John W. Dean (1938-....)

Pays :États-Unis
Langue :anglais
Sexe :masculin
Note :
Ancien conseiller de la Maison Blanche à Washington. - Écrivain, scénariste, investisseur financier privé, retiré à Beverley Hills. - Impliqué et condamné dans l'Affaire du Watergate entre 1972 et 1974
Autre forme du nom :John Wesley Dean (1938-....)
ISNI :ISNI 0000 0001 0956 9314

Ses activités

Auteur du texte2 documents

  • Bush, le dossier accablant

    pire que le Watergate !

    Description matérielle : 319 p.
    Description : Note : En appendice, choix de documents
    Édition : Paris : Presses de la Renaissance , 2004
    Traducteur : Isabelle El Guedj

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb39235456h]
  • Pure Goldwater

    Description matérielle : 1 vol. (XIV-399 p.)
    Édition : New York : Palgrave Macmillan , 2007
    Auteur du texte : Barry M. Goldwater, Barry Morris Goldwater (1909-1998)

    [catalogue][http://catalogue.bnf.fr/ark:/12148/cb42001688w]

Pages dans data.bnf.fr

Auteurs reliés

Cette page dans l'atelier

Sources et références

Voir dans le catalogue général de la BnF

Sources de la notice

  • Documents de cet auteur : Watergate, vol.3 : John W. Dean III testifies [Enregistrement sonore]. Folkways records FW 05553
  • Ouvrages de reference : Bush, le dossier accablant : pire que le Watergate ! / John W. Dean, 2004
  • Catalogues de la BnF : LC authorities (2004-10-01)

Autre forme du nom

  • John Wesley Dean (1938-....)

Biographie Wikipedia

  • John Wesley Dean III, né le 14 octobre 1938 à Akron dans l'Ohio, était le conseiller juridique de la Maison-Blanche (White House Counsel), auprès du 37ème président américain Richard Nixon de juillet 1970 à avril 1973. En tant que Conseiller à la Maison-Blanche, il a été profondément impliqué dans le scandale du Watergate, considéré comme le principal instigateur responsable de la dissimulation de l'affaire selon l'enquête préalable du FBI. Le 27 juin 1973, devant la Commission sénatoriale d'enquête sur le Watergate, John Dean a plaidé coupable et s'est accusé lui-même ainsi que John Mitchell, H.R. Haldeman, John Ehrlichman et surtout Richard Nixon des différentes malversations menées pour étouffer l'affaire. Il fut ainsi la première personnalité officielle à dénoncer publiquement le Président Nixon. C'est essentiellement lors de la réunion du 15 septembre 1972 dans le Bureau ovale qui a réuni Richard Nixon, H.R. Haldeman et lui-même que John Dean révèle la volonté personnelle du Président pour l'encourager à « contenir » l'affaire. Ses affirmations ont dans un premier temps été niées vigoureusement par le président américain, et ce n'est que lorsque ont été révélées et exploitées les enregistrements secrets de Richard Nixon effectués dans le bureau ovale que les affirmations de John Dean ont pu être vérifiées et ainsi démontrer qu'il avait dit la vérité lors de sa déposition publique.Portail du droit Portail du droit Portail de l’Ohio Portail de l’Ohio

Pages équivalentes