Carsten Höller

Country :Belgique
Gender :masculin
Note :Plasticien et artiste multimédia. - Vit et travaille à Stockholm (en 2007)
Field :Art
ISNI :ISNI 0000 0003 7477 5127

Occupations

Réalisateur1 document

  • Jenny

    Material description : 1 cass. vidéo (VHS) (13 min) : coul. (PAL)
    Edition : PARIS : Bureau des vidéos [éd.] ; [S.l.] : bdv artview [distrib.] , 2001 (DL)
    Distributeur : BDV Artview
    Éditeur commercial : BDV Artview

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb385459345]

Auteur de l'idée originale1 document

  • Al images of an anonymous person

    [livre d'artiste]

    Material description : 1 vol. non paginé [1000] p. : offset tout en ill., en coul. ; 23,5 x 17 cm (p.)
    Note : Technique de l'image : impression photomécanique. - offset. - couleurs (impression) Note : Edité à l'occasion de la 51ème Biennale de Venise, pour le Pavillon nordique, du 12 juin au 6 novembre 2005
    Edition : Stockholm : Moderna museet , 2005
    Éditeur commercial : Moderna museet. Stockholm

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb41155939j]

Documents about this author

Documents about the author Carsten Höller

Pages in data.bnf.fr

Related authors

This page in data.bnf.fr lab

  • This experimenting space presents innovating visualizations of data.bnf.fr data: diagrams, timelines, maps. This data is available and freely usable (Open license), in RDF or JSON.

Sources and references

Sources

  • Maisons, Carsten Höller, Rosemarie Trockel : [exposition], Musée d'art moderne de la Ville de Paris, 1999 / [textes de Nicolas Bourriaud, Élisabeth de Fontenay, Gilles Châtelet, et al.], 1999
  • Bibliothèque nationale, Allemagne (2009-09-24)

Wikipedia Biography

  • Carsten Höller, né en 1961 à Bruxelles, est un artiste allemand. Il vit et travaille à Stockholm.Carsten Höller a une formation d'entomologiste.Il a participé à plusieurs biennales à Lyon, et à la Documenta à Cassel.Avec Rosemarie Trockel, il a réalisé les maisons pour animaux.Il applique des procédures d’expérimentation scientifique à des réalisations artistiques.Ses installations posent un regard froid sur la situation humaine. Il tente de réconcilier biologie, éthologie et humanisme.Carsten Höller propose une double vision à travers ses expositions comme celle présentée au MAC à Marseille en 2004 où il s'est servi de l'architecture du musée pour créer des salles symétriques par rapport à un axe ou encore la proposition faite aux visiteurs de parcourir l'exposition en portant des lunettes qui inversent l'image rétinienne produisant ainsi une "vision non inversée de l'image rétinienne". D'autres installations comme Infrared Room (salle infrarouge) ont été présentées, comme cette salle obscure équipée de caméra infrarouge projetant aux visiteurs leur image avec un décalage temporel qui change au cours du temps. Le visiteur étant souvent sollicité, on peut parler d'art participatif.Cette notion de double se retrouve également dans une installation que l'artiste a réalisée à Londres en 2008, il s'agit d'un bar restaurant "The Double Club" présenté comme un espace séparé en deux avec une partie Congolaise et l'autre occidentale. Les deux parties du restaurant diffèrent alors dans la décoration, la musique et les menus proposés. Dans ce lieu coexistent alors deux cultures opposées.Ce rapprochement des cultures se retrouve dans l'exposition Japan Congo organisée par Carsten Höller en 2011 au Magasin à Grenoble, puis au Garage Center of contemporary culture de Moscou et au Palazzo Real à Milan. Cette exposition confronte effectivement la collection d'art contemporain congolais et d'art contemporain japonais du collectionneur Jean Pigozzi.En France, il est représenté par la galerie Air de Paris.

Closely matched pages