Ernst Wilhelm von Brücke (1819-1892)

Illustration de la page Ernst Wilhelm von Brücke (1819-1892) provenant de Wikipedia
Pays :Allemagne avant 1945
Langue :allemand
Sexe :masculin
Naissance :Berlin, 06-06-1819
Mort :Vienne, 07-01-1892
Note :
A aussi écrit en latin
Physiologiste. - Fut professeur à l'Université de Vienne
Autres formes du nom :Ernst Brücke (1819-1892)
Ernestus Bruecke (1819-1892)
ISNI :ISNI 0000 0001 0899 4271

Ses activités

Auteur du texte20 documents1 document numérisé

  • Principes scientifiques des beaux-arts

    essais et fragments de théorie

    Description matérielle : 223 p. - In-8
    Édition : Paris : G. Baillière , 1878

    [catalogue, Visualiser dans Gallica][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30167216d]
  • Das Augenleuchten und die Erfindung des Augenspiegels dargestellt in Abhandlungen, von E. V. Brücke, W. Cumming, H. v. Helmholtz und C. G. Theod. Ruete

    Description matérielle : In-8° , X-154 p., fig.
    Description : Note : [Eclairage des yeux et découverte de l'ophthalmoscope.]. - Aeltere Beiträge zur Physiologie der Sinnesorgane, herausgegeben von Arthur König. I
    Édition : Hamburg : L. Voss , 1893

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30291026h]
  • Beiträge zur Lautlehre der arabischen Sprache, von Ernst Brücke,...

    Description matérielle : In-8° , 52 p.
    Description : Note : [Études sur la phonétique arabe.]. - Aus dem Aprilhefte des Jahrganges 1860 der "Sitzungsberichte der philos. histor. Classe der kais. Akademie der Wissenschaften". XXXIV. Bd., besonders abgedruckt
    Édition : Wien : K. Gerold's Sohn , 1860

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30167210b]
  • De Diffusione humorum per septa mortua et vita, scripsit Ernestus Bruecke...

    Description matérielle : In-8° , 58 p. et pl.
    Édition : Berolini : apud C. H. Schroeder , 1842

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb30167211p]
  • Des Couleurs au point de vue physique, physiologique, artistique et industriel, par le Dr Ernest Brücke,... Traduit de l'allemand sous les yeux de l'auteur par J. Schutzenberger...

    Description matérielle : In-18, II-344 p.
    Édition : Paris : J.-B. Baillière , 1866

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb301672152]

Autre1 document

  • Das Augenleuchten und die Erfindung des Augenspiegels dargestellt in Abhandlungen von E. v. Brücke, W. Cumming, H. v. Helmholtz und C. G. Theod. Ruete. Mit 12 Abbildungen...

    Description matérielle : In-16
    Description : Note : [L'éclairage des yeux et l'invention de l'ophtalmoscope.]. - Ältere Beiträge zur Physiologie der Sinnes-organe in Neudrucken und Übersetzungen herausgegeben von Arthur König,... I
    Édition : Hamburg : L. Voss , 1893
    Autre : Hermann von Helmholtz (1821-1894)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb332511449]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Über den Farbenwechsel der Camäleonen, von Professor Brücke, [s. d.]
  • NDB

Autres formes du nom

  • Ernst Brücke (1819-1892)
  • Ernestus Bruecke (1819-1892)

Biographie Wikipedia

  • Ernst Wilhem von Brücke est un scientifique allemand né en 1819 à Berlin et mort en 1892. Il est considéré comme l'un des fondateurs de l'anatomie microscopique ou histologie et de la physiologie.Il commence sa carrière universitaire en enseignant d'abord à Berlin (1846) puis à Königsberg (1848) et finalement à Vienne en Autriche où il s'établit définitivement à partir de 1849.Ses travaux ont surtout porté sur l'étude de la physiologie des sensations : étude des perceptions sonores, études des perceptions visuelles.Dans les années 1840-1845, il faisait partie de ce que l'on a appelé la Société berlinoise de physique qui professait que « seules les forces chimiques et physiques, à l'exclusion de toute autre, agissent sur l'organisme. »Il est connu pour avoir favorisé la carrière scientifique naissante de Sigmund Freud en l'encourageant dans ses travaux et en le faisant nommer Privatdozent en 1885. Freud lui en fut toujours reconnaissant et en parle à plusieurs reprises.

Pages équivalentes