Jacques Bonjawo (1960-....)

Pays :Cameroun
Langue :bantoues, autres langues, anglais, français
Sexe :masculin
Note :
Ingénieur, informaticien. Titulaire d'un MBA, Maîtrise en administration des affaires. - Manager dans la division Internet de Microsoft à Redmond (en 2001)
ISNI :ISNI 0000 0001 2148 9966

Ses activités

Auteur du texte3 documents

  • Révolution numérique dans les pays en développement

    l'exemple africain

    Description matérielle : 1 vol. (XVI-175 p.)
    Description : Note : En appendice, choix de documents. - Bibliogr. p. 173-174. Webliogr. p. 175
    Édition : Paris : Dunod , DL 2011

    disponible en Haut de Jardin

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42362203k]
  • L'Afrique du XXIe siècle

    l'Afrique de nos volontés

    Description matérielle : 1 vol. (190 p.)
    Description : Note : Bibliobr. p. 185-186
    Édition : Paris : Éd. Karthala , impr. 2005

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb400223544]
  • Internet, une chance pour l'Afrique

    Description matérielle : 208 p.
    Édition : Paris : Éd. Karthala , 2002

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb38874175f]

Pages dans data.bnf.fr

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Internet, une chance pour l'Afrique / Jaques Bonjawo, 2002

Biographie Wikipedia

  • Originaire du Cameroun, Jacques Bonjawo est un scientifique et auteur dans le domaine de l'application de la science et de la technologie au profit du développement durable. Ses interventions et prises de positions sur le plan international le conduiront au sommet de Davos en janvier 2004 où il accompagne le Président sénégalais Abdoulaye Wade pour que celui-ci présente son projet de solidarité numérique. De même, comme manager à Microsoft, M. Bonjawo a fait partie, avec Jean-Philippe Courtois, de la délégation et de l’équipe d’organisation du voyage de Bill Gates en Afrique en septembre 2003. M. Bonjawo y a prononcé un discours sur la technologie au service de l’éducation, notamment en faveur de l’Université virtuelle africaine dont il fut le premier Président. Son livre, L'Afrique du XXIe siècle, paru en juillet 2005, occupe la cinquième place dans la liste des dix meilleures ventes des Éditions Karthala depuis 2006.Si Jacques Bonjawo doit sa notoriété surtout à ses années chez Microsoft comme senior manager, mais aussi au rôle majeur qu’il joua comme premier président de l’Université virtuelle africaine qu’il contribua à créer, Il est pionnier et porteur d’un projet de promotion de la Télémédecine en Afrique, à travers sa structure Genesis Telecare, basée au Cameroun. Sans être médecin, M. Bonjawo met la technologie de pointe au service de la médecine afin de favoriser l’accès à des soins de qualité aux populations défavorisées et cela à un coût moindre.M. Bonjawo a été lauréat du Prix TIGA (Technology in Government Award) 2011, décerné par les Nations Unies en partenariat avec le gouvernement de la Finlande pour son apport en Technologie et Télémédecine.Il est également Lauréat du Prix Turgot mention Francophonie pour son livre « Révolution numérique dans les pays en développement – l’exemple africain » co-édité par DUNOD et RFI et qui a connu un vrai succès de librairie. Le prix lui a été remis au Ministère français de l’Économie et des Finances le 12 avril 2011, date qui a coïncidé avec le cinquantenaire du voyage de Youri Gagarine comme premier homme dans l’espace.M. Bonjawo fait partie d’un groupe d’une douzaine d’experts internationaux de l’Observatoire NetExplo ( www.netexplo.org) dont Joël de Rosnay, qui chaque année à l’Unesco sélectionne et décerne une série de prix à des innovations technologiques à travers le monde. Netexplo a été créé par Martine Bidegain et Thierry Happe. Il a par ailleurs été par deux fois (2003 et 2005) président du jury du Prix RFI-Net visant à récompenser des sites Internet à caractère novateur, construits par des Africains et ayant un grand impact et une utilité sociale avérée.

Pages équivalentes