
  • Cerveau, raison et émotion

    Description matérielle : 1 cass. vidéo (30 min) : coul., SECAM ; 1/2 pouce VHS
    Description : Note : Notice rédigée d'après la jaquette
    Édition : Paris : Institut de produits de synthèse et d'extraction naturelle [distrib.] , 1996 (DL)
    Distributeur : IPSEN (1975-1999)
    Auteur du texte : Yves Christen

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb383809511]
  • En quête d'asile

    Description matérielle : 1 DVD vidéo monoface toutes zones (1 h 06 min) : 4/3, coul. (PAL), son.
    Édition : Paris : France 3 [prod.] : Quark productions [prod., distrib.] , cop. 2002

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb44315348s]
  • En quête d'asile

    Description matérielle : 1 fichier vidéo numérique (1 h 06 min) : 4/3, coul. (PAL), son.
    Édition : Paris : Bibliothèque publique d'information [distrib.] , [DL 2010]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42338176b]
  • En quête d'asile

    Description matérielle : 1 DVD vidéo monoface simple couche toutes zones (1 h 06 min) : 4/3, coul. (PAL), son.
    Édition : Paris : Bibliothèque publique d'information [distrib.] , [DL 2009]

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39214500h]

Auteur du texte1 document

  • Les carnets de Minna

    Description matérielle : 1 vol. (155 p.)
    Description : Note : Contient : "Carnets / Minna"
    Édition : Paris : Seuil , impr. 2008
    Auteur du texte : Elsie Herberstein

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41344210s]

Acteur1 document

  • L'enfant prodigue

    Description matérielle : 1 cass. vidéo (VHS) (23 min) : coul. (SECAM)
    Description : Note : Exemplaire interdit à la location
    Copyright : NS vidéo
    Édition : Saint-Cénéré : NS vidéo [éd.] ; [S.l.] : NS vidéo [distrib.] , 1989 (DL)
    Réalisateur : NS vidéo
    Éditeur commercial : NS vidéo
    Producteur de vidéogrammes : NS vidéo
    Distributeur : NS vidéo

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38534140f]

Scénariste1 document

  • Maladies à vendre

    Description matérielle : 1 DVD vidéo monoface simple couche toutes zones (52 min) : coul. (PAL), son.
    Édition : [Lussas] : Andanafilms [éd., distrib.] , [DL 2012]
    Scénariste : Mikkel Borch-Jacobsen

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42642933j]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

Biographie Wikipedia

  • Anne Georget, est auteur et réalisatrice.Après des études secondaires en Touraine, elle intègre l’Institut d’Études Politiques de Paris dont elle est diplômée en 1985.Parallèlement, membre de l’agence Viva-La Compagnie des Reporters puis en free-lance, elle écrit pour de nombreux magazines francophones : Le Nouvel Observateur , Le Point, 24 Heures, Ca m’intéresse, Géo, Globe, Paris Match, Rolling Stones, La Vie, etc. En 1985-86, Anne Georget travaille en Chine en tandem avec le photographe Yann Layma.Titulaire d’une Fullbright Fellowship, elle part étudier le journalisme à Columbia University (New York). Elle obtient son MA en 1988, spécialisation documentaire et un John Paterson Award pour son film de fin d’année, « An old killer returns ».À son retour des États-Unis elle intègre l’agence CAPA-presse et travaille pour l’émission hebdomadaire d’actualité « 24 Heures » diffusé en clair sur Canal +. Pendant deux ans elle participe à une trentaine d’éditions couvrant les grands événements de 1988-90 : la chute du mur de Berlin, la libération des condamnés de Rivonia (compagnons de Nelson Mandela) en Afrique du Sud, la première Intifada, la Révolution de velours en Tchécoslovaquie, la chute de Ceaucescu en Roumanie, etc.En 1991, Anne Georget est rédactrice en chef de « La sixième Dimension », magazine hebdomadaire d’actualité culturelle sur M6.Elle rejoint l’agence Interscoop fondée par les réalisateurs Christophe de Ponfilly et Frédéric Laffont pour participer à « Du côté de Zanzibar », un rendez-vous documentaire mensuel sur FR 3. Elle signe avec Christophe de Ponfilly la réalisation du premier film de cette collection : W street (52’). Un documentaire qui partage le quotidien de grands-mères qui protègent tant bien que mal les enfants dans leur communauté ravagée par le crack, au cœur de la capitale américaine https://vimeo.com/99471070.Suivront, avec Frédéric Laffont, Le Menu, Captain W, astronaute.Puis Berlin, côté mur, côté jardin, L’homme qui ne voulu pas être roi, Gospel Mississipi.En 1998, elle réalise deux films pour une soirée Théma d’Arte autour des travaux d’Antonio Damasio (auteur de L’erreur de Descartes) sur l’apport des émotions au raisonnement : Sur les traces de Phineas Gage (26’), et Le cerveau en émoi (60’).Depuis 1999, Anne Georget se consacre essentiellement à la réalisation de documentaires et travaille avec plusieurs producteurs mais avec un attachement particulier à Quark Productions (Juliette Guigon-Patrick Winocour), et octobre Productions (Valérie Salvy). Elle réalise deux films pour une collection de documentaire à destination des adolescents, diffusés sur France 2 : Sans toi, Eclats de fugue.Son regard se porte sur des questionnements au croisement de la science et de la société -Quand un homme demande à mourir, (52’), France 2, 2013,- Maladies à vendre, 52’), Arte, 2012- Questions d’éthique (80’), Arte, 2011.- Une télé dans le biberon (52’), Arte, 2008,- Maudit gène (52’), Arte, 2007.- Vu d’ici, (52’), Arte, 2000,- Le virus fantôme, (52’) Arte, 1998,Et une approche décalée de faits de société ou historiques :- Les recettes de Mina, Terezin 1944, (46’), Planète +, 2007, - En quête d’asile (68’), France 3, 2003.- Berlin, côté mur, côté jardin (52’) FR3, 1993.- L’homme qui ne voulut pas être roi (52’), FR3, 1995.Extraits de presse :• A propos de « Questions d’Éthique » : Télérama : « Le film parvient à restituer tout en finesse la complexité du questionnement éthique.» La Croix : « Pour la première fois une caméra a filmé leurs échanges. Ce qui est passionnant, outre la qualité des propos échangés, c’est la liberté avec laquelle chacun s’exprime… ». Les Inrockuptibles : « Le film d’Anne Georget, fascinant, est à la hauteur de ces interrogations dans sa forme même, mobile, patiente, ouverte. À l’image des gens qu’elle écoute, son film ne juge pas, assume l’incertitude, tente simplement de saisir de quoi est faite une pensée qui, lorsqu’elle touche à la vie, à la mort, à l’amour, est souvent prise d’un immense vertige, compensé par le souffle fou de la raison. »• A propos de « En quête d’asile » : Le Figaro : «… autant de questions soulevées qui font de ce documentaire saisissant de perspicacité, d'honnêteté et d'humilité un rare moment d'humanité ». Les Inrockuptibles : « Anne Georget signe, outre une passionnante réflexion sur l'altérité, une magistrale leçon de cinéma. » • A propos de « Sans toi » : Télérama : « Entre les larmes et le sourire, la spontanéité et la pudeur, la gravité et la fraîcheur… Anne Georget s’est glissée dans cette intimité ». Le Monde : « Un documentaire sobre et sensible qui évoque avec simplicité la violente confrontation de l’adolescence avec la mort ». Libération : « Un film pudique, jamais racoleur. »• A propos de « L’homme qui ne voulut pas être roi »: Télérama : « Ce film sain et guilleret mais aussi responsable et tragique - l’horreur en ex-Yougoslavie sert de toile de fond- nous conte le parcours d’un personnage à la fois digne de Jean Raspail et d’Hergé ». Le Figaro : « La réalité continue régulièrement de dépasser la fiction. C’est ce que nous rappelle ce documentaire aussi passionnant qu’insolite.» • A propos de « W street » : Le Monde : « C’est du reportage comme on en voit rarement. Qui pratique l’investigation et l’intimisme en même temps. Du grand reportage, avec un regard, une musique, une douceur ». Libération : « Les personnages de W St filmés au plus près du quotidien, avec une pudeur extrême, restituent dans un film ce que les images crues de l’information ne donnent que rarement : l’épaisseur de l’expérience humaine ». Télérama : « W St est une chronique intimiste et lumineuse d’un drame de notre temps ». L’Humanité : « Il est des reportages qui, par l’intelligence et l’humanité du regard, modifient la vision que l’on porte sur le monde. »Anne Georget fut membre du jury du festival international de télévision de Banff (Canada) en 2002 et 2004. Et du prix Mitrani, FIPA, en 2006.Elle est l’auteur, avec Elsie Herberstein, de : « Les carnets de Minna », aux Éditions du seuil.Anne Georget est membre de la Scam (Société civile des auteurs multimédia) depuis 1989, elle a été élue au conseil d’administration en 2008. Elle a présidé la Commission télévision en 2012-13.

Pages équivalentes